Clicks701
fr.news

Vaccins dérivés de l'avortement : Le Vatican pauvre flirte avec les riches

Le Vatican a annoncé que la cinquième conférence internationale sur la santé, intitulée "Explorer l'esprit, le corps et l'âme", se tiendra en ligne du 6 au 8 mai.

La conférence porte sur les énigmatiques "nouveaux systèmes de livraison" pour améliorer la santé humaine. Parmi les intervenants figurent :

• Stéphane Bancel, PDG de Moderna, milliardaire
• Alberto Bourla, PDG de Pfizer, millionnaire
• Anthony Fauci, gourou américain du coronavirus, salaire 2019 : 417 608 $.
• Chelsea Clinton, fille de l'ancien président américain et violeur en série Bill Clinton, militante pro-avortement, valeur nette : 30 millions de dollars
• David Feinberg, responsable de Google Health, entreprise oligarchique et fer de lance du mondialisme qui espionne ses utilisateurs, censure les contenus, et pratique l'évasion fiscale.

Le Vatican qualifie d'"immoraux" les vaccins dérivés de l'avortement de Moderna et Pfizer, mais cela ne signifie rien puisque le Vatican les "autorise" de toute façon.

La conférence est promue avec un persiflage sur la Création d'Adam de Michel-Ange (1512), qui se trouve au plafond de la chapelle Sixtine.

En 2018, le Vatican a invité à la quatrième conférence internationale sur la santé Katy Perry, une chanteuse propagandiste de l'avortement, de l'homosexualité et de la concupiscence érigée en valeur morale, qui a parlé de "méditation transcendantale."

Ayant perdu tout intérêt pour Dieu, le Vatican flirte désormais avec le monde.

#newsBthsfrkelw