Clicks1.2K

L'église St Nicolas dans le collimateur des autorités civiles et ... de ses supérieurs !

Nous venons d'apprendre par le journal le Point (journal de gauche) que l'église St Nicolas du Chardonnet a été contrôlée cette nuit après une (ou plusieurs) dénonciation. L'office de Pâques avait en effet été organisé. Les quelques fidèles présents n'auraient pas été verbalisés mais "Un fidèle en sortant, leur a indiqué qu'une quarantaine de personnes se trouvait à l'intérieur. Les policiers ont pris contact avec le prêtre qui a été verbalisé pour non-respect des règles de confinement."

Nous sommes un peu rassurés de savoir qu'il existe des prêtres qui résistent aux pressions prétendument sanitaires pour continuer à nourrir et à soigner les âmes (même si c'est encore dans le cadre du ralliement de la FSSPX)

Mais alors que dire du texte publié par M. l'abbé Sélégny (responsable de la communication de la FSSPX à Menzingen) sur FSSPX.NEWS (1) dans lequel nous lisons avec stupeur qu'il faut que les catholiques obéissent aux directives des supérieurs religieux et civils quand il s'agit de matières mixtes :

"Quant aux circonstances d’aujourd’hui, elles conduisent à prendre des décisions qui relèvent de la prudence. Il y aura toujours matière à discussion, comme dans toute décision prudentielle. L’on peut par exemple regretter que beaucoup d’évêques se soient généralement empressés de suspendre tout culte ou ministère public, faisant même fermer des églises avant de se raviser, mais les raisons qui ont motivé ces décisions doivent être soigneusement soupesées. " (sic)

Si nous comprenons bien ce que veut dire M. l'abbé Sélégny, c'est qu'il faut obéir aux directives civiles de M Macron et aux décisions épiscopales ....au prétexte que ce sont des décisions qui émanent d'autorités et que l'individu n'a pas le droit de réfléchir sur le bien fondé de ces décisions !! C'est l'abdication de toute réflexion personnelle, de jugement sur la crise actuelle. Cela revient à dire "obéissez bonnes gens... vos supérieurs savent ce qu'ils font".

Mais alors que dit M. l'abbé Sélégny sur les 11 vaccins de Mme Buzin ?? C'est une décision d'une autorité sanitaire et nous avons maintenant des preuves de la létalité de ces vaccins. M l'abbé Sélégny répondra alors ce qu'il vient de rédiger dans ce même texte (1) :
"il ne s’agit pas de refuser à un médecin ou à un prêtre de pouvoir remplir son devoir avec esprit de dévouement ou de sacrifice, mais l’un comme l’autre doivent rester dans l’ordre, sous peine de tomber dans la désobéissance ou l’indiscipline".
Autant dire aux parents : " Obéissez, faites vacciner vos enfants, ne désobéissez pas au pouvoir civil...." Les parents auront compris sans peine qu'il faut fuir comme la peste ces théologiens en chambre qui vivent loin du contexte révolutionnaire dans lequel baigne les familles.

Voilà une conséquence tangible du ralliement de la fraternité au NOM : obéir aux instances mondialistes et à la nouvelle église au prétexte que nous n'avons pas la science pour juger et que l'individu n'est pas capable d'avoir un jugement. La plupart des prêtres de la néo-FSSPX n'ont pas encore intégré que la révolution, l'établissement du NOM ne se fait pas par la base mais la hiérarchie civile et religieuse. Il importe pour n'importe quel catholique de peser et de réfléchir aux conséquences de leur adhésion à des décisions supérieures... surtout dans le contexte actuel qui est particulièrement révolutionnaire. Mgr Lefebvre ne nous a-t-il pas enseigné que la révolution se fait aujourd'hui par le biais de l'obéissance mal comprise ? Visiblement l'abbé Sélégny ne semble pas avoir du tout assimilé cet enseignement.

Il ne s'agit pas d'un appel à la désobéissance systématique mais à une défiance légitime à l'encontre d'autorités qui nous trompent depuis des décennies et qui emmènent les peuples au mouroir et les âmes à la damnation éternelle. C'est un appel à s'appuyer de véritables autorités (de suppléance) qui parlent selon la vérité et qui ont le courage de défendre la vérité au mépris de leurs intérêts personnels.

En tous les cas ... merci aux prêtres de St Nicolas d'avoir désobéi courageusement aux directives impies de M Macron et aux lâches conseils de M. l'abbé Sélégny enjoignant les fidèles à suivre les directives du clergé conciliaire. Ils savent désormais qu'ils n'ont plus aucun intérêt à continuer à naviguer dans la barque pourrie de la néo-fsspx s'ils ne veulent pas perdre leur âme .... et aussi leur corps !

(1)fsspx.news/fr/rappels-sur-les…
Anne et Joachim
La persécution de l'Eglise ne fait que commencer
Elie M.
Il a raison. Un certain nombre de pratiquant ne reviendront pas à l'église après la fin du confinement. Mais les pasteurs qui se sont opposés à l'hitlérisme sanitaire feront le plein, peu importe leur obédience.
AveMaria44
C'est le primat de l'ordre apparent sur la foi, l'autorité est au service du bien commun, du vrai bien commun qui est Dieu. Mieux vaut obéir à Dieu qu'aux hommes.
Qonun
L'humanité est en train d'être manipulée comme jamais et le but est d'amener le genre humain à l'état d'esclave de l'antéchrist, et cet abbé nous dit d'obéir !! Il est au service du Christ-Roi ou de l'autre ?
SE Monseigneur Lefebvre
C'est tout le drame de ceux qui occupent des postes élevés mais n'ont pas le courage du combat.
MémoireMgrLefebvre
"C'est la chute finale .... " de la FSSPX. Jusqu'où ?
blanche52
hihihi ! vous êtes vraiment drôle ! vos élucubrations sur la chute finale de la FSSPX, c'est depuis quand et jusqu'à quand ?
Qonun
hahaha ! c'est depuis 2012... et ce n'est pas fini visiblement .
Traditions
Pour les 11 vaccins de l'affreuse Buzin ? Vu ce qu'il écrit, il obligerait une mère de famille à faire vacciner ses enfants.
France Fidèle
bien dit : théologien et médecin en chambre.
Qonun
l'abbé sélégny n'est pas un mauvais prêtre mais le courage n'est pas son fort.