02:42
Clicks127
shazam
« Le règne de Dieu est au milieu de vous » Luc 17, 20-25 --- Les Pharisiens lui ayant demandé quand viendrait le royaume de Dieu, il leur répondit : " Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à …More
« Le règne de Dieu est au milieu de vous »
Luc 17, 20-25
---
Les Pharisiens lui ayant demandé quand viendrait le royaume de Dieu, il leur répondit : " Le royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper les regards.

On ne dira point : Il est ici, ou : Il est là ; car voyez, le royaume de Dieu est au milieu de vous. "


Il dit encore à ses disciples : " Viendra un temps où vous désirerez voir un seul des jours du Fils de l'homme, et vous ne le verrez point.
On vous dira : Il est ici, et : Il est là ; gardez-vous d'y aller et de courir après.
Car, comme la lueur de l'éclair brille d'un bout du ciel à l'autre, ainsi en sera-t-il du Fils de l'homme en son jour.
Mais il faut auparavant qu'il souffre beaucoup, et qu'il soit rejeté par cette génération.
-
Extrait de L’Evangile de Luc (2016)
17, 20-37
-

Quand donc ?
Carmel saint Joseph
(carmelsaintjoseph.com/aventure-interieure/)

« Quand donc vient le Règne de Dieu ? » Voici une question qui manifeste notre volonté de maîtrise… Et Jésus se dérobe à toute réponse : car Dieu ne se tient pas là où nous voudrions spontanément l’établir. « Comme l’éclair en jaillissant brille d’un bout à l’autre de l’horizon, ainsi sera le Fils de l’homme lors de son Jour. » Dieu, comme un éclair qui passe et qui s’efface !

Car nous ne pouvons assigner Dieu à notre idée humaine de la puissance et d’une omniprésence qui s’imposerait à notre conscience. Dieu, en Jésus, s’expose, fragile et vulnérable à ce qui demeure aléatoire et incertain dans notre histoire humaine.

« Le Règne de Dieu est parmi vous » : et justement, la puissance de Dieu tient dans ce choix de la non évidence et de l’effacement. Notre Dieu manifeste la force de sa Parole, non pas en l’imposant de haut en bas, mais en engageant un dialogue d’amitié avec nous. Il choisit de se présenter, faible en ce monde, pour entrer en véritable réciprocité avec nous.

Nous voici donc invités à parcourir les chemins de l’amitié entre nous et avec Jésus : habiter vraiment notre histoire et la vivre pleinement, ici et maintenant, pour percevoir et recueillir la fidélité et la tendresse de Dieu, sa réelle Présence à nos vies multiples…

« Le Fils de l’homme… Il faut qu’il souffre et soit rejeté par cette génération ». Jésus pointe nos regards vers l’heure de l’effacement ultime et fondateur : vers l’Heure du don ! Et l’Esprit, répandu par ce don, ouvrira nos yeux à cette Présence qui sans cesse se livre et se dérobe : « Notre cœur n’était-il pas tout brûlant en nous quand il nous parlait en chemin… ? » (Luc 24,32).