Clicks925
fr.news
2

François "critique" l'avortement, mais vénère les politiciens qui le promeuvent

"J'ai été très clair - l'avortement est un homicide et il n'est pas licite d'en être complice", a déclaré François à un groupe de professionnels de la santé le 14 octobre.

François devrait dire ces choses aux politiciens qui, avec leurs lois, forcent les travailleurs médicaux à participer à des avortements. Mais François fait porter le fardeau aux simples pharmaciens et médecins qui, selon lui, doivent rester vigilants face aux "médicaments qui peuvent se transformer en poison", ajoutant que "vous êtes toujours au service de la vie humaine, et cela peut, dans certains cas, conduire à l'objection de conscience, ce qui n'est pas de la déloyauté, plutôt le contraire." François n'est pas connu pour prendre le parti des objecteurs de conscience.

Il y a moins d'un mois, il a déclaré aux journalistes que "l'avortement est un meurtre". Cependant, le 9 octobre, un François souriant a reçu avec un langage corporel sans équivoque l'impitoyable Nancy Pelosi lui déroulant un tapis rouge sang.

Comme lors de son audience pour la brutale avorteuse italienne Emma Bonino ou lorsqu'il a récompensé la politicienne néerlandaise Lilianne Ploumen, il n'a donné aucun signe de trouble devant ceux qui imposent l'avortement aux autres. En revanche, François n'hésite pas à faire la grimace lorsqu'il reçoit des opposants à l'avortement.

Image: Vatican Media, #newsGywovnvewx

Wansheng YE
Est-il licite d'être complice d'un pape complice des avorteurs ?
Yacine Borin
IL CRITIQUE L’AVORTEMENT MAIS IL EST POUR LES VACCINS FAITS AVEC DES FAETUS AVORTÉS ET OSE QUALIFIER LA VACCINATION D’ACTE D’AMOUR !!! QUEL IMPOSTEUR SATANIQUE ! LE CHASSER DE ROME = URGENCE ABSOLUE CHRÉTIENNE !