Clicks737
fr.news
2

L'évêque Schneider demande aux évêques allemands de changer le nom de leur "Église".

Les catholiques restants en Allemagne devraient oublier les différences mineures existantes et s'unir en raison de l'apostasie massive de la foi catholique en cours dans leur pays, a déclaré l'évêque Athanasius Schneider à LifeSiteNews.com (10 mai).

Mgr Schneider a tenu ces propos dans le contexte des "bénédictions" homosexuelles allemandes - très médiatisées par l'oligarchie - qui se sont avérées être un énorme bide, les quelques églises qui les avaient annoncées de manière triomphaliste étant restées presque vides.

Face à l'apostasie et à l'indifférence généralisées, Schneider estime que "d'un point de vue humain, il y a peu d'espoir" que l'Église en Allemagne - qui est maintenue artificiellement en vie par un impôt d'État sur les églises - puisse être sauvée sans une "intervention divine".

Par souci d'honnêteté, Schneider propose que les évêques apostats allemands cessent de s'appeler "catholiques romains". Comme nouveau nom pour leur groupe, il propose "l'Église catholique nationale allemande", "l'Église catholique allemande contemporaine", "l'Église vaguement catholique allemande", "la Basse Église catholique allemande" ou "l'Église catholique allemande inclusive" [qui exclut seulement les catholiques].

#newsNfmpbmgcwa

Panetier
Oui on devait changer le nom de l’Église conciliaire, plutôt que la nommer "secte conciliaire" comme parfois nous le disons, ce qui est sûrement excessif, on pourrait tout simplement l'appeler l’Église néo-protestante.
apvs
...ou comme le dit Mgr Schneider : " l'Eglise catholique conciliaire inclusive " ( de toutes les déviances, de toutes les erreurs ou hérésies )