Gloria.tv And Coronavirus: Huge Amount Of Traffic, Standstill in Donations
Clicks266

Faut-il se réjouir de la levée des excommunications de 2009 pour les 4 évêques de la FSSPX ?

Nous vous proposons un petit retour sur la levée des excommunications des 4 évêques de la FSSPX en 2009. Cet événement a souvent été interprété comme une étape heureuse pour la Tradition. Ce n'est pas le cas hélas. Explications par Joseph.

Ce décret de levée des excommunications du 21 janvier 2009 a été l'un des éléments les plus importants dans la politique de ralliement et de soumission de la FSSPX à la Rome moderniste.

A l’usage des fidèles, on a présenté à l’époque l'événement comme l'annulation d'une injuste sentence portée contre la tradition catholique... et on a été jusqu'à faire chanter le Magnificat dans les chapelles des prieurés à la fin des messes dominicales.

Mais du côté de Rome, la chose est très claire quand on lit bien le décret : il s'agit de lever (et non pas de déclarer nulle) une sentence d'excommunication en raison du « malaise » des évêques de la FSSPX, et de la demande formulée par ceux-ci ! Pour Rome, l’excommunication a été justement portée contre un acte de désobéissance formelle de Mgr Lefebvre, et c’est la contrition manifestée par les évêques (qualifiée « malaise ») qui autorise la levée de la sentence.

En elle-même, la chose est gravissime quand on y réfléchit bien, car Rome a fait en sorte que les autorités de la FSSPX soient censées reconnaître, au moins implicitement, que les sacres étaient une erreur, qu’il s’était donc agi d’une imprudence grave de Mgr Lefebvre, autrement dit d’un acte schismatique, et par conséquent peccamineux. Voilà pourquoi Rome a commis ce décret. Avec le recul, on perçoit que cette mesure de prétendue "clémence" des modernistes a constitué une grande victoire des modernistes sur la tradition catholique. Faire chanter le Magnificat pour célébrer une pareille machination est tout bonnement une fumisterie !

Ce qui corrobore cette analyse, c’est que Rome s’est bien gardée de faire mention, ni même une simple allusion, à la mémoire de Mgr Lefebvre (et à celle du co-consécrateur Mgr de Castro-Mayer) dans la levée de ces excommunications, au motif implicite qu’on ne peut lever l’excommunication d’un mort (qui ne peut plus regretter ses actes).

On s’est donc contenté d’absoudre les évêques vivants (et contrits !).

En présentant en 2020 les faits de façon à faire croire que Rome a levé les sentences, non seulement contre les quatre évêques sacrés en 1988, mais aussi contre leurs deux consécrateurs, les actuels supérieurs de la FSSPX ne font que confirmer qu’ils continuent à voir de bonnes intentions romaines dans le geste de 2009, alors qu’il s’agissait évidemment d’un piège.

Et à voir l’évolution actuelle de la FSSPX, il faut reconnaître que le piège a très bien fonctionné…

Joseph

---------------------

DÉCRET DE LA CONGRÉGATION POUR LES ÉVÊQUES SUR LA LEVÉE DE L’EXCOMMUNICATION, JANVIER 2009
Décret du cardinal Battista Re, préfet de la Congrégation pour les évêques, à la demande des quatre évêques de la Fraternité Pie X qui ont sollicité le Saint Père pour la levée de l’excommunication Latae Sententiae

« Dans une lettre adressée, le 15 décembre 2008, à son Eminence le cardinal Dario Castrillon Hoyos, président de la commission pontificale Ecclesia Dei, Monseigneur Bernard Fellay, au nom des trois autres évêques consacrés le 30 juin 1988, sollicitait de nouveau la levée de l’excommunication latae sententiae déclarée officiellement par le Décret du Préfet de la Congrégation pour les évêques publié le 1er juillet 1988.

Dans cette lettre, monseigneur Fellay affirme, entre autre : « Nous sommes toujours fermement déterminés dans notre volonté de rester catholiques et de mettre toutes nos forces au service de l’Eglise de Notre Seigneur Jésus Christ, qui est l’Eglise catholique romaine. Nous acceptons son enseignement dans un esprit filial. Nous croyons fermement à la Primauté de Pierre et à ses prérogatives, et c’est pour cela même que nous souffrons tant de l’actuelle situation. »

Sa Sainteté Benoît XVI – sensible comme le serait un père au malaise spirituel manifesté par les intéressés à cause de la sanction d’excommunication, et confiant en leur volonté, exprimée dans la lettre citée auparavant, de ne ménager aucun effort pour approfondir, via des colloques nécessaires avec les autorités du Saint Siège, les questions qui restent en suspens afin de pouvoir parvenir rapidement une pleine et satisfaisante solution au problème qui s’est posé à l’origine – a décidé de reconsidérer la situation canonique des évêques, Bernard Fellay, Bernard Tissier de Mallerais, Richard Williamson et Alfonso de Galarreta qui avait suivi leur consécration épiscopale.

Avec cet acte on désire consolider les relations réciproques de confiance, intensifier et stabiliser les rapports de la Fraternité Saint Pie X avec le Siège Apostolique. Ce don de paix, au terme des célébrations de Noël, veut être aussi une preuve pour promouvoir l’unité dans la charité de l’Eglise universelle et arriver à supprimer le scandale de la division.

On espère que ce pas sera suivi de réalisation rapide de la pleine communion avec l’Eglise de toute la Fraternité de Saint Pie X, témoignant ainsi de la vraie fidélité et de la vraie reconnaissance du Magistère et de l’Autorité du Pape avec la preuve de l’unité visible.

En vertu des facultés accordées par le Saint Père Benoît XVI, en vertu du présent décret, je remets aux évêques Bernard Fellay, Bernard Tissier de Mallerais, Richard Williamson et Alfonso de Galarreta la levée de l’excommunication latae sententiae décrétée par cette Congrégation le 1er juillet 1988, et je déclare privé d’effet juridique, à partir de ce jour, le Décret émis à l’époque.

Rome, de la Congrégation pour les évêques, 21 janvier 2009
Cardinal Giovanni Battista Re
Préfet de la Congrégation pour les évêques
Gérard de Majella
@AveMaria44 , Je ne reconnais aucun de "ces papes" depuis Jean XXIII , donc je suis sédévacantiste et ce pour GARDER MA FOI le plus près de Dieu , alors je ne comprend pas votre explication .
AveMaria44
Vous ne comprenez pas que je cite "France Fidèle" qui passe son temps a fustigé les sédévacantistes, qui ne sont que des catholiques qui veulent conserver la foi et qui croit au dogme de l'infaillibilité.
Gérard de Majella
@AveMaria44 , merci car j'ais vu sous le marteau et l'enclume des "papes "Jean XXIII et la suite "détruire les autels les tabernacles les chemins de croix voir les prières et le méli-mélo avec les autre "Dieu ?" pour mois il n'y à plu personne au Vatican ou que du vent .Bien à vous .
AveMaria44
Mais vous ne comprenez rien à ce que j'écris....
Gérard de Majella
@AveMaria44 , Je n'est pas fait de HAUTES ETUDES je ne connais que la simplicité , ou si vous voulez le OUI ou NON , Merci pour tout .
AveMaria44
🤗
AveMaria44
"Si on ne reconnaît pas (comme les sédévacantistes) on ne peut pas résister." Qu'est-ce que ce délire. On reconnait, des hérétiques, des intrus, qui occupent le Siège de Pierre et qui s'en servent pour détruire la foi, les mœurs, l’Église. Reconnaitre un hérétique, un moderniste, un libéral, un philo-maçon......comme le Vicaire de NSJC, est non seulement absurde, contre la foi, mais c'est se …More
"Si on ne reconnaît pas (comme les sédévacantistes) on ne peut pas résister." Qu'est-ce que ce délire. On reconnait, des hérétiques, des intrus, qui occupent le Siège de Pierre et qui s'en servent pour détruire la foi, les mœurs, l’Église. Reconnaitre un hérétique, un moderniste, un libéral, un philo-maçon......comme le Vicaire de NSJC, est non seulement absurde, contre la foi, mais c'est se rendre complice, et scandaleux en résistant. Un catholique ne peut pas être en communion avec un hérétique, ni ne pas le dénoncer.........Le catholique résiste et dénoncent ceux qui pervertissent la foi, ceux qui démolissent l’Église et qui ne sauraient être en aucun cas de véritables Vicaires de NSJC.
Ludovic Denim
Saint Bellarmine, Innocent III et tant d'autres saints ont déjà dit qu'il faut reconnaître et résister à un tel Pape. Ils n'ont pas dit qu'il fallait ne pas croire qu'il n'est pas Pape...
AveMaria44
Je ne connaits pas Saint Bellarmine, mais Saint Robert Bellarmin nous enseigne que dès que le pape a embrassé il cesse par ce fait même d'être pape. A fortiori, si celui-ci a adhéré à la secte maçonnique ou promut ses idéaux...
Ludovic Denim
Bellarmine est le nom anglais de Bellarmin... Sur Internet, beaucoup d'informations sont plus facilement accessibles en anglais malheureusement plutôt qu'en français au cas où vous n'êtes pas au courant.

