AJPM
Album : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

SAINT ÉTIENNE de HONGRIE, priez pour nous.
(2 septembre)
montfortajpm.blogspot.com/2017/09/poemes-pieux-12.html
Vierge très puissante, aimable Auxiliatrice du peuple chrétien,
quelle reconnaissance ne vous devons-nous point
pour l’assistance que vous avez donnée à nos pères,
quand, menacés par les Turcs infidèles,
ils ont invoqué votre …
More
Album : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

SAINT ÉTIENNE de HONGRIE, priez pour nous.
(2 septembre)
montfortajpm.blogspot.com/2017/09/poemes-pieux-12.html
Vierge très puissante, aimable Auxiliatrice du peuple chrétien,
quelle reconnaissance ne vous devons-nous point
pour l’assistance que vous avez donnée à nos pères,
quand, menacés par les Turcs infidèles,
ils ont invoqué votre secours maternel
en récitant dévotement le saint Rosaire !
Du haut du Ciel vous avez vu leur danger,
vous avez entendu leur appel avec compassion :
vous avez accueilli favorablement
leur humble prière,
suggérée par le grand Pontife Saint Pie V,
et vous vous êtes hâtée de venir à leur secours.
Ah ! faites, ô Mère chérie,
qu’aujourd’hui encore
les longs gémissements de l’Épouse du Christ
arrivent jusqu’au trône de votre miséricorde ;
ayez encore pitié d’elle ;
levez-vous pour la délivrer
de tant d’ennemis qui l’environnent.

Aujourd’hui encore, de tous les coins de la terre
cette prière qui vous est chère s’élève vers votre trône,
pour vous rendre favorable à nous
dans les calamités présentes comme dans les passées.
Hélas ! nos péchés n’empêchent,
ou du moins ne retardent que trop l’effet de cette prière !
Mère très chère, obtenez-nous donc
une vraie douleur de nos péchés,
et une ferme résolution de mourir plutôt que d’offenser Dieu :
car c’est pour nous une trop grande douleur que le secours,
dont nous avons un si extrême besoin,
soit refusé ou retardé à cause de nous.

Montrez-vous favorable, Mère chérie,
aux prières de l’univers catholique,
et domptez l’orgueil de ces malheureux qui,
dans leur insolence, osent insulter Dieu
et qui voudraient voir la ruine de cette Église
contre laquelle,
suivant l’infaillible parole de Jésus-Christ,
les portes de l’enfer ne prévaudront jamais.
Qu’une fois de plus le monde reconnaisse que,
lorsque vous prenez en main la défense de l’Église,
la victoire est certaine ;
que le triomphe peut être retardé,
mais qu’il ne saurait manquer,
comme la foi nous l’assure.
Animés de cette foi, nous espérons que,
grâce à votre intercession,
Dieu nous exaucera.
Ainsi soit-il.


« À Albe-Royale en Pannonie,
saint Étienne, roi de Hongrie et confesseur,
qui, orné des vertus chrétiennes,
convertit le premier son peuple à la foi de Jésus-Christ,
et fut, par la Sainte Vierge Mère de Dieu,
reçu dans le ciel le jour-même de son Assomption.
Sa fête, par l'ordre du Pape Innocent XI, se célèbre en ce jour,
auquel les chrétiens, aidés par ses prières,
reprirent la forteresse de Bude sur les infidèles. »
(Le Martyrologe Romain au 2 septembre)
Montfort AJPM
NEUVAINE de la NATIVITÉ de la SAINTE VIERGE (8 septembre)
(ou bien NEUVAINE EFFICACE à NOTRE-DAME des TROIS AVE MARIA )
QUATRIÈME JOUR
Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui …
More
NEUVAINE de la NATIVITÉ de la SAINTE VIERGE (8 septembre)
(ou bien NEUVAINE EFFICACE à NOTRE-DAME des TROIS AVE MARIA )
QUATRIÈME JOUR
Très sainte et très auguste Trinité, moi, votre indigne et misérable créature,
je vous adore dans le sentiment de ma profonde bassesse.
Je vous rends grâce des faveurs que vous avez faites à sainte Anne,
surtout de l’avoir choisie pour Mère de Celle
qui nous a donné Jésus, notre divin Rédempteur.
Et vous, ô glorieuse Anne ! vous ma protectrice et mon avocate,
du haut du ciel où vous jouissez du fruit de vos vertus,
obtenez-moi, pour la vie et la mort, l’assistance de Jésus et de Marie,
afin que je puisse un jour partager votre bonheur.


Je vous salue, dépositaire de la grâce divine :
je me réjouis avec vous du privilège inouï
que Dieu vous a accordé de concevoir une Fille,
la seule, parmi les descendants de notre premier père,
exempte de la tache originelle.
Je vous conjure de m’obtenir une vive horreur du péché,
un véritable esprit de pénitence
avec un détachement absolu
de tout ce qui peut mettre mon salut en danger.


Pater. Ave. Gloria.

4. L'ANGE ANNONÇANT à Sainte ANNE la NAISSANCE de la TRÈS SAINTE VIERGE


* * *
Les TROIS AVE MARIA du matin & du soir :
avec cette invocation à la fin :
- le matin :
« Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant ce jour. »
- le soir : « Ô ma Mère, préservez-moi du péché mortel pendant cette nuit.»

« Oh ! quelle sainte pratique de piété !
c’est un moyen très efficace d’assurer votre salut. »

(Saint Léonard de Port-Maurice)