L'Australie, en pointe dans l'abomination (et pas seulement dans les lois d'infamie d'assassinat des enfants à naître ou du mariage satanique "contre Dieu et nature")
jean pierre aussant

Dictature numérique en Australie sous prétexte sanitaire

Rien ne va plus au royaume des Kangourous L’Australie est officiellement le pays le plus avant-gardiste concernant la coronafolie. Premièrement, l’…
durdur bis shares this
2636
L'Australie, en pointe dans l'abomination (et pas seulement dans les lois d'infamie d'assassinat des enfants à naître ou du mariage satanique "contre Dieu et nature")
avecrux.avemaria
Est-ce que Linux est la solution pour éviter ce contrôle ou bien le black net (je n'aime pas du tout le dernier) ?
Yacine Borin
LES DERNIÈRES MANIFESTATIONS DES AUSTRALIENS ONT ÉTÉ ASSEZ VIOLENTES, ILS BRISENT LES CHAÎNES D’HOMMES FAITES PAR LA POLICE, LA POLICE NE FAIT PAS LE POIDS FACE AU PEUPLE ÇA FAIT PLAISIR DE VOIR ÇA !
Yacine Borin
ILS ONT DÉJÀ COMMENCÉ LA VACCINATION FORCÉE SUR LES ENFANTS ET LES PARENTS SONT RETENUS PAR LA POLICE D’OÙ LES MANIFESTATIONS QUI ONT DÉGÉNÉRÉ GRANDEMENT LÀ BAS.
jean pierre aussant
L’Australie devient-elle la honte de l’humanité ?

La « nation » australienne (née sur le massacre des autochtones-eh oui, ne l’oublions pas…), pays traditionnellement en pointe dans tout ce qui est abominable (assassinat des enfants à naître jusqu’à terme de la grossesse, etc…), est en train sous le prétexte de la lutte contre la grippe «covid», et après avoir prouvé au monde qu’elle n’était …More
L’Australie devient-elle la honte de l’humanité ?

La « nation » australienne (née sur le massacre des autochtones-eh oui, ne l’oublions pas…), pays traditionnellement en pointe dans tout ce qui est abominable (assassinat des enfants à naître jusqu’à terme de la grossesse, etc…), est en train sous le prétexte de la lutte contre la grippe «covid», et après avoir prouvé au monde qu’elle n’était pas fiable (rupture de contrat d'achat de sous-marins avec la France pour obéir aux ordre de Biden), de mettre en place une effroyable dictature numérique où l’être humain n’est plus qu’un pion écrasé par le système.