Clicks371
apvs
14

1/4 Réponse à : "MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS AFFABULÉE", par mrs Abauzit et Von Hazel

Réponse à cette vidéo, à partir de 1h15min :
youtu.be/dI_xS6bPFYU

" MARIA VALTORTA TELLE QUE NOUS VOUS L'AVONS AFFABULÉE. "

Tel pourrait être le titre de ce post de mr Abaudit et mr Von Hazel.

Mais écoutons-le nous dire en introduction :


"Il faut prouver.
"Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve. " ( Beaumarchais )
"C'est ce que je déplore sur internet : c'est le premier qui parle qui a raison qu'elle que soit la c***rie qu'il raconte. NON ! Quand quelqu'un affirme quelque-chose il doit être en mesure de le prouver. Sinon ses dires sont sans valeur. ATTAQUER EN DÉNIGRANT, EN INSULTANT, EN CALOMNIANT : NON ! Soit les accusations sont soutenues par des preuves, soit c'est du vent. "


Mr Abauzit, par pitié, ne commencez pas ainsi votre petite séance de calomnies en la démolissant vous-même d'avance ! Vous me donnez le bâton pour vous battre... Car nous allons voir que votre seul et unique procédé vis-à-vis de l'œuvre est :

le dénigrement, l'insulte, la calomnie.

TOUT, je dis bien : TOUT, et non pas seulement une partie de ce que vous allez cracher sur MV est faux. C'est d'une absence de rigueur innommable.

Et pourquoi ? Parce qu'alors que vous vous faisiez fort d'apporter la SUBSTANCE MÊME du débat quand il s'agissait de Marthe Robin, vous en faites fi lorsqu'il s'agit de Maria Valtorta, adoptant carrément la "méthode Dumouch" que vous aviez premièrement dénoncée bien haut.

Mais tenez : vous vous êtes appuyé sur l'excellent travail de Conrad de Meester pour votre première partie. Difficile de vous contredire, mais vous n'y êtes pour rien : il vous a suffit de LIRE. Pas trop difficile, avouez-le, vous ne vous êtes pas foulé.

À mon tour de m'appuyer sur l'excellent travail de François-Michel Debroise, ainsi que sur la lecture objective de l'œuvre, pour réduire à néant l'ensemble de vos affirmations péremptoires. Commençons le découpage de cette dinde.

Mr Guillaume Von Hazel commence par réduire pratiquement la bio de MV au fait qu'elle a reçu un coup de barre dans le dos. C'est sûr que c'est un peu faible pour expliquer la suite, à savoir ses visions. Mais cela situe l'exposé à un niveau que nous connaissons, c'est celui de ces articles de journaux :


" Encore ( MV ) ! nous direz-vous, chers lecteurs. Un peu de patience. Nous avons cru devoir donner encore quelques détails qui seront les derniers, nous l'espérons bien..."

" Quelle déception ! Que de pauvres crédules ont été humiliés... Combien de personnes ont compris, alors, mais trop tard, hélas ! le ridicule de leur démarche, et déploré leur excessive crédulité. "

"Voilà où nous en sommes et où nous ne serions pas si les parents de la prétendue ( visionnaire ) avaient suivi les conseils des médecins qui les invitaient à envoyer la malade à l'hospice." ( !!! )

"Nous aussi, nous croyons à l'existence d'un miracle... Il est dans la crédulité prodigieuse de cette foule qu'un simple bruit a suffit pour convaincre, et que le spectacle de sa déconvenue n'a pu détromper. "


Pourtant, ce triomphe n'impose pas aux croyants. Ce ton persifleur suscite leurs colères. C'est bien facile de pilonner la croyance APRÈS L'AVOIR DÉFIGURÉE ! CES ARTICLES DEVENUS CÉLÈBRES ? ILS FOURMILLENT D'ERREURS !

Ces articles de journaux, on les croit faits par les détracteurs de MV. Or ils ont été torchés à l'époque pour parler de BERNADETTE SOUBIROUS, durant les apparitions de Massabielle. Ils sont exactement du même tonneau que le post de mr Abauzit, ça vole très très haut... Nous allons voir tout cela dans le détail. C'est parti.

