Sandrine Saphirs33 Garcia
Perso, je ne suis pas convaincue que le génocide sera trop lent pour réduire de 90% la population d'ici 2030 (il vont se servir des variants qui émergent à cause des vaccinés pour rendre la vaccination obligatoire en accusant les non-vaccinés d'être les coupables). Et ils n'ont pas forcément besoin de la 5G l'atteindre. Rien que les virus, en s'approchant des vaccinés, risquent de déclencher des …More
Perso, je ne suis pas convaincue que le génocide sera trop lent pour réduire de 90% la population d'ici 2030 (il vont se servir des variants qui émergent à cause des vaccinés pour rendre la vaccination obligatoire en accusant les non-vaccinés d'être les coupables). Et ils n'ont pas forcément besoin de la 5G l'atteindre. Rien que les virus, en s'approchant des vaccinés, risquent de déclencher des réactions auto-immunes catastrophiques. Je pense que la 5G c'est plus pour contrôler les survivants. Il est interessant de noter que la loi (ou l'amendement je ne sais plus) pour autoriser le déploiement de la 5G a été votée quelques jours seulement (entre 2 & 5 jours je crois) après le début du 1er confinement (Mars2020). Je m'en souviens bien parce que ça m'avait interpellée. En pleine "urgence sanitaire" de début de pandémie, la 1ère chose que fait Macron, c'est d'autoriser l'installation des antennes 5G, comme si c'était l'urgence du moment. Je me suis demandée s'il profitait de l'état d'urgence pour la faire passer de force en court-circuitant la procédure démocratique d'usage sachant que c'est impopulaire, ou s'il y avait un lien avec le Covid. Et c'est à partir de ce jour là que j'ai commencé à privilégier l'hypothèse que le Covid soit un "false flag" et à sauvegarder toutes les infos importantes sur DDE.
Pour en revenir au génocide, je ne crois pas une seconde que ces chers Satanistes Globalistes Psychopathes aient mis tous leurs oeufs dans le même panier. D'après ce que je lis ou vois, il semblerait qu'ils soient en train d'organiser des pénuries alimentaires dans plusieurs pays. Mon instinct me dit (non, me crie !!) qu'il va y avoir une famine, en même temps ou juste après le cirque du Covid. J'espère que j'ai tort !
montfort.kingeshop.com
dvdenise
Masques contenant du graphène: une demande d'action collective a été déposée

Jadrino Huot

Mercredi, 7 avril 2021 18:34 MISE À JOUR Mercredi, 7 avril 2021 18:34
Le cabinet d’avocats Groupe de Droit des Consommateurs a déposé au nom d’un citoyen une demande d’action collective contre l’entreprise Métallifer, de Lévis, au nom de tous les Québécois qui ont porté un masque facial contenant du …More
Masques contenant du graphène: une demande d'action collective a été déposée

Jadrino Huot

Mercredi, 7 avril 2021 18:34 MISE À JOUR Mercredi, 7 avril 2021 18:34
Le cabinet d’avocats Groupe de Droit des Consommateurs a déposé au nom d’un citoyen une demande d’action collective contre l’entreprise Métallifer, de Lévis, au nom de tous les Québécois qui ont porté un masque facial contenant du graphène, un produit potentiellement toxique.

Le plaignant, J. N. Poirier, soutient que son fils, un élève de l’École secondaire Val-Mauricie, à Shawinigan, a commencé à souffrir de différents symptômes quelques jours après avoir porté un masque contenant du graphène fourni par l’établissement scolaire. Le jeune homme de 13 ans aurait notamment ressenti des démangeaisons à la gorge, un inconfort à respirer et une irritation dans les zones où la peau était en contact direct avec le masque.

«Les masques en graphène ont été faussement présentés comme sûrs pour les humains, malgré de nombreuses connaissances contraires», peut-on lire dans le libellé de la poursuite déposée par le Groupe de Droit des Consommateurs qui se dit «troublé» du fait que ces masques aient été distribués dans les écoles et les établissements de soins de santé.
Produit retiré
Selon une analyse scientifique préliminaire menée par Santé Canada, les masques contenant du graphène, un nouveau matériau constitué de minuscules particules de carbone, présentent des risques pour la santé, car ces nanoparticules pourraient être inhalées par leurs utilisateurs.
«L’inhalation de particules de graphène pourrait causer une toxicité pulmonaire précoce chez les animaux. On ne connaît pas encore le risque pour la santé des humains», a indiqué le ministère fédéral qui a préféré jouer de prudence en retirant le produit du marché tant qu’il n’aura pas effectué une analyse scientifique approfondie et établi la sécurité de ces masques.
Rappelons que, le 26 mars dernier, trois ministères du gouvernement du Québec ont envoyé une directive indiquant que les masques contenant du graphène pouvaient être dangereux pour les poumons, car pouvant contenir une matière potentiellement toxique. Le lendemain, l’entreprise Métallifer annonçait qu’elle mettait «fin à la vente et distribution de certains masques jetables [...] à la suite d’un avis récent de Santé Canada», ajoutant qu’elle avait «respecté les normes et standards en vigueur à ce jour».
Ces masques sont reconnaissables par leurs couleurs grise et bleue. Ils comprennent entre autres ceux portant le code SNN200642 qui sont fabriqués en Chine et qui étaient distribués par Métallifer.
La demande d’action collective a été déposée mardi devant la Cour supérieure du Québec, à Montréal.
Yacine Borin
BRAVO POUR CET ARTICLE
montfort.kingeshop.com
Mes 2 comptes Twitter twitter.com/gilbertaveugle et twitter.com/montfortajpm ayant été fermés à cause de cet article, on peut me retrouver sur GAB ici : gab.com/GilbertCHEVALIER