lepoint.fr
Tesa
3409

« On ne divorce pas avec une passion » : Elkabbach prépare son retour à la télévision

Quatre-vingt-deux ans, et un amour de la télévision toujours vivace. Éloigné du petit écran depuis un an en raison d'un problème de santé qu'il ne …
AveMaria44
Il ne lâche rien. "Taisez-vous Elkabbach" disait Georges Marchais en son temps....La propagande est une addiction.
Catholique et Français
Quel triste personnage, symbole d'un temps révolu où ces petits maitres-penseurs de télévision, lâches et serviles, débarrassés de toute concurrence et de toute contradiction de valeur, seuls accapareurs de la parole publique, se prenaient pour des intellectuels chargés d'éclairer le pays et de lui apporter la bonne parole. Grâce à Dieu, internet a largement remis à leur place ces grenouilles …More
Quel triste personnage, symbole d'un temps révolu où ces petits maitres-penseurs de télévision, lâches et serviles, débarrassés de toute concurrence et de toute contradiction de valeur, seuls accapareurs de la parole publique, se prenaient pour des intellectuels chargés d'éclairer le pays et de lui apporter la bonne parole. Grâce à Dieu, internet a largement remis à leur place ces grenouilles boursouflées de leur nullité et de leur vanité. Et comment ne pas s'écrouler de rire quand cet archétype de la bien-pensance contemporaine ose déclarer dans cette interview : "Je hais les conformismes !" (sic !) ou que "l'esprit de [son] émission consistera à se demander ce que nous devons savoir (sic ! : "nous devons savoir" !!!) du monde qui vient", tout en précisant que pour cela, il aimerait inviter "des ministres Gérald Darmanin ou Éric Dupond-Moretti" ? Cette serpillière du monde moderne ose même ajouter sans rire "Notre époque n'a pas besoin de perroquets, mais de prophètes et de bâtisseurs". Comme disait Audiard, "les cons, ça ose tout" ! Oui, vraiment "tout" ! C'est d'ailleurs lui aussi qui avait réussi à rendre sympathique le grotesque Georges Marchais, le chef du Parti Communiste de jadis. Faut le faire ! Outre sa petite leçon de morale à l'admirable convertie Véronique Lévy, l'un des derniers souvenirs marquants de ce talmudiste patenté et sans scrupules, c'est son récent entretien radiophonique en tête-à-tête avec le chef des mahométans parisiens, hallucinant d'aplomb et d'outrecuidance, sur la question du sort à réserver aux Églises catholiques de France bâties par nos pères et désertées de nos jours pour cause de "Grande Apostasie" ! Oui, vraiment, cette engeance, "ça" ose tout ! Resquiescat in Pace, le jérusalemosaure, on se passera bien de lui dans les temps qui viennent !
Ludovic Denim
Il lui faudra une protection policière vu le changement de population en France. Il faut espérer qu'ils la recrutent dans les quartiers étant donné l'antisémitisme des Français qui sont très racistes / extrême-droite (entourer la mention retenue). Seuls les Français des quartiers peuvent nous sauver dès à présent de cette violence sans nom qui ne dure que depuis trop longtemps.
Enfin, ils ont …More
Il lui faudra une protection policière vu le changement de population en France. Il faut espérer qu'ils la recrutent dans les quartiers étant donné l'antisémitisme des Français qui sont très racistes / extrême-droite (entourer la mention retenue). Seuls les Français des quartiers peuvent nous sauver dès à présent de cette violence sans nom qui ne dure que depuis trop longtemps.
Enfin, ils ont surement prévu de se barrer avant que ce soit trop tard... Un retour très furtif, donc.