Clicks3.2K
fr.news
2

Un monseigneur homosexuel du Vatican arrêté : sexe, drogues et fêtes gay

Il Fatto Quotidiano écrit que la gendarmerie du Saint-Siège a perturbé un fête homosexuelle où la drogue coulait à flot dans un appartement du Palazzo del Sant'Uffizio à Rome, où se trouve également la Congrégation de la Doctrine de la Foi. L'appartement appartient à un monseigneur qui a été pris en flagrant délit. Selon Il Fatto Quotidiano, il s'agit du secrétaire d'un cardinal qui dirige un dicastère de la Curie romaine et qui a proposé au monseigneur de devenir évêque.

Il a été amené à la clinique romaine Pio XI pour être détoxifié. Il est maintenant dans un monastère en Italie. Son appartement n'était pas destiné à de simples monseigneurs. Il conduisait une voiture de grande marque avec des plaques d'immatriculation du Vatican, qui sont réservées aux dignitaires supérieurs du Vatican.

Il Fatto Quotidiano écrit que le cardinal pour lequel travaillait le monseigneur a plus de 75 ans. Ce n'est vrai que pour deux cardinaux de la Curie romaine, le cardinal Angelo Amato (79 ans) de la Congrégation pour les Causes des Saints, et le cardinal pro-gay Francesco Cocopalmerio (79 ans) du Conseil Pontifical pour les Textes Législatifs.

Image: © Dennis Jarvis, CC BY-SA, #newsAxbncfcpxo
Ludovic Denim
Ne nous laissez pas sucomber
Ils avait une vingtaines d'années en 1968 ,les années du sexe en vogue ,il est interdit d'interdire ?