Clicks774
fr.news
1

Le martyre de Soeur Gloria

Les opérations menées par la Direction nationale des renseignements, un groupe spécialisé de la police colombienne, pour sauver la sœur franciscaine Gloria Cecilia Narváez, 56 ans, ont été suspendues.

La sœur a été enlevée en février 2017 au Mali par un groupe peul lié à Al-Qaïda. Les Peuls sont une grand groupe ethnique d'Afrique de l'Ouest, essentiellement des pasteurs semi-sédentaires. Al-Qaïda est soutenue par les États-Unis et Israël en Syrie.

Son frère, Edgar, a déclaré à DiarioDelSur.com.co que la mission colombienne, qui a débuté il y a trois mois, aurait dû durer jusqu'en août. Elle a été soudainement annulée sans explication le 10 juin.

Edgar affirme que sa sœur s'occupe d'une autre religieuse en captivité qui souffre de graves problèmes de santé. Sœur Gloria faisait partie des quatre sœurs franciscaines de Marie Immaculée de la paroisse de Karangasso, dans le sud du Mali, une région considérée comme sûre. Elle a été enlevée par cinq hommes.

Sophie Petronin, une otage française libérée en octobre 2020, a déclaré avoir passé la majeure partie de sa captivité avec Sœur Gloria. Elles sont passées par une trentaine de camps différents et ont tout partagé : couvertures, nourriture, eau. Elles n'ont subi aucune violence, sauf une fois, lorsque Sœur Gloria s'est perdue lors d'une promenade et a été attachée pendant trois jours.

Le cardinal de Bamako, Jean Zerbo, a déclaré que le sort de Sœur Gloria représente une grave humiliation pour le Mali : "Elles étaient venues pour faire le bien et ont été enlevées par des bandits. C'est une honte pour notre pays". La mère de Sœur Rosita est décédée à Pasto, en Colombie, en septembre 2020, à l'âge de 87 ans, sans avoir revu sa fille.

Comme Sœur Gloria n'est qu'une religieuse catholique, la pression diplomatique pour sa libération est faible.

#newsRnsgyrzqpo

Etienne bis
Il faut compléter le texte de la bulle pontificale (?) d'une seule phrase : "Et j'y suis pour beaucoup". 😤 😡