Clicks908
fr.news
1

Un prêtre poursuivi pour avoir critiqué la vache sacrée de l'homosexualité

Le père Paulo Antônio Mueller de Tapurah, au Brésil, a critiqué dans une homélie du 13 juin un journaliste homosexuel de la puissante télévision Globo qui ne tolère pas les voix dissidentes.

Un jour après la "Journée des amoureux" [homosexuels] au Brésil, Mueller a relativisé en disant que "les relations amoureuses ne sont pas comme celles que Globo a montrées cette semaine : deux viados ["pédés" en portugais], je suis désolé, deux viados. Un journaliste avec un petit viado a appelé Felipe en disant : "Prépare le déjeuner, je rentre à la maison. Tu me manques, Felipe." C'est ridicule", a observé M. Mueller.

Il a fait référence au livre de la Genèse qui montre que Dieu a "créé l'homme et la femme", constituant ainsi le mariage. Mueller a concédé qu'"ils peuvent qualifier l'union de deux viados et de deux lesbiennes comme ils veulent, sauf de mariage", remarquant que ce serait "un manque de respect envers Dieu, c'est un sacrilège, un blasphème" car "le mariage est quelque chose de beau et de digne."

Une vidéo de l'homélie est devenue virale, c'est pourquoi les procureurs de l'État du Mato Grosso enquêtent sur cette critique comme un "discours de haine" au nom de l'oligarchie. La Cour suprême du Brésil a récemment affirmé que la critique du vice homosexuel devait être traitée comme les actes de "racisme", que le Brésil considère comme des "crimes".

#newsXwjmliywul

Ludovic Denim
Evidemment, la franc-maçonnerie tient les médias...