Cupich transforme ses victimes en coupables

L'archidiocèse de Chicago a déclaré à Abc7Chicago.com (4 août) que le sanctuaire du Christ Roi a communiqué à l'archidiocèse le 31 juillet qu'il cesserait d'offrir la messe et d'autres sacrements, ajoutant que "c'était leur choix".

Susan Thomas, une porte-parole du cardinal Blase Cupich de Chicago, a déclaré à Chicago.Suntimes.com que l'Institut "a choisi d'interrompre les messes", affirmant : "Nous ne les avons pas interdites, ils ont choisi de les interrompre complètement".

En vérité, Cupich a fait pression sur l'Institut du Christ Roi pour qu'il souscrive au mensonge selon lequel le Novus Ordo inventé en 1969 est "la seule expression" du rite tridentin. Ne pouvant cautionner le mensonge, l'Institut n'a eu d'autre choix que de partir.

Si la logique de Cupich était appliquée à Saint Thomas More et Saint John Fisher, on devrait conclure que c'était leur décision de se faire couper la tête.

#newsVdtpmwxyca

AveMaria44
Inversion accusatoire : B A BA de la manip.
Grosminet
Cupich est un produit 100 % bergoglien, autrement dit, un collabo.