fr.news
582

Pour le Vatican, le problème c'est... le cardinal Zen

Le Secrétaire d'Etat Pietro Parolin ne veut pas voir dans l'arrestation du Cardinal Zen "un désaveu" de l'accord secret entre le Vatican et la Chine.

Parolin - un ennemi de Zen - a assuré Zen de son soutien ("vicinanza") mais a minimisé son arrestation en disant que Zen "a été libéré et bien traité."

Plus que de Zen, Parolin s'inquiète des implications politiques en exprimant son espoir que "des initiatives comme celle-ci ne compliqueront pas le chemin déjà complexe et pas simple du dialogue entre le Saint-Siège et l'Eglise en Chine."

Zen critique ouvertement les relations de Parolin avec la Chine. Il est clair que le Vatican considère Zen comme un fauteur de troubles. Lors de la dernière visite de Zen à Rome, François a refusé de le recevoir.

Image: Joseph Zen, Pietro Parolin © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsPhvhxyneto