Clicks637
fr.news
2

Une (petite) nomination pour le cardinal Burke

Le 30 septembre le pape François a nommé le cardinal Raymond Burke membre du Tribunal suprême de la Signature apostolique, dont il était le préfet,jusqu'à ce que François le licencie en novembre 2014. Burke était connu pour avoir dirigé la Signatura de manière juste et efficace. Sous le nouveau régime, la Signatura a été comparée par des sources internes à un "vortex" où les cas entrent et disparaissent.

On pense aussi que François a compris la nécessité d'intégrer ceux qu'il considère comme ses ennemis, parce qu'ils ont rassemblé derrière eux la grande majorité des catholiques pratiquants qui sont à la base de l'Église.

Image: © Pufui Pc Pifpef I, CC BY-SA, #newsIqickdioar
AveMaria44
Mais avant il était Préfet........
GChevalier
Nomination ? Non non ! Mais humiliation plutôt. En effet, Burke se retrouvera dans la dynamique de groupe où il risque d'être laminé. D'autre part, le voilà sous la main d'acier d'un certain Narcisse que Müller a fui. Le voilà donc en tôle au Vatican, sans pouvoir bouger, et donc dans l'impossibilité de faire sa correctio que Fellay lui a volée. C'est absolument terrifiant, et d'autant plus …More
Nomination ? Non non ! Mais humiliation plutôt. En effet, Burke se retrouvera dans la dynamique de groupe où il risque d'être laminé. D'autre part, le voilà sous la main d'acier d'un certain Narcisse que Müller a fui. Le voilà donc en tôle au Vatican, sans pouvoir bouger, et donc dans l'impossibilité de faire sa correctio que Fellay lui a volée. C'est absolument terrifiant, et d'autant plus que personne ne s'en aperçoit, sauf l'intéressé à qui je conseille de sortir immédiatement de ce piège à rats. S'il ne le fait pas, il est mort, dans tous les sens du terme.