Clicks391
fr.news

Un cardinal critique le décret du Dicastère pour les laïcs contre les communautés laïques

Le décret du 11 juin du Dicastère du Vatican pour les laïcs, la famille et la vie, qui soumet les communautés laïques à des contraintes juridiques supplémentaires, témoigne d'un manque de reconnaissance de leur valeur spirituelle et d'une obsession du contrôle, a déclaré le cardinal retraité de la Curie Paul Josef Cordes, 86 ans, à Die-Tagespost.de (20 juin).

La liberté des organisations laïques, jusqu'alors très étendue, sera radicalement limitée. Elles ne pourront plus déterminer de manière indépendante l'attribution des fonctions, la durée des mandats et l'inclusion des membres dans les élections.

Selon Cordes, le décret donne l'impression de traiter d'une question "qui fâche et doit être contenue", et ne montre aucun intérêt à encourager la vitalité spirituelle des mouvements.

Cordes s'étonne que le décret ne montre aucune gratitude pour le fait que Dieu ait donné à l'Eglise, en nos temps sécularisés, des membres laïcs qui portent Dieu jusqu'au peuple. Au lieu de cela, le dicastère insiste sur sa "compétence juridique".

Image: Paul Josef Cordes, © Karl-Michael Soemer, wikicommons CC BY-SA, #newsNpqnifgbsx