Clicks253

Reconnaître Dieu dans la nature : le don de science

shazam
1
Retraite dans la ville : "Heureusement, il y a des chercheurs qui étudient l'histoire, les mathématiques ou le fonctionnement d'un virus. Face à l'épidémie qui nous frappe, leur recherche éclaire …More
Retraite dans la ville : "Heureusement, il y a des chercheurs qui étudient l'histoire, les mathématiques ou le fonctionnement d'un virus. Face à l'épidémie qui nous frappe, leur recherche éclaire nos choix individuels, les décisions d'un pays et nous aide à adopter les gestes qui sauvent. Par le don de science, Dieu soutient de façon invisible ce travail scientifique.

Au commencement, Dieu a tout créé avec sagesse et par amour. « Dieu vit tout ce qu’il avait fait, cela était très bon » (Gn 1, 31). Le péché a ensuite blessé cette création. Malgré cela, le don de science nous rend capables d'étudier le monde, de le contempler et même de reconnaître Dieu dans sa création.

Le troisième film de notre série donne la parole à Jean-Daniel. Il témoigne de sa rencontre bouleversante avec la nature. Celle-ci a provoqué chez lui un radical changement de vie et la découverte du Dieu d'Amour, le Dieu de Jésus-Christ. Vivez le carême sur internet avec les Dominicains !"
Pour recevoir les méditations et les vidéos par mail, inscrivez-vous gratuitement sur : http://bit.ly/3atf5mh
shazam
Jardinier du château de Versailles Jean-Daniel Duthoit :

Les jardins de Versailles, c’est là ou j’ai rencontré la nature.
Il y avait quelque chose de cette vérité de la nature qui venait m’imprégner. Ça m’a profondément apaisé parce que ça m’a donné le sens du Réel. À la fois ce que mes yeux voyait, ce que mon corps touchait, ancré dans les saisons et dans le temps, et de voir qu’en fait c’…More
Jardinier du château de Versailles Jean-Daniel Duthoit :

Les jardins de Versailles, c’est là ou j’ai rencontré la nature.
Il y avait quelque chose de cette vérité de la nature qui venait m’imprégner. Ça m’a profondément apaisé parce que ça m’a donné le sens du Réel. À la fois ce que mes yeux voyait, ce que mon corps touchait, ancré dans les saisons et dans le temps, et de voir qu’en fait c’était aussi présent dans mon cœur, c’était vivant.
Je n’étais plus un étranger…

il m’a fallu cinq ans avant que je comprenne que la pédagogie avec laquelle la nature habitait mon intériorité et m’apprenait des choses sur moi-même, sur la vie, sur la relation d’amour, de fertilité, de bienveillance, d’abandon, venait du Créateur !
Ça paraît bête mais je n’avais jamais fait le lien entre ma foi intellectuelle, et la réalité.

Dieu ne m’a pas crée par hasard ou n’importe comment, Il m’a crée avec une volonté d’amour pour moi ! Directement !
c’est ça que je reconnaissais...

Frère Benoît Ente :

Aujourd’hui quand on pense au don de science, on imagine les laboratoires de chimie, les robots, la recherche scientifique...
Et c’est vrai que Dieu à travers le don de science aide et soutient cette recherche scientifique quand elle est au service de l’humanité.

Mais le don de science c’est bien plus que cela.
C’est un émerveillement devant la création qui apparaît comme un livre, et pour le croyant, un livre qui nous vient de Dieu.
Jean-Daniel nous a offert un beau témoignage sur ce que peut être le don de science : il voit l’harmonie, l’équilibre, la beauté de la nature comme un reflet de l’amour de Dieu pour lui et pour nous. Quand il travaille la terre avec ses mains, pour lui, il participe à l’œuvre de Création.

Alors prions Dieu pour qu’Il nous donne ce don de science afin que nous puissions aimer Sa Création et ainsi la cultiver avec respect, la garder et la protéger.