UNE "INCIVILITÉ", CE COUP DE BARRE DANS LE DOS DE MV, MR ABAUZIT ? Jeter une injure comme vous le faites en intro ( "tarés, impuberts de l'intelligence" ( sic ! ) ) à ceux qui ne sont pas d'accord avec vous est une incivilité ! Mais un acte aussi barbare est un ATTENTAT, mr Abauzit, un peu de correction tout de même, dans la bouche d'un avocat que vous prétendez être !

Et bien sûr, seul cet attentat vous intéresse : car selon vous, MV y a nécessairement perdu la raison, et aurait du être internée en asile psychiatrique, "comme la sœur de mon beau-frère dont le mari s'est suicidé etc etc" on a compris votre petit jeu.

Vous qui avez tantôt examiné si minutieusement l'écriture de Marthe Robin, vous omettez tout bonnement de signaler le fait que MV a écrit tous ses cahiers SANS AUCUNE RATURE TOUT DU LONG. Il faut vous pardonner ce péché d'omission ? On a compris que vous n'en avez cure. Le tout est d'attaquer, et de calomnier. Peu importe les faits, surtout s'ils peuvent s'avérer favorables.

OUVERTURE

On inaugure ce triste exposé par un faux débat ( le mot "faux" sera omni présent pour décrire votre post ). L’HOMME-DIEU, que vous transformez en "L'HOMME FAIT DIEU" pour acuser bassement. Non : plutôt pour mettre en pleine lumière votre propre nullité théologique.

Ainsi : Jésus est le Dieu-Homme, Il est l'Homme-Dieu, Il est le Dieu fait Homme. Aucune de ces expressions ne posent le moindre problème pour la foi catholique.

Pour preuve, une antique ode byzantine pour la Résurrection de Notre Seigneur dit textuellement ceci :

" Toi qui as enfanté la Source de Vie, Ô Vierge Marie, tu as délivré Adam du péché. Par toi, les larmes d'Eve furent changées en joie, car Il a fait couler sur elle les sources de Vie, L'HOMME-DIEU QUI S'EST INCARNÉ DANS TON SEIN."

Allez, sans plus attendre, je crois qu'on peut passer à la suite :))) On continue avec le second faux débat :

PSEUDO-PROBLEME AVEC LE TITRE : "L'EVANGILE TEL QU'IL M'A ÉTÉ RÉVÉLÉ."
quel scandale ! La révélation est close ! ( et c'est bien vrai ).

Mais même un taré peut à la limite le comprendre :

- soit c'est "L'EVANGILE TEL QUE JE L'AI IMAGINÉ, INVENTÉ " et cela a très peu d'intérêt

- soit c'est "L'EVANGILE TEL QU'IL M'A ÉTÉ RÉVÉLÉ " ce qui est d'un intérêt sans limite, puisque seul le Christ peut parler parfaitement de sa Vie, aucun homme ne le peut.
LA RÉVÉLATION EST CLOSE : TOUT CE QUI EST FONDAMENTALEMENT NÉCESSAIRE AU SALUT EST CONNU, ET FORME LA RÉVÉLATION QUI EST ACHEVÉE !
Mais par exemple, la Tradition nous RÉVÈLE des détails sur saint Joseph, qui ne sont pas signalés dans la Bible : que c'est grâce à son rameau fleuri qu'il fut désigné comme époux de la Vierge ( un exemple entre mille ). C'EST BIEN EN CE SENS QUE L'EVANGILE FUT "RÉVÉLÉ" À MV, SANS QU'ELLE INVENTE RIEN.
Toutes ces révélations privées n'ajoutent ni ne retranchent rien à LA RÉVÉLATION.
Hérésie que cela ? Vous êtes minable, minable... c'est affligeant. Passons.

