Consécration au Cœur Immaculé de Marie : les évêques du Portugal appellent tous les épiscopats du …

Face à la crise du coronavirus, l’Église du Portugal renouvellera sa consécration au Sacré-Coeur de Jésus et au Coeur Immaculé de Marie le 25 mars, à la fin du chapelet de 18 h 30 (19 h 30 heure de …
natale07
Consécration
au Cœur Immaculé de Marie

rédigée par le père Alonso
Très Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère des hommes, en union avec les intentions de votre Cœur Très Pur, lorsque vous avez prononcé le Fiat de l’Incarnation du Verbe, je me livre et me consacre entièrement, dans toute ma personne et avec tout ce qui m’appartient, au Père, au Fils et au Saint-Esprit, d'une manière …More
Consécration
au Cœur Immaculé de Marie

rédigée par le père Alonso
Très Sainte Vierge Marie, Mère de Dieu et Mère des hommes, en union avec les intentions de votre Cœur Très Pur, lorsque vous avez prononcé le Fiat de l’Incarnation du Verbe, je me livre et me consacre entièrement, dans toute ma personne et avec tout ce qui m’appartient, au Père, au Fils et au Saint-Esprit, d'une manière perpétuelle et irrévocable.
Je me consacre par votre intermédiaire, ô ma Mère, afin d’être reçu par Dieu comme une fleur offerte par vous, et de ne pas être repoussé par lui, à cause de ma misère et de mes péchés.
Je vous promets, ma Mère, de vous aimer toujours et de vous servir avec fidélité, d’imiter vos vertus, et d’accomplir, avec votre assistance, tous mes devoirs de fils de Dieu et de l’Église.
Pour que cette promesse et cette consécration ne soient pas vaines, je les confie à votre Cœur Immaculé.
Gardez-les toujours pour le temps et l'éternité, à la gloire du Père, du Fils et du Saint-Esprit.
Ainsi-soit-il.
Catholique et Français
La Consécration du Portugal au Coeur Immaculé de Marie a valu à ce pays d'être totalement épargné de la contagion de l'horrible Guerre Civile espagnole et de la Deuxième Guerre Mondiale. L'admirable Président Salazar s'est même payé le luxe de mourir paisiblement dans son lit longtemps après 1945, totalement indifférent aux vociférations des communistes et de la racaille maçonnique : "...Le pèler…More
La Consécration du Portugal au Coeur Immaculé de Marie a valu à ce pays d'être totalement épargné de la contagion de l'horrible Guerre Civile espagnole et de la Deuxième Guerre Mondiale. L'admirable Président Salazar s'est même payé le luxe de mourir paisiblement dans son lit longtemps après 1945, totalement indifférent aux vociférations des communistes et de la racaille maçonnique : "...Le pèlerinage officiel que firent à Fatima, le 12 mai 1929, le général Carmona, le Président Salazar, ainsi que plusieurs membres du gouvernement, symbolisa la merveilleuse transformation du Portugal passé, en quelques années, du pire des régimes maçonniques à un gouvernement national résolument favorable à l’Église. Si Salazar fut l’instrument providentiel de cet heureux changement, la cause première en fut sans conteste la magnifique renaissance religieuse dont Fatima était la Source divine. La consécration nationale au Cœur Immaculé de Marie allait en libérer toutes les grâces. Le Père Alonso affirme que sœur Lucie en fut elle-même l’inspiratrice, mais nous ne savons ni quand ni comment la voyante connut cette Volonté du Ciel. Son évêque, Mgr da Silva, toujours circonspect, La proposa à ses confrères sans leur indiquer de qui il tenait ce projet. La décision fut prise par les évêques portugais dans les derniers jours de janvier 1931. Le cardinal Cerejeira, patriarche de Lisbonne, rédigea un éloquent appel aux fidèles qui fut entendu : trois cent mille pèlerins venus de tout le Portugal se pressaient à Fatima le 13 mai 1931. En présence du nonce apostolique, de tous les évêques du pays ou de leurs représentants, le Patriarche prononça l’Acte de Consécration en insistant sur son caractère officiel, engageant l’autorité de l’Église portugaise :
«Les Pasteurs choisis par votre Fils pour garder et paître en son Nom les brebis qu’Il s’est acquises au prix de son Sang, dans cette Terre de Sainte Marie dont le nom ne peut se prononcer sans prononcer le Vôtre, viennent aujourd’hui, comme représentants consacrés et officiels de leurs troupeaux et dans un acte de filial hommage de Foi, d’Amour et de Confiance, consacrer solennellement la nation portugaise à votre Cœur Immaculé. Prenez-la de nos mains fragiles dans les Vôtres, défendez-la et gardez-la comme votre Bien propre ; faites qu’en elle règne, vainque et gouverne Jésus, hors duquel il n’y a point de Salut.»
