1
2
Clicks778

le Vegan & la chair

Guiharan
O-C 2118 ch.3 « La vérité... Qu’est-ce que la vérité ? » Ce sont là des opinions de fanatiques. Résumons nous : votre église est devenue minoritaire et continue à vivre comme des Amishs, aux côtés …More
O-C 2118 ch.3

« La vérité... Qu’est-ce que la vérité ? » Ce sont là des opinions de fanatiques. Résumons nous : votre église est devenue minoritaire et continue à vivre comme des Amishs, aux côtés des primitifs. Vous rejetez la communauté anthropo. par lesalonbeige.blogs.com/…/etes-vous-canni…, vous êtes contre le Préservatif-Intra-Œsophage, et en plus vous prétendez à l’abstinence !

Personnellement je le vis bien. Se priver volontairement de viande est un sacrifice, mais pour un don plus total, exclusif. Ce vœu d'abstinence vient des premiers moines qui voulaient suivre le Christ au plus près.

Je ne vois pas en quoi consommer de la blanquette de veau ou une bouteille de steak tartare vous séparerait du Sauveur ! Un messie qui grillait ses poissons avec une douzaine de pêcheurs au bord d'un lac de Palestine, il y a plus de 2.000 ans...

C'est pourtant là une tradition qui remonte aux temps apostoliques.

Vous savez bien qu’il y a bien des popes orthodoxes -ou même des prêtres orientaux- qui ne vivent pas comme vous.

Dans l’Église, ce sont les évêques qui ont la plénitude du sacerdoce. Et pour leur ordre, il en a toujours été ainsi.

Imposer une telle abstinence de viande est un peu hypocrite. Votre bouillabaisse peut être plus savoureuse qu'une canette de vieux saucisson. Et par dessus le marché, vous rejetez le P.I.Œ. [voir ch.2] en cas d'absence d'aliments liquéfiés !

Ne mélangez pas tout. Les catholiques ne refusent pas de boire toutes ces liqueurs de plats cuisinés qui ont remplacé la plupart des vrais aliments. Mais quand on consomme de la nourriture, nous ne séparons pas artificiellement le plaisir de manger de sa fin naturelle : la digestion et la nutrition. Sinon c'est là que commence le péché de gourmandise. On doit manger pour se nourrir, et non pas uniquement pour flatter quelques centimètres carrés de sensations gustatives.

Toujours ces vieux préjugés... Vous croyez encore à une loi naturelle d'une nature intangible ! On ne vous a pas appris à l'école à déconstruire vos stéréotypes ? Cela fait près d’un siècle qu'on a appris à bien distinguer et séparer le plaisir de manger de la fonction de nutrition.

Je sens que vous allez encore tout rabaisser à une question de Préservatif-Intra-Œsophage. Les fondements de nos choix moraux sont pourtant plus hauts. C’est une question de bien ou de mal. Prenons un peu de hauteur.

Mais vous en êtes restés à des concepts dépassés. Vos catégories sont encore binaires, alors que nous sommes à l’âge de l’ordinateur quantique.

Je crois que les bâtons n’ont toujours que deux bouts, et qu’un chemin n’a que deux sens. Chaque choix peut nous faire progresser ou régresser.

La question de la nutrition a été réglée par la culture de cellules souches et les aliments liquéfiés, garantis bio et sans souffrance animale ni végétale. Tout le monde devrait être végan sans avoir besoin d’abstinence.

Alors laissez nous vivre avec les primitifs qui considèrent que la Nature ce n’est pas cela.

C'est bien ce que je craignais... Vous en êtes encore là ! Le progrès nous a appris que même les espèces sont des conceptions intellectuelles dépassées. Contrairement à ce que vous croyez, il n’y a pas que les hommes et les femmes… tout le monde sait bien que les genres sont quantiques !

Mais en ce qui vous concerne, vous ne voyez pas de contradiction à vous prétendre végan anthropophage ?

Absolument pas. Pour qui nous prenez-vous ? Arrêtez de nous regarder comme les colonialistes jugeaient nos ancêtres. De nos jours, c'est avec les adultes toujours consentants qu'on partage l’humain. Et il n'y a pas que des restes d'opérations chirurgicales qui offrent de la chair fraîche, il y a le don du sang, ainsi que de tous les autres fluides corporels. Et on peut aussi manger des morceaux d'ongles, de poils, de cheveux, etc...
Sans parler de ceux qui donnent leur corps après la mort. Depuis que Soylent a fait son coming-out, les plaquettes de soleil vert se vendent très bien ! Et vous savez, la manducation des corps post mortem fait partie des traditions culturelles en Oubangui-Chari.


Permettez moi de trouver toujours aussi dégoûtante une telle consommation, et contre nature. Et je comprends que vous préfériez utiliser des P.I.Œ pour revomir avant que cela n’abîme le tube digestif.

Qui êtes-vous pour juger ? Laissez-nous vivre selon nos choix. C’est la Liberté. On n’a pas encore réussi à nous laisser le choix du début de l'existence, mais le reste de toute notre vie nous appartient.

Je suppose donc que vous êtes aussi pour l’Interruption Volontaire de Vieillesse ?

Vous commencez à comprendre !

Nous en resterons là pour cette fois-ci. Car cela va être l’heure de me présenter au sas de décompression pour l’embarquement.

Alors bon voyage ! On se retrouvera ici à la prochaine occasion.

O-C 2118