L'ORIGINE PRETERNATURELLE DE L'OEUVRE, MAIS PAS DIVINE.
Or il y a une correspondance exacte, parfaite, qui saute aux yeux de l'esprit et du cœur, entre les 4 Evangiles et MV.
DONC, DIRE CELA REVIENT À AFFIRMER QUE LES 4 ÉVANGILES NE SONT PAS DE DIEU.
Tous, nous avons connaissance des 4 Evangiles : il est donc très simple d'établir une comparaison, ce n'est pas réservé à une élite, comme dans le cas de Marthe Robin. Pour MV, la concordance est sans faille. Lisez, vous le constaterez ! Munissez-vous juste d'un peu de bonne foi, c'est tout de même important.

Et non seulement la concordance avec les Evangile est exacte, mais même la couleur du décor du cénacle est exacte ! On la retrouvé intact. C'est proprement extraordinaire, sauf pour les imbéciles.

ERREURS THÉOLOGIQUES, BLASPHÈMES
C'est très grave comme accusation. Il s'agirait de la prouver - et on va voir que mr Von Hazel n'aura pas une seule occasion de prouver ses accusations gratuites - ou de se taire : pas vraiment le propre de nos compères.

"Un style, un ton, qui ne cadrent pas du tout avec la sainteté de l'Evangile".

On arrive à un record d'hypocrisie, de distortion d'avec le réel. Nous allons le voir tout de suite par un exemple, et nous reviendrons plus tard sur ce faux débat.

JESUS MARCHE SUR LES FLOTS.
Jésus est seul, habillé de blanc avec son manteau bleu foncé. Il monte et s'enfonce parmi les arbres. Il chemine d'un pas allongé et tranquille, sans hâte, mais à cause de la longueur de ses foulées il fait, sans se presser, beaucoup de chemin. Il marche jusqu'à ce qu'il rejoigne une sorte de balcon naturel d'où la vue s'étend sur le lac tout à fait paisible sous la lumière des étoiles dont les yeux de lumière fourmillent maintenant dans le ciel. Le silence enveloppe Jésus de son embrassement reposant. Il le détache des foules et de la terre et les Lui fait oublier, en l'unissant au ciel qui semble s'abaisser pour adorer le Verbe de Dieu et le caresser de la lumière de ses astres.

Jésus prie dans sa pose habituelle : debout et les bras en croix. Il a derrière Lui un olivier et paraît crucifié sur ce fût obscur. La frondaison le dépasse de peu, grand comme il est, et remplace, par une parole qui convient au Christ, l'inscription de la croix. Là-bas : "Roi des juifs". Ici : "Prince de la paix". L'olivier pacifique s'exprime bien pour qui sait entendre.


Haut de page.

363> Jésus prie longuement, puis il s'assied sur le balcon qui sert de base à l'olivier, sur une grosse racine qui dépasse et il prend son attitude habituelle : les mains jointes et les coudes sur les genoux. Il médite. Qui sait quelle divine conversation il échange avec le Père et l'Esprit en ce moment où il est seul et peut être tout à Dieu. Dieu avec Dieu !

Il me semble que plusieurs heures passent ainsi car je vois les étoiles se déplacer et plusieurs sont déjà descendues à l'occident.

274.2 – Justement pendant qu'un semblant de lumière, ou plutôt de luminosité parce que cela ne peut encore s'appeler lumière, se dessine à l'extrême horizon du côté de l'orient, un frisson de vent secoue l'olivier. Puis, c'est le calme. Puis, il reprend. plus fort. Avec des pauses syncopées, il devient de plus en plus violent. La lumière de l'aube qui commençait à peine, est arrêtée dans sa progression par une masse de nuages noirs qui viennent occuper le ciel, poussée par des rafales de vent toujours plus fortes. Le lac aussi a perdu sa tranquillité. Il me semble qu'il va subir une bourrasque comme celle que j'ai déjà vue dans la vision de la tempête
[2]. Le bruissement des feuilles et le grondement des flots remplissent maintenant l'espace, il y a un moment si tranquille.

