Clicks669
fr.news
4

Schneider : François rompt avec le catholicisme et ses prédécesseurs en sont l'exemple

Pendant près de 1700 ans, l'Eglise a désigné les ministres liturgiques inférieurs au diaconat par le terme latin "ordines", a déclaré Mgr Schneider à NewLiturgicalMovement.org (20 janvier).

Ce n'est qu'en 1972 que Paul VI a aboli ces ordres mineurs et le sous-diaconat pour les remplacer par un nouveau type de "lectorat" et d'"acolyte", appelés "ministères laïcs", de sorte que l'on a prétendu qu'ils correspondaient au sacerdoce commun des laïcs.

Sur la base de cette fausse hypothèse, aucune raison convaincante ne peut être donnée pour exclure les lectrices et les acolytes alors que la tradition ininterrompue de l'Église interdit aux femmes d'accomplir de tels services liturgiques.

Par conséquent, Schneider qualifie la récente décision de François de "permettre" aux femmes d'y accéder de "geste de grande et claire rupture avec la tradition ininterrompue et universelle de l'Église orientale et occidentale."

Schneider admet que cette rupture était en pratique déjà "réalisée ou tolérée" par Paul VI, Jean-Paul II et Benoît XVI.

#newsTmhsvaompw

Etienne bis
Sorry.
Quelques ruptures ont été - finalement- agrées par Paul VI.
Jean-Paul II et Benoît XVI ont tenté des corrections.
Peut-on croire que la tricherie la + agressive est celle qui a assassiné Jean-Paul Ier ?
Etienne bis
Quelques ruptures ont été - finalement- agrées par Paul VI. Jean-Paul II et Benoît
AveMaria44
Il faut qu'il dise : Paul VI rompt avec la Tradition et ne peut donc en aucun cas être un véritable Vicaire de NSJC