Clicks778
fr.news
1

Les évêques de Biden défendent leur héros de l'avortement

Le cardinal Balse Cupich de Chicago a réprimandé l'archevêque de Los Angeles José Gomez, le président des évêques américains, pour avoir critiqué les positions de Joe Biden sur l'avortement.

En utilisant un langage dur, Cupich a qualifié la déclaration de Gomez de "mal réfléchie". Il s'est plaint que la déclaration a été rédigée "sans l'apport du comité administratif de la conférence" - et non sur sa véracité.

Dans une deuxième déclaration, il a déploré que des millions de personnes aient été rabaissées par "la maladie, la pauvreté et le racisme". Utilisant un langage enfantin, Cupich a espéré que "la voie à suivre sera inspirée, comme l'a demandé le Saint-Père, par le fait de rêver ensemble".

Le cardinal de Newark Joseph Tobin a déclaré à CatholicNews.com qu'il ne comprenait pas pourquoi les proliférateurs catholiques utilisent des "mots très durs" - comme si dans l'avortement, le "langage" était le problème.

L'évêque de San Diego, Robert McElroy, a parlé d'un "chemin de réconciliation", de "guérison de notre société", de "réparation de l'âme de notre pays" et de "promotion du bien commun", mais n'a pas expliqué comment cela pouvait se produire alors que Biden fait pression pour l'avortement.

#newsHqucqkyqnh

Etienne bis
Bof !
Croyez-vous que ce Cupich-là confesserait que Bergoglio est une taupe du PCC (Parti communiste chinois) et un complice des Frères musulmans ?
Aucun danger !
Et des raisons de leur faire confiance ? Pas vu, nulle part.