Montfort AJPM
* NEUVAINE à NOTRE-DAME des 7 DOULEURS (vendredi de la Passion : 23 mars) *

*
MOIS de SAINT JOSEPH : 15. Obéissance prompte, parfaite et entière *

NEUVAINE à SAINT JOSEPH, MODÈLE et PATRON des AMIS du SACRÉ-CŒUR

SIXIÈME JOUR :
Le saint Évangile nous dit encore
que Jésus aimait Marie-Madeleine.
Cette illustre Sainte a arrosé des larmes du repentir les pieds de Jésus.
Vous, ô saint …
More
* NEUVAINE à NOTRE-DAME des 7 DOULEURS (vendredi de la Passion : 23 mars) *

*
MOIS de SAINT JOSEPH : 15. Obéissance prompte, parfaite et entière *

NEUVAINE à SAINT JOSEPH, MODÈLE et PATRON des AMIS du SACRÉ-CŒUR

SIXIÈME JOUR :
Le saint Évangile nous dit encore
que Jésus aimait Marie-Madeleine.
Cette illustre Sainte a arrosé des larmes du repentir les pieds de Jésus.
Vous, ô saint Joseph,
vous les avez arrosés des larmes de la tendresse.
Madeleine lui a prodigué ses parfums,
vous lui avez prodigué vos sueurs et vos peines.
Madeleine a baisé les pieds de Jésus,
et vous, ô Joseph,
vous avez baisé ses innocentes mains et son front serein ;
vous l'avez pressé contre votre cœur.
Madeleine le cherchait, après sa mort,
pendant qu'il vous visitait dans les limbes.

Ô modèle des amis du Sacré-Cœur,
obtenez-moi le pardon de mes péchés,
des larmes de repentir et d'amour.
Que je travaille désormais pour la gloire de ce Cœur Sacré
et l'avènement de son règne.
Daignez m'obtenir aussi les grâces
que je demande pendant cette neuvaine.


Saint Joseph,
Modèle et Patron des amis du Sacré-Cœur,
priez pour nous !
(100 jours d’indulgence)

Souvenez-vous, ô glorieux saint Joseph,
modèle et patron des amis du Sacré-Cœur,
qu’on n’a jamais entendu dire
qu’aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection,
sollicité votre secours et imploré vos suffrages,
ait été abandonné.
Animé d’une pareille confiance,
ô chaste Époux de Marie,
ô mon tendre Père,
je viens à vous,
et gémissant sous le poids de mes péchés,
je me prosterne à vos pieds ;
ô juste Joseph,
Père nourricier du Verbe fait homme pour moi,
ne méprisez pas ma prière,
mais écoutez-la favorablement
et daignez l’exaucer.
Ainsi soit-il.