fr.news
420

Les États-Unis ont utilisé le Covid pour promouvoir l'État de surveillance

Le Center for Disease Control and Prevention (CDC), une agence d'État américaine, autilisé les données de localisation des téléphones pour surveiller les églises et les écoles afin de déterminer si les Américains respectaient les restrictions sanitaires.

Selon Vice.com (3 mai), le CDC a payé 420 000 dollars pour des données de localisation obtenues de SafeGraph afin de suivre des dizaines de millions de téléphones portables. Le CDC nie [= confirme] avoir suivi des personnes spécifiques. Néanmoins, l'opération a déclenché l'alarme chez les défenseurs de la vie privée.

Zach Edwards, un chercheur en cybersécurité, a déclaré à Vice.com que les CDC avaient des ambitions plus larges avec les données de localisation que la simple vérification de l'obéissance à Covid.

Il s'agissait notamment de surveiller les couvre-feux, les visites entre voisins, la fréquentation des églises, la fréquentation des écoles et des pharmacies, ainsi que diverses analyses spécifiquement axées sur la "violence".

Image: © howtostartablogonline.net, CC BY, #newsCjiinscuvx