Sauf que Saint Robert Bellarmin nous enseigne aussi qu'il faut se baser sur des faits certains et non sur des préjugés. Ici, en français : www.lesalonbeige.fr/desaccord-avec-…
Pour François il …More
Bellarmine est le nom anglais de Bellarmin... Sur Internet, beaucoup d'informations sont plus facilement accessibles en anglais malheureusement plutôt qu'en français au cas où vous n'êtes pas au courant.

Sauf que Saint Robert Bellarmin nous enseigne aussi qu'il faut se baser sur des faits certains et non sur des préjugés. Ici, en français : www.lesalonbeige.fr/desaccord-avec-…
Pour François il est certain en revanche que son élection n'est pas valide étant donné la fausse démission du Pape Benoit XVI et le complot de la mafia de Saint Gall. Vous voudriez qu'il n'y ait pas de Pape depuis une soixantaine d'années, ce qui est ridicule et contraire à l'apostolicité qui est garantie à l'Eglise. Vous voudriez également qu'il n'y ait plus de sacre valide, alors que c'est contraire à la note romaine de l'Eglise également... qu'on doit croire même de foi.

Merci également de ne pas biaiser non plus en ne retenant que ce qui vous arrange et en évacuant le Pape Innocent III sur la question quand il n'est pas de votre avis.
France Fidèle
Il faut reconnaître l'autorité sans quoi l'Eglise n'a pas de tête terrestre mais il faut lui résister - reconnaître et résister - R.R -
Si on ne reconnaît pas (comme les sédévacantistes) on ne peut pas résister.
Ludovic Denim
Si tout le monde revient à reconnaître Benoit XVI en tant que Pape, c'est l'échec de François et des modernistes qui font un schisme. Même le Cardinal Burke a parlé de François comme schismatique mais en tant qu'hypothèse.
AveMaria44
Le piège a d'autant mieux fonctionné que les intéressés aspirent à être normalisés, à être reconnus catholiques par la secte conciliaire.Et quand
Mgr Tissier de Mallerais dans l’homélie d’Ordination, à Écône, le 29 juin 2016, est catégorique ce nouveau rite d'ordination n'est pas catholique. Il ajoute: Or, bien chers fidèles, cette merveilleuse onction des mains du prêtre a été truquée par l’…More
Le piège a d'autant mieux fonctionné que les intéressés aspirent à être normalisés, à être reconnus catholiques par la secte conciliaire.Et quand
Mgr Tissier de Mallerais dans l’homélie d’Ordination, à Écône, le 29 juin 2016, est catégorique ce nouveau rite d'ordination n'est pas catholique. Il ajoute: Or, bien chers fidèles, cette merveilleuse onction des mains du prêtre a été truquée par l’Église conciliaire depuis 46 ans. Paul VI a institué d'autres paroles, qui ne parlent ni de consécration, ni de sanctification. Nous ne pouvons pas, évidemment, accepter ce nouveau rite d'ordination truqué qui fait peser des doutes sur la validité de nombreuses ordinations selon le nouveau rite."
Il faut en tirer les conclusions qui s'imposent.........François n'est ni prêtre, ni évêque et donc......
Ludovic Denim
Il fallait un autre Pape que Jean-Paul 2 pour défaire ce que Jean-Paul 2 a fait pour que ce dernier ne se contredise pas et ne s'humilie pas. C'est aussi du bon sens pour la tactique des modernistes qui ne peuvent pas changer le rôle de leurs personnages au gré du vent de leur mandat pontifical. Ils n'ont pas attendu deux successeurs mais le premier, Benoit XVI, preuve qu'ils sont pressés que la …More
Il fallait un autre Pape que Jean-Paul 2 pour défaire ce que Jean-Paul 2 a fait pour que ce dernier ne se contredise pas et ne s'humilie pas. C'est aussi du bon sens pour la tactique des modernistes qui ne peuvent pas changer le rôle de leurs personnages au gré du vent de leur mandat pontifical. Ils n'ont pas attendu deux successeurs mais le premier, Benoit XVI, preuve qu'ils sont pressés que la FSSPX soit réintégrée pour perdre le plus d'âmes possible. Toutefois, la levée des excommunications si elle correspond donc à une sorte d'amnistie se comprend aussi comme un geste en faveur de ce qu'a fait Mgr Lefebvre puisque cette amnistie signifie d'abord qu'en ayant été sacré évêque de manière prétendument illégale les dits évêques sont bien évêques et courtisés en tant que tels ! C'est une reconnaissance pas seulement symbolique car c'est aussi la preuve que ces évêques et les fidèles n'ont rien à craindre de l'Eglise Catholique qui supprime les sanctions à leur encontre. Donc, les fidèles peuvent en déduire que les sanctions étaient juste du flan, une pure comédie, et qu'en réalité l'idée essentielle de ces sanctions était que les évêques abandonnent ce pourquoi ils ont été sanctionnés prouvant par là que les évêques avaient raison puisqu'ils n'ont pas abandonné et les sanctions ont été levés.

Et en l'occurrence, il est clair que Benoit XVI en tant que Pape a profité qu'on lui demande de faire rentrer dans le rang la FSSPX pour avant cela faire son Motu Proprio qui rappelle le droit à toutes les congrégations - et pas seulement la FSSPX - de célébrer la messe en latin. C'est ce qui a déplu aux Modernistes du Vatican puisque comme on le voit les Franciscains de l'Immaculé en ont profité pour revenir à la messe en latin jusqu'à que François les détruise avec d'autres communautés.
Que Benoit XVI ait donc essayé de favoriser la FSSPX par la levée de ces sanctions est au contraire positif étant donné que cela a justifié ce qu'ont fait les évêques de la FSSPX pour la messe en latin, encouragé des fidèles à la rejoindre, et encouragé sans doute également d'autres congrégations à voir qu'il n'y avait pas de contredit de la part de l'église catholique envers la messe en latin. Car si les évêques sont grâciés avec cette levée d'excommunication pour le dire autrement, alors le fond de la question porte bien sur la messe.

Personne ne peut dire non plus quelle était l'intention de notre Pape Benoit XVI en levant ces excommunications... Qui sonde les coeurs et les reins ? Face à tous les modernistes qu'il y a au Vatican et dont déjà dans les années 70, la moitié des évêques d'après la liste Peccorelli était franc-maçons si je ne me trompe, le Saint Père avait beau jeu d'aller déjà jusqu'à lever ces excommunications. Les annuler aurait été trop fort et aurait déplu à ces modernistes qui sont aujourd'hui à tous les étages au sein du Vatican. Faire la levée des excommunications était une voie intermédiaire qui permettait tout autant de les amener à croire que ce serait un moyen de concilier la FSSPX et de respecter leur agenda vis à vis de la réintégration de la FSSPX au sein de l'église catholique. C'est aux fidèles de la FSSPX qu'il incombe de prier pour éviter le piège. Le Pape Benoit XVI joue sa partition du mieux qu'il peut en connaissant les deux parties. Sans doute nombre de fidèles catholiques ne sont pas à la hauteur en croyant que leur congrégation est acquise, qu'elle ne disparaitra pas, qu'ils y sont bien en sécurité...

Depuis deux siècles, le sens de l'histoire a pris une nouvelle tournure avec la chute des états papaux et maintenant V2 et surtout François qui fait son V3...
Que Benoit XVI en tant que Pape ait été invité à faire rentrer dans le rang la FSSPX ne signifie pas qu'il était favorable à ce que la FSSPX rentre dans le rang mais qu'il était à la place où il fallait le faire pour temporiser et retarder le plus longtemps possible les plans des modernistes au sein du Vatican. C'est ce pourquoi ils ont fini par perdre patience et l'ont écarté dès le 11 Février 2013 avec son annonce en la fête de Notre Dame de Lourdes.

Maintenant, la direction de la FSSPX avait besoin aussi que ses évêques ne soient plus excommuniés pour pouvoir être ramené dans l'église catholique mais cela s'est fait sans un décret ni un écrit quand ils ont accepté de reconnaître François comme Pape à la place de Benoit XVI. Comme Benoit XVI est toujours le Pape, ils seraient fort aise de le reconnaitre en tant que tel et d'écarter François et toutes ses hérésies. La question essentielle est : ...mais pourquoi ne le font-ils donc pas ? Croyez-vous une seconde que Mgr Lefebvre aurait hésité ? Il est évident que non !!! Mgr Williamson qui a fait le coup de l'holocauste justement pour ne pas voir son excommunication levée sans doute, et qui a fait en sorte d'être excommunié à nouveau en sacrant un évêque de ...73 ans reconnait-il lui aussi François comme Pape ? Ceux qui reconnaissent François comme Pape se font schismatiques, et c'est pourquoi la FSSPX éclatera entre les évêques ou les prêtres qui reconnaîtront François et ceux qui reconnaissent Benoit XVI comme annoncé dans les prophéties d'Anne-Catherine Emmerich sur les deux Papes. La Salette parle aussi d'un Pape et de son successeur.

Le seul piège qu'il y a, c'est de reconnaître François comme Pape et d'entrainer ainsi les fidèles à la perdition. Puisque Benoit XVI est Pape et qu'il n'y a aucun doute là-dessus, pourquoi donc reconnaissent-ils François sinon parce que c'est un moyen indolore et un artifice pour les emmener à devenir schismatique ? Car qui communiera avec l'antéchrist - et François est parti pour emmener les fidèles à communier chaque dimanche dans l'abomination de la désolation - se fera schismatique. Il n'y a rien à craindre de Benoit XVI sinon de ses conseillers modernistes qui l'entourent et qui sont nombreux. Même lui l'a dit qu'il était difficile de ne pas se tromper quand il nomme un conseiller. Et qui pourrait faire mieux que Benoit XVI en nommant quelqu'un quand vous êtes entouré de modernistes qui vous demandent d'en nommer un à tel poste qui leur est favorable ? Dans une entreprise, si le Directeur financier et le Directeur commercial vous demande de nommer un incompétent à la Direction des ressources humaines, quelque soit le PDG il ne peut en aucun cas s'y opposer s'il ne veut pas leur déplaire et qu'ils lui mettent des bâtons dans la roue en représailles. C'est une chose d'avoir des ennemis, c'en est une autre que de devoir supporter la multiplication des ennuis qu'ils peuvent vous faire ! Surtout si à la place de Benoit XVI vous êtes parti pour temporiser leur agenda et les tourner en bourrique. "Soyez rusés comme des serpents et purs comme des colombes (Mt 10,22)". Encore moins si le PDG est vu juste comme un gérant par quelques actionnaires qu'ils pensent pouvoir dégager à tout moment, et c'est ce qu'ils ont essayé de faire avec Benoit XVI croyant pouvoir court-circuiter sa nomination permise par Dieu !
MémoireMgrLefebvre
Mgr Lefebvre est passé sous silence. Et pour cause ! Il reste toujours excommunié pour les modernistes.
nizkings
On ne peut enlevé l’excommunication d’un mort même si en vrais il a reçu une fausse excommunication.
Traditions
rassurez-vous : le mensonge prend l'ascenseur mais la vérité prend l'escalier .... c'est plus long mais elle finit toujours par arriver.
juristecatholique
Beaucoup de catholiques de la tradition ignorent cette version des faits. Triste.