Clicks614
fr.news
1

Le cardinal Zen défend la messe en latin contre la croisade de François

Le cardinal de Hong Kong Joseph Zen, 89 ans, s'inquiète des restrictions que François pourrait imposer à la messe latine traditionnelle.

Sur son blog OldYosef.hkdavc.com (12 juin), il tient à souligner qu'il n'est "clairement pas considéré comme un extrémiste" du rite romain et qu'il a travaillé activement pour le Novus Ordo en tant que prêtre et évêque.

Néanmoins, Zen ne peut nier le bien qui a découlé du motu proprio Summorum Pontificum. Grâce au rite romain, de nombreux jeunes de Hong Kong ont "redécouvert le sens de l'adoration et de la révérence que nous devons à Dieu, notre Créateur".

Zen écrit qu'il "ne peut pas oublier" la messe de son enfance. À Shanghai, son père l'emmenait à la messe tous les jours et à cinq messes le dimanche [alors qu'il serait impossible pour un garçon d'aujourd'hui de supporter le verbiage de cinq services Novus Ordo d'affilée].

En tant que garçon, Zen a ressenti la profonde révérence du rite romain et a été fasciné par la beauté du chant grégorien. Cette expérience a nourri sa vocation à la prêtrise, "comme c'est le cas pour tant d'autres".

Image: Joseph Zen, © Etan Liam, CC BY-ND, #newsCmusxlymit

AveMaria44
Oui, mais il n'a pas compris que l'extraordinaire est toujours l'ordinaire et que la caricature est à mettre à la poubelle. Tout en reconnaissant qu'il doit sa vocation à la seule forme authentique.