Clicks531
fr.news
2

Paris: Les protestations ne s'arrêtent pas

Ce samedi 18 septembre, à 12h, pour la dixième fois consécutive, plus de 100 catholiques se sont à nouveau rassemblés sous les fenêtres de la nonciature apostolique, avenue du Président Wilson à Paris.

Les manifestants protestent contre le zèle « franciscain » de Mgr Aupetit, qui a supprimé à Paris deux messes dominicales (ND du Travail ; St-Georges-de-la-Villette) et des messes de semaine importantes (Saint-François-Xavier, Sainte-Clotilde), et qui en outre n’admet plus pour les célébrations traditionnelles que les seuls les prêtres bi-ritualistes expressément autorisés par lui.

Les manifestants font leur l’engagement solennel contenue dans la Lettre aux catholiques diffusée dans le monde entier : « Nous l’affirmons solennellement, devant Dieu et devant les hommes : nous ne laisserons personne priver les fidèles de ce trésor qui est d’abord celui de l’Église. Nous ne resterons pas inactifs devant l’étouffement spirituel des vocations que prépare le Motu proprio Traditionis Custodes ».

La protestation et les actions sous toutes formes n’en sont donc qu’à leur début.
Ainsi mercredi 15 septembre plus de 100 fidèles ont récité le chapelet sur le parvis de l'Eglise parisienne de Saint-François Xavier pour que soit rétablis la messe des étudiants

Et dimanche19 septembre la récitation d'un chapelet a été initié devant l'Eglise de Notre-Dame du Travail ( Paris 14 eme ) pour la reprise de la messe dominicale selon le rite traditionnel

Toute ces initiatives vont se renouveler la semaine prochaine
Ludovic Denim
C'est bien qu'ils se battent, ça peut faire tomber les écailles des yeux de gens qui les voient et qui réalisent avec ce qu'il se passe que quelque chose de pas normal se produit au Vatican avec François.

Tous n'ont pas eu la chance de connaître la vraie doctrine chrétienne ou d'aller dans une paroisse où a encore lieu la véritable messe de toujours ! Qu'ils remuent au maximum, on n'en fait …More
C'est bien qu'ils se battent, ça peut faire tomber les écailles des yeux de gens qui les voient et qui réalisent avec ce qu'il se passe que quelque chose de pas normal se produit au Vatican avec François.

Tous n'ont pas eu la chance de connaître la vraie doctrine chrétienne ou d'aller dans une paroisse où a encore lieu la véritable messe de toujours ! Qu'ils remuent au maximum, on n'en fait jamais assez pour le Seigneur et le Christ dit Lui-même qu'il ne faut compter cela pour rien.
AveMaria44
Ils n'ont rien compris. Il n'y a pas de liberté à demander pour