Join Gloria’s Christmas Campaign. Donate now!
Clicks12

Bse Agnès de Jésus Galand VIERGE O.P. (1602-1634)- Fête: le 19 Octobre

Irapuato
e Bse Agnès de Jésus Galand Moniale dominicaine A gnès naît le dimanche 17 novembre 1602, au Puy-en-Velay, au foyer de Pierre Galand et Guillemette, 3ème de 7 enfants. Pierre Galand est un …More
e

Bse Agnès de Jésus Galand
Moniale dominicaine
A
gnès
naît le dimanche 17 novembre 1602, au Puy-en-Velay, au foyer de Pierre Galand et Guillemette, 3ème de 7 enfants. Pierre Galand est un modeste artisan coutelier, profondément chrétien et membre de la Congrégation de la Sainte Vierge ; sa femme est dentellière. Agnès est donc issue d'une famille pauvre (elle n'aura pas la possibilité d'offrir une dot pour entrer au monastère de Langeac), et n'a pas non plus de santé.
Depuis le XIIIe siècle, les frères prêcheurs étaient installés au Puy. L'église de leur couvent, Saint-Laurent, est proche de la maison d'Agnès. Elle y allait fréquemment prier et rencontrer des frères. L'un d'eux, le Père Panassière, devint son directeur spirituel. Il la reçut dans le Tiers Ordre Dominicain en avril 1621.
En 1623, à 21 ans, elle quitte le Puy pour la fondation du monastère nouvellement érigé à Langeac sous le vocable de Ste Catherine de Sienne.
Le 2 février 1625 Agnès fait profession entre les mains de sa prieure. La Vierge Marie et saint Dominique l’accompagnent. Très vite, voyant ses qualités, c’est à Agnès que l’on demande, en 1627, de diriger la Communauté. Agnès entoure ses sœurs d’une grande attention.
Elle prie spécialement pour Jean-Jacques Olier de Verneuil, dit aussi ‘Monsieur Olier’ dans sa mission des séminaires, elle l’orientera vers la fondation des prêtres de Saint-Sulpice.
Agnès, modèle de prière, amante de l'Eucharistie, proche des pauvres, aime la vie et la fait aimer. Elle est invoquée pour les grossesses difficiles et par les couples qui désirent un enfant. Agnès a témoigné par sa vie que ‘Dieu aime toujours’. Elle nous rappelle l’amour de Dieu pour tous.
La Vierge Marie parle en patois à Agnès et lui enseigne à faire la révérence devant le Saint Sacrement.
Agnès était réputée pour ses mortifications extrêmes. Grande mystique, elle demeure petite et faible, craintive, n'ayant que sa "petite volonté" à offrir à Dieu, tombant et se relevant... Elle brilla d’un ardent amour pour Jésus Christ et d’un grand zèle pour l’Église, offrant continuellement prières et pénitences pour ses pasteurs.
Agnès de Jésus Galand, morte à Langeac le 19 octobre 1634, a été béatifié le 20 novembre 1994 par Saint Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005).
Pour un approfondissement biographique :
>>>Agnès de Langeac - Diocèse du Puy-en-Velay