viensmevoir65
Le film commence sur le massacre d'un village coréen, perpétré par les soldats de la Corée du Nord, dans lequel seule une jeune fille s'en sort vivante. Süleyman, un jeune sous-officier turc spécialisé dans la mécanique des voitures, est envoyé en 1950 en Corée pour participer à la guerre qui oppose les Coréens du Sud, soutenus par le bloc de l'Ouest dont la brigade turque en est membre, aux …More
Le film commence sur le massacre d'un village coréen, perpétré par les soldats de la Corée du Nord, dans lequel seule une jeune fille s'en sort vivante. Süleyman, un jeune sous-officier turc spécialisé dans la mécanique des voitures, est envoyé en 1950 en Corée pour participer à la guerre qui oppose les Coréens du Sud, soutenus par le bloc de l'Ouest dont la brigade turque en est membre, aux Coréens du Nord, soutenus par le bloc de l'Est. Il y part avec son ami Ali, grand fan de Marilyn Monroe.

Arrivé sur place, ils apprennent que la guerre est quasiment terminée et qu'ils vont retourner dans leur pays très rapidement. Mais une soudaine attaque aérienne sur leur base change la donne. En réalité, la guerre qu'ils croyaient terminée ne fait que commencer pour eux. Sur le chemin d'une autre base, Süleyman découvre une jeune fille au milieu d'un tas de cadavres et dont les parents ont été tués. Il s'agit de la jeune fille du début du film.

Pendant plusieurs mois, le jeune soldat et ses amis s'occupent d'elle, lui donnant même un nom : Ayla, en référence à la forme de lune (Ay veut dire lune en turc) de son visage. Ayla, qui apprend par ailleurs le turc, considère Süleyman comme son père et les deux deviennent inséparables. Un jour, alors que Süleyman est sauvé de justesse des mains de l'ennemi, ils apprennent que Marilyn Monroe vient en Corée faire un concert de soutien aux soldats. Ali, en tant que fan de la chanteuse américaine, souhaite y aller mais ne peut pas. Il charge alors Süleyman de lui amener un autographe, ce qu'Ayla réussit à avoir. Mais au même moment, dans l'autre base, Ali se fait tuer probablement d'un tir de sniper.

Alors que sa brigade se renouvelle et que ses amis rentrent au pays, Süleyman décide de rester en Corée pour ne pas se séparer de l'enfant qui doit être rendu aux autorités coréennes. Finalement on le presse à partir et il doit laisser l'enfant dans une école turque en Corée, l'école Ankara. Mais Ayla ne souhaite pas se séparer de Süleyman qu'elle considère comme son père et ce dernier tente de l'amener en Turquie en la cachant dans sa valise. Mais les autres découvrent rapidement la cachette et Süleyman est obligé de laisser l'enfant. Il lui promet de revenir pour elle.

De retour en Turquie, Süleyman apprend que sa promise Nuran s'est fiancée avec un autre sous la pression de son oncle, et il décide alors de rentrer chez ses parents dans sa ville natale, à Kahramanmaraş et se marie avec Nimet. Avec l'aide de sa femme, il tente de retrouver l'enfant en faisant des demandes aux ambassades mais on lui dit que l'enfant est introuvable parce que son nom a changé. Pendant de nombreuses années, Süleyman ne pense qu'à Ayla en espérant la retrouver un jour. Il cherche en vain à la reconnaître à la télévision parmi les sauveteurs coréens volontaires durant le séisme de 1999 et parmi les fans de football coréens durant la Coupe du monde de 2002.

Après 60 ans, lors de la 60e commémoration de la guerre de Corée, une équipe de télévision souhaite faire un reportage sur les vétérans turcs. Elle apprend l'histoire de Süleyman et commence ses recherches pour retrouver Ayla, malgré les réticences de la fille biologique de Süleyman. Ils arrivent enfin à retrouver Ayla et organisent un voyage en Corée du Sud pour Süleyman. Dans un parc, en 2010, ils se retrouvent avec beaucoup d'émotion et ne se séparent plus. Le film termine avec des images réelles de la rencontre qui a eu lieu le 10 avril 2010.