Quand même le sport est infesté par le LGBT

Il est désormais impossible d’assister à une manifestation sportive d’envergure (JO, cyclisme et même football féminin comme nous venons d’en faire l’expérience avec le foot féminin en Angleterre…) sans être submergés par toutes sortes de publicités et symboles plus ou moins subliminaux en faveur du LGBT.

Au-delà du caractère insupportable que ce phénomène (qui est imposé au grand nombre par une minuscule minorité...) représente pour tout esprit sain, imaginons un peu ce qui se passerait, si au lieu des couleurs gays on obligeait les sportifs à porter avec ostentation des symboles chrétiens comme par exemple le Sacré Cœur de NSJC?
Nous voyons ici toute l’hypocrisie de ce soi-disant laïcisme raisonnable qui en réalité est une idéologie de combat dont le but est la destruction de la famille et de toutes structures chrétiennes tant éthiques que sociales.

Profitons de l’occasion pour féliciter ces rugbymen australiens qui ont refusé de porter les couleurs LGBT sur leur maillot ; chose qu’on voulait leur imposer. Bravo Messieurs! En ces temps de lâcheté généralisée, ce qui en temps normal ne serait qu’une question de bon sens et de décence, devient aujourd’hui un acte d’héroïsme.
Eh oui, nous en sommes là…
Rugby. Des rugbymen australiens refusent de porter un maillot arc-en-ciel