Clicks1.4K
fr.news
1

Schönborn accuse son ami gay de mensonge

Après que Gloria.tv a révélé le scandale, le cardinal de Vienne Christoph Schönborn a pris ses distances avec le propagandiste gay autrichien Gery Keszler qui a déclaré de manière crédible que Schönborn avait béni son concubinage homosexuel. Keszler a raconté la scène de manière saisissante avec des détails.

Le porte-parole de Schönborn, Michael Prüller, a admis à LifeSiteNews.com (le 19 septembre) que la rencontre controversée avait eu lieu mais que la "bénédiction" n'était pas indépendante mais faisait partie de la prière avant le repas. "Cela ne fait aucun sens de présenter cela comme un précédent", a-t-il ajouté.

Le récit de Prüller n'explique pas pourquoi Keszler a déclaré que cette bénédiction "géniale" le rendait "très, très heureux". Keszler a même appelé son public à parler de la bénédiction comme d'un "outing forcé" de Schönborn.

Le fait que Keszler, après le déni, ne semble pas offensé par son ami Schönborn qui l’a de facto qualifié de menteur, indique que Schönborn et Keszler font tous deux partie du même jeu qui vise à habituer les gens à des bénédictions homosexuelles par les cardinaux.

Image: Gery Keszler, Christoph Schönborn, © Figlhaus Wien Akademie für Dialog und Evangelisation, CC BY-SA, #newsOipwkyvkkc

GChevalier and one more user link to this post
GChevalier
Le déni maladroit de Schönborn rend la chose encore plus crédible.