Clicks1.1K
fr.news
1

L'athée Édouard Philippe critique la "désinvolture liturgique"

Edouard Philippe, premier ministre français jusqu'en juillet 2020 et actuellement maire du Havre, ne croit pas en Dieu, néanmoins il pense que "dans le cœur de l'humanité il y a une notion d'absolu et d'éternité."

"C'est pour cela que j'aime aller dans les églises, c'est pour cela que j'aime le sacré", dit-il dans le livre d'entretiens La vérité sur Édouard Philippe qui vient de paraître. Il est incapable d'expliquer ce que "absolu", ""éternel" et "sacré" peuvent bien signifier sans Dieu.

Philippe confesse qu'il n'est "pas mal à l'aise" à la messe. Lors des cérémonies religieuses, des funérailles et des mariages, "j'essaie d'écouter ce qu'on me dit". Pendant la messe, il pense aux morts, "et parfois à la mienne". Il estime que "le niveau du clergé français a baissé" mais entretient des "relations très respectueuses" avec l'évêque du Havre.

L'état de la liturgie laisse Philippe insatisfait, "Je trouve qu’il y a depuis quelques années une forme de désinvolture liturgique. Qui me choque. La guitare à la messe, je n’ai jamais compris. Pour moi le sacré est soit très sobre, tel le dénuement que l’on retrouve dans les monastères, soit très pompeux."

Image: Edouard Philippe, © Jacques Paquier , CC BY-SA, #newsYtzphbqvtm
AveMaria44
Un frangin à cheval sur les rites....... 😷 😷 😷