Clicks91
gerard57

Une critique marocaine décapante de l'étude publiée par le Lancet !

Pr Jaâfar Heikel, épidémiologiste et infectiologue marocain, DG d'une clinique privée qui soigne les malades atteints du Covid dans le cadre d'un volontariat.
Le Pr Heikel nous a transmis la déclaration suivante qui sera d'ailleurs partagée par des groupes de médecins:
"Attention, il faut bien comprendre que ce n’est pas une étude clinique mais une analyse de registre de données de différents hôpitaux et pays ! C’est évidement une publication importante qu’il faut considérer pour ce qu’elle vaut ni plus ni moins. Mais si vous avez bien lu, ce n’est pas une étude ou un essai clinique mais l’analyse statistiques de données de registres !!! "Il faut attendre la publication de la grande série mondiale celle de Raoult et celle d’autres équipes de différents pays (quand il s’agit de RCT vraiment mais pas d’analyse de données de dossiers informatisés). Par ailleurs essayez de voir les limites que eux mêmes reconnaissent dans leur étude:
1/ Ils ne peuvent associer la mortalité au traitement car ils n’ont pas d’autres info sur les MCV ou certains FR. En effet, lorsque certaines caractéristiques cliniques n’étaient pas informatisées sur les registres, les auteurs ont considéré qu’elles étaient absentes chez le patient ! Ceci est une hypothèse qui de facto biaise dans une certaine mesure l’analyse pronostic.
2/ Ils n’ont pas mesuré le segment QT !!!!
3/ Les patients sont de continents différents et avec des souches virales différentes (plusieurs variantes existent de virulence différente probablement et en Afrique c’est encore plus vrai).
4/ les posologies et durée de traitement diffèrent !
5/ Dernier point: plusieurs auteurs dont l'auteur principal reconnaissent être payés ou recevoir une rémunération ou des fonds par des laboratoires ou autres entreprises.
"Bien sûr, si cette étude statistique se confirme par des essais cliniques avec des données de protocole identiques (stade maladie + posologie et durée de traitement approprié) cela voudrait dire que les millions de personnes Covid-19 qui ont pris l’hydroxychloroquine ont guéri spontanément ou par autre chose ?

Source : Rachid Iba, Youtube, réponse au Point

Sur le professeur en question, lire par ex.
doctinews.com