Après une allusion à la situation dramatique de l’Espagne où la persécution de l’Église faisait rage, le Patriarche continuait :
« Intercédez pour le Portugal, ô Notre-Dame, en cette heure très grave où soufflent de l’Orient des vents furieux, porteurs de cris de mort contre votre Fils et contre la Civilisation fondée sur ses Enseignements, égarant les intelligences, pervertissant les cœurs et allumant dans le monde des foyers de haine et de révolution. Secours des chrétiens, priez pour nous ! Intercédez pour le Portugal, ô Notre-Dame, en cette heure de passions et d’incertitudes où même les bons courent le risque de se perdre. Unissez tous les Portugais dans l’obéissance à votre Fils, dans l’Amour de l’Église et aussi dans le culte de la Vertu, dans le respect de l’Ordre et dans la Charité fraternelle. Reine de la paix, priez pour nous !
«Souvenez-vous enfin, ô Patronne de notre patrie, que le Portugal enseigna jadis à tant de peuples à Vous proclamer bénie entre toutes les femmes. En souvenir de ce qu’il fit pour votre Gloire, sauvez-le, Vierge de Fatima, en lui donnant Jésus dans lequel il trouvera la Vérité, la Vie et la Paix.»
En réponse à cet acte de Dévotion publique envers son Cœur Immaculé, Notre-Dame de Fatima va accomplir, en faveur de la nation qui Lui était ainsi consacrée, un triple miracle dont les évêques se diront émerveillés, lors du jubilé de 1942 : «
Celui qui aurait fermé les yeux il y a vingt-cinq ans et les ouvrirait maintenant, ne reconnaîtrait plus le Portugal tellement est profonde et vaste la transformation opérée par le fait modeste et invisible de l’apparition de la Sainte Vierge à Fatima. Réellement, Notre-Dame veut sauver le Portugal
..." (in CRC : Le Portugal, vitrine de Notre-Dame)
DDFG5
Il serait temps....tout les papes nous ont menti au Sujet de cette Consécration, l'heure des comptes approche...
Gilo
@natale07. Savez-vous à quelle heure la cérémonie de Consécration sera retransmise en direct ?
natale07
Pardon cher @Gilo j'ai lu votre message trop tard! Bien à vous
Thierry73
Certes le renouvellement de la consécration au coeur immaculé de Marie a bien eu lieu le 25 mars 2020 pour 24 pays dont le Portugal (mais pas la France malheureusement). Je regrette cependant que ce renouvellement n'ait pas été réalisé avec la même netteté que celle faite le 13 mai 1931, jour de la première consécration :
"Les Pasteurs choisis par votre Fils pour garder et paître en son Nom les …More
Certes le renouvellement de la consécration au coeur immaculé de Marie a bien eu lieu le 25 mars 2020 pour 24 pays dont le Portugal (mais pas la France malheureusement). Je regrette cependant que ce renouvellement n'ait pas été réalisé avec la même netteté que celle faite le 13 mai 1931, jour de la première consécration :
"Les Pasteurs choisis par votre Fils pour garder et paître en son Nom les brebis qu’Il s’est acquises au prix de son Sang, dans cette Terre de Sainte Marie dont le nom ne peut se prononcer sans prononcer le vôtre, viennent aujourd'hui, comme représentants consacrés et officiels de leurs troupeaux et dans un acte de filial hommage de foi, d’amour et de confiance, consacrer solennellement la nation portugaise à votre Cœur Immaculé. Prenez-la de nos mains fragiles dans les vôtres, défendez-la et gardez-la comme votre bien propre ; faites qu’en elle règne, vainque et gouverne Jésus, hors duquel il n’y a point de salut."
Je déplore aussi que l'Eglise de France reste sourde au renouvellement de cette consécration de notre pays au coeur immaculé de Marie (seulement 5 évêques actuellement y sont favorables) et pour le moins refusent de rappeler la consécration de la France à Notre Dame, vœu prononcé par Louis XIII le 10 février 1638.
Enfin, je vais renouveler à titre personnel cet engagement ce jour, en demandant préalablement sincèrement pardon à toutes les personnes que j'ai pu offenser,... y compris sur ce site et je prie pour que nos débats se déroulent à l'avenir de manière apaisée ! Bon mois de Marie et bonne fête de Saint Joseph !