Jésus sort de sa méditation. Il se lève. Il regarde le lac. Il y cherche, à la lumière des étoiles qui restent et de l'aube malade, et il voit la barque de Pierre qui avance péniblement vers la rive opposée, mais n'y arrive pas. Jésus s'enveloppe étroitement dans son manteau dont il relève le bord, qui traîne et qui le gênerait dans la descente, sur sa tête, comme si c'était un capuchon, et il descend rapidement, non par la route qu'il avait suivie mais par un sentier rapide qui rejoint directement le lac. Il va si vite qu'il semble voler.

Il parvient à la rive fouettée par les vagues qui font sur la grève une bordure bruyante et écumeuse. Il poursuit rapidement son chemin comme s'il ne marchait pas sur l'élément liquide tout agité, mais sur un plancher lisse et solide. Maintenant Lui devient lumière. Il semble que le peu de lumière qui arrive encore des rares étoiles qui s'éteignent et de l'aube orageuse se concentre sur Lui et elle forme une sorte de phosphorescence qui éclaire son corps élancé.


Haut de page.

364> Il vole sur les flots, sur les crêtes écumeuses, dans les replis obscurs entre les vagues, les bras tendus en avant avec son manteau qui se gonfle autour des joues et qui flotte, comme il peut, serré comme il est autour du corps, avec un battement d'ailes.

Je vous laisse apprécier "le style, le ton qui ne cadrent pas avec la sainteté de l'Évangile"

MISE À L'INDEX
Voilà le seul et unique argument qui repose sur un fait réel, cependant obsolète. Car malheureusement pour nos deux compères, cette mise à l'index est parfaitement nulle, et les arguments de François-Michel Debroise égalent en puissance ceux de Conrad de Meester pour Marthe.
Mgr Pépé, membre du "saint office", est aussi recommandable dans le cas de MV que Mgr Cochon dans celui de sainte Jeanne d'Arc. En son temps, la même censure s'était abattue sur les écrits de saint Jean d'Avila pour les interdisent. C'est juste pour montrer son niveau de fiabilité.

LE PÈRE MIGLIORINI POUSSE MV À PUBLIER ?
Non, c'est le Christ qui le fait, par l'intermédiaire d'une voyante authentique, venue transmettre au pape Pie XII un message pour le prévenir du mal que l'on faisait subir à l'oeuvre derrière son dos. Oui, car il faut dire que le "saint office", Pépé en tête, n'avait que faire des avis d'un pape minable tel que Pie XII ! Quoi de plus normal, en effet ? Le saint office est AU-DESSUS du pape, c'est la tradition.

De même, c'est la sainte Vierge qui pousse Bernadette à venir à Massabielle, indépendamment de ce que veulent interdire les hommes. Faut-il donc obéir à Dieu ou bien aux hommes ? Les apôtres eux, firent le choix de désobéir au sanhédrin, et de proclamer leur foi en Jésus-Christ leur Sauveur.

Migliorini ne fut pas "proche de MV toute sa vie", erreur de mr Von Hazel, qui prend son ignorance pour la réalité. Son trop grand empressement à tout publier fut au contraire la cause de leur éloignement.

PIE XII NE POUVAIT PAS AVOIR LU TOUTE L'OEUVRE.

Pour faire passer cette allégation mensongère, les accusateurs espèrent jeter de la poudre aux yeux de leur auditeurs, en les impressionnant : L'OEUVRE FAIT ENVIRON 10 000 PAGES !!! C'EST ÉNORME !!! BIEN TROP LONG POUR QUE PIE XII AIT PU LA LIRE AVANT DE RECEVOIR MRS MIGLIORINI ET BERTI POUR S'ENTRETENIR AVEC EUX À CE SUJET !

Heureusement, il existe une arme fatale pour balayer ce pauvre tour de passe-passe : L'ARITHMÉTIQUE.

Pie XII, de source sûre, avait reçu l'oeuvre pour la lire, environ 1 an avant l'entrevue. Ce qui fait 365 jours.

10 000 pages ÷ 365 jours = environ 27 pages/ jours pendant 1 an.

LES ACCUSATEURS VONT JUSQU'À SE MOQUER DE S.S.PIE XII, EN AFFIRMANT CRÂNEMENT QUE CET HOMME DE LETTRES ÉTAIT INCAPABLE DE LIRE 27 PAGES PAR JOUR PENDANT 1 ANNÉE.

Voici donc balayé leur première fausse allégation. Qu'en est-il de la seconde ?

Elle tombe d'elle-même comme un château de cartes : EN EFFET, NOUS VENONS DE VOIR QUE PIE XII S'ÉTAIT FAIT UNE OPINION EXACTE AU SUJET DE L'OEUVRE DE MV.

SI CETTE OPINION AVAIT ÉTÉ NÉGATIVE, IL Y AVAIT BIEN D'AUTRES ORGANES DU VATICAN POUR S'OCCUPER D'EN FAIRE PART AUX DEUX PROMOTEURS DE L'ŒUVRE, SANS AVOIR BESOIN DE DÉRANGER LE PAPE EN PERSONNE POUR SI PEU !

Donc :

LE FAIT MÊME QUE LE PAPE AIT VOULU RECEVOIR EN PERSONNE MRS MIGLIORINI ET BERTI PROUVE INDUBITABLEMENT QU'IL ÉTAIT PLUS QUE FAVORABLE À L'OEUVRE RÉVÉLÉE À MARIA VALTORTA.

Et fort de cette conclusion, il est ubuesque de prétendre qu'on aurait pu "arranger les paroles du pape", alors que d'emblée, on savait qu'elles allaient être de cette teneur.

Pie XII bénéficiait de sources célestes ( c'était lui-même une âme privilégiée ).

Il réclamait qu'on ne donne pas un avis précoce sur le caractère surnaturel de l'œuvre. "Celui qui lira comprendra."

Il faut aussi savoir que Pie XII avait lui-même des visions du Christ, dont il parlait très peu. Il est donc à penser que le Christ Lui ait parlé directement de ce sujet, c'est plus que probable. Il est interpellé d'ailleurs personnellement dans l'oeuvre par le Christ.on ne peut soupconner Pie XII d'avoir comme règle : "Je ne fais pas ce que je prêche aux autres d'accomplir."

Il avait demandé de publier et de lire ? C'est qu'il avait lu, et que sa connaissance de l'oeuvre l'avait pleinement conforté.

LA SAINTE INQUISITION ARRIVE, TEL ZORRO, ET BLOQUE TOUT !
Trop drôle. Tel est pris qui croyait prendre ! Comment croire que Mgr Pépé avait connaissance de l'œuvre qu'il voulait bloquer ? Comment se serait-il procuré le manuscrit ? Allons bon :)))

Pépé bloque tout, sans donner aucune raison : énorme ! Précédemment, il avait voulu réduire au silence le padre Pio : est-ce que cela change quoi que ce soit à la sainteté de ce dernier ? ( et cela, indépendamment de QUI l'a canonisé ).

Donc on comprend bien que Pépé enrage contre cette œuvre, mais SANS AUCUNE RAISON VALABLE, N'EN AYANT MÊME PAS PRIS CONNAISSANCE. Et rappelons qu'à la différence de S.S.Pie XII, Pépé est loin d'être "une âme privilégier". Il sera même limogé par le pape pour s'être attaqué en toute désobéissance à des livres sur le padre Pio qu'il voulait faire interdire.
profides shares this
4
apvs
PIE XII NE POUVAIT PAS AVOIR LU TOUTE L'OEUVRE.

Pour faire passer cette allégation mensongère, les accusateurs espèrent jeter de la poudre aux yeux de leur auditeurs, en les impressionnant : L'OEUVRE FAIT ENVIRON 10 000 PAGES !!! C'EST ÉNORME !!! BIEN TROP LONG POUR QUE PIE XII AIT PU LA LIRE AVANT DE RECEVOIR MRS MIGLIORINI ET BERTI POUR S'ENTRETENIR AVEC EUX À CE SUJET !

Heureusem…More
PIE XII NE POUVAIT PAS AVOIR LU TOUTE L'OEUVRE.

Pour faire passer cette allégation mensongère, les accusateurs espèrent jeter de la poudre aux yeux de leur auditeurs, en les impressionnant : L'OEUVRE FAIT ENVIRON 10 000 PAGES !!! C'EST ÉNORME !!! BIEN TROP LONG POUR QUE PIE XII AIT PU LA LIRE AVANT DE RECEVOIR MRS MIGLIORINI ET BERTI POUR S'ENTRETENIR AVEC EUX À CE SUJET !

Heureusement, il existe une arme fatale pour balayer ce pauvre tour de passe-passe : L'ARITHMÉTIQUE.

Pie XII, de source sûre, avait reçu l'oeuvre pour la lire, environ 1 an avant l'entrevue. Ce qui fait 365 jours.

10 000 pages ÷ 365 jours = environ 27 pages/ jours pendant 1 an.

LES ACCUSATEURS VONT JUSQU'À SE MOQUER DE S.S.PIE XII, EN AFFIRMANT CRÂNEMENT QUE CET HOMME DE LETTRES ÉTAIT INCAPABLE DE LIRE 27 PAGES PAR JOUR PENDANT 1 ANNÉE.

Voici donc balayé leur première fausse allégation. Qu'en est-il de la seconde ?

Elle tombe d'elle-même comme un château de cartes : EN EFFET, NOUS VENONS DE VOIR QUE PIE XII S'ÉTAIT FAIT UNE OPINION EXACTE AU SUJET DE L'OEUVRE DE MV.

SI CETTE OPINION AVAIT ÉTÉ NÉGATIVE, IL Y AVAIT BIEN D'AUTRES ORGANES DU VATICAN POUR S'OCCUPER D'EN FAIRE PART AUX DEUX PROMOTEURS DE L'ŒUVRE, SANS AVOIR BESOIN DE DÉRANGER LE PAPE EN PERSONNE POUR SI PEU !


Donc :

LE FAIT MÊME QUE LE PAPE AIT VOULU RECEVOIR EN PERSONNE MRS MIGLIORINI ET BERTI PROUVE INDUBITABLEMENT QU'IL ÉTAIT PLUS QUE FAVORABLE À L'OEUVRE RÉVÉLÉE À MARIA VALTORTA.

Et fort de cette conclusion, il est UBUESQUE de prétendre qu'on aurait pu "arranger les paroles du pape", alors que d'emblée, on savait qu'elles allaient être de cette teneur.

L'ARTIFICE A DISPARU : LA VÉRITÉ APPARAÎT.

L'OEUVRE FUT BIEN APPROUVÉE PAR LE PAPE PIE XII,

CE QUI ANNULE IPSO FACTO TOUTES LES CONDAMNATIONS ULTÉRIEURES.
France Vappereau
Merci de tout coeur pour la défense de MV dans ces deux articles consécutifs. Je reçois une grande bénédiction à lire son oeuvre depuis deux ans et cela compense l'absence d'un bon prêtre à proximité.
Je ne comprends pas ce déchaînement de haine et de mépris contre ces écrits de MV qui témoignent de la Sainteté et de l'Amour du Christ.
Tout porte à aimer et à adorer davantage Notre Seigneur, Mari…More
Merci de tout coeur pour la défense de MV dans ces deux articles consécutifs. Je reçois une grande bénédiction à lire son oeuvre depuis deux ans et cela compense l'absence d'un bon prêtre à proximité.
Je ne comprends pas ce déchaînement de haine et de mépris contre ces écrits de MV qui témoignent de la Sainteté et de l'Amour du Christ.
Tout porte à aimer et à adorer davantage Notre Seigneur, Marie notre Mère et les visions illustrent de l'intérieur chacun des Évangiles, les rend vivants.
N'ont-ils rien d'autre à faire?
C'est avec force et efficacité que vous en prenez la défense et je vous en suis très reconnaissante ! Que le Seigneur vous bénisse !
apvs
Merci, chère amie 😊 Que le Seigneur vous bénisse en abondance 😉
Laurent83
Bravo pour ce très bon article défendant comme il se doit MV. La lecture de ses écrits me rendent toujours plus amoureux du Christ et j'étais très bléssé dernièrement par les propos de certains à son égard. En udp 🙏.