Clicks800
fr.news
1

Sarah a parlé à Gänswein : "Je m'en tiens à ma version"

Le cardinal Robert Sarah a écrit une autre déclaration sur Twitter confirmant qu'il a parlé à l'archevêque Georg Gänswein aujourd'hui (14 janvier).

Sarah écrit que sa déclaration sur la réalisation du livre sur le célibat "reste ma seule et unique version du déroulement des événements".

Il informe qu'il a parlé à Fayard (l'éditeur) pour mettre en œuvre les demandes spécifiques de Gänswein, c'est-à-dire le retrait du nom et de la photo de Benoît de la couverture.

Ainsi, Sarah insiste - contredisant Gänswein - sur le fait que Benoît était au courant des plans pour le livre et du manuscrit, y compris la couverture du livre.

Il n'y a aucune raison de ne pas croire Sarah.

Image: Robert Sarah © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsOsqlfcfsdk

Cette affaire qui paraissait compliquée est devenue maintenant très simple : c’est un guet-apens de l'Antéchrist et de ses deux acolytes, Ratzinger et Gänswein, guet-apens dans lequel est tombé Sarah, comme Burke est tombé dans un autre guet-apens tendu par l'Antéchrist à propos de Malte.