Clicks866
fr.news
6

L e cardinal Müller explique à François que l'Église n'est pas comme une chaîne d'hôtel internationale

Avec Traditionis Custodes, François tente de tuer le rite romain, observe le cardinal Gerhard Müller dans une déclaration du 19 juillet.

Il a des doutes sur la qualité du texte de TC, et critique une citation de Saint Augustin utilisée dans la lettre d'accompagnement de François. La citation utilise la distinction de Saint Augustin d'une appartenance à l'Eglise "selon le corps" ou "selon le cœur" pour mettre l'accent sur l'obéissance. Cependant, Müller explique que la citation ne parle pas d'autoritarisme mais d'unité dans la foi qui n'exige "en aucun cas" une uniformité stérile dans la forme liturgique externe.

Müller essaie de faire comprendre à François que l'Eglise n'est pas comme "une chaîne d'hôtels internationale au design homogène." C'est pourquoi, dans le sillage du Concile de Trente, Pie V n'a pas supprimé les différents rites, mais a voulu mettre un frein aux abus.

Comme François, Müller insiste sur la reconnaissance "inconditionnelle" du Concile Vatican II, mais remarque que ses enseignements sur la Rédemption, l'Eglise, la révélation, le mariage, sont niés "par une majorité d'évêques allemands" - et pas seulement par eux. Ils ont également contredit François et encouragent "carrément" la bénédiction de l'homosexualité et de la fornication naturelle.

Dans ce contexte, Müller remarque la disproportion entre la réponse insignifiante de François aux attaques massives des Allemands (etc.) contre l'unité de l'Église et la répression sévère de la minorité de rite romain, si bien que l'image d'une brigade de pompiers mal inspirée vient à l'esprit de Müller, qui - au lieu de sauver la maison en flammes - s'occupe d'abord d'une petite grange à côté.

François ignore les sentiments religieux des participants, souvent jeunes, à la messe romaine, écrit Müller : "Au lieu d'apprécier l'odeur des moutons, le berger les frappe ici durement avec sa houlette."

Image: © Joseph Shaw, CC BY-NC-SA, #newsVwhhxjzept

Yacine Borin
FAUX PAPE, VRAI DÉMON
Verminator
Yeah !
Siagrius
Le cardinal Müller a pleinement raison. Le pape François et les modernistes acharnés de l'église, ou plutôt les satanistes des loges vaticanes, tente d'abattre ce qui reste du dernier mur de défense de l'Eglise catholique ; l'ultime donjon : le rite romain et tout ce qui s'y rattache pour que l'Antichrist puisse faire son entrée à Rome. Avant dernier acte : le latin chassé de Rome en bannissant …More
Le cardinal Müller a pleinement raison. Le pape François et les modernistes acharnés de l'église, ou plutôt les satanistes des loges vaticanes, tente d'abattre ce qui reste du dernier mur de défense de l'Eglise catholique ; l'ultime donjon : le rite romain et tout ce qui s'y rattache pour que l'Antichrist puisse faire son entrée à Rome. Avant dernier acte : le latin chassé de Rome en bannissant le chapelet en latin. Je demanderai aux sœurs de le réciter en cachette dans l'enceinte car la Vierge Marie semble attacher beaucoup plus de plaisir à entendre le Latin, le grec et l'araméen. Ces langues qu'elle a parlées. Idem pour Jésus En effet, c'est une question de délicatesse vis à vis de Jésus et de la Vierge Marie.

Examinez le texte du document publié par le pape François, c'est un coup de force canonique.
Les coups de force sont les marques de Satan qui ne respecte jamais les lois, mais agit par coups de force : il guette et attaque par surprise des personnes qui se croyaient à l'abri des lois.

Le texte étant totalement négatif ne peut être qu'inspiré par Satan et venir directement ou indirectement de lui. De ce fait si sa forme est correcte, le fond est totalement faut, en contradiction totale avec la doctrine chrétienne.

Voilà comment je ressens le texte à sa lecture : Ce document est un document écrit par quelqu'un dont le cœur est empli de haine, qui écrit par haine et dans un but de haine.

Cela me pose une question : 'Antichrist est-il à Rome et aurait-il dicté ce texte à François ? Cela se défend.
Si le fond est totalement erroné, le document est hérétique et de fait totalement invalide.
L'Antichrist s'il a inspiré cet écrit devrait réagir.
Patrice Oudin
Verminator
Le pape ne peut pas être antichrist, donc Bergoglio n'est pas pape. La proposition comme quoi le pape est antichrist a été condamnée il y a longtemps déjà par la vraie Église catholique. Donc le siège apostolique est juridiquement vacant, mais de facto occupé par un usurpateur.
blanche52
Si le cardinal Muller commence à parler comme mgr Lefebvre, où va-t-on ?? 😂
Verminator
pas dans la bonne direction, car Mgr Lefebvre a toujours erré à propos de la question du pape, respectivement de l'absence de vrai pape.