Clicks501
fr.news
2

La "santé" est plus importante que la Sainte Messe ?

Le maire d'Agnone, Campobasso, une ville italienne de 5 000 habitants, a interdit toutes les messes publiques, après que 23 tests Covid se soient révélés "positifs" en un jour.

Selon LaNuovaBq.it (26 février), le maire a utilisé ce chiffre ridicule pour n'autoriser que les enterrements accueillant 10 personnes maximum. L'argument : D'autres maires de la région ont fait de même.

L'évêque de Trivento, Claudio Palumbo, "accepte" l'interdiction. Son vicaire général a déclaré à LaNuovaBq.it que "la santé passe avant tout", affirmant qu'il ne voyait "aucun problème" dans les fermetures, et exprimant sa conviction que le maire devait avoir ses raisons.

Les pactes du Latran entre l'Italie et le Vatican stipulent explicitement que l'État n'a pas le droit d'interférer dans le culte public de l'Église.

Image: © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsJpnxnoywzg

Olivier L
C’est la santé spirituelle de l’âme qui est primordiale, bien plus que le besoin de respirer.
Claudius Cartapus
Les soins des âmes passe maintenant loin derrière dans la liste des priorités de l'Église... 12 mois sans accès même au Sacrement du Pardon, c'est unique en 2000 ans de christianisme ! Et c'est pas fini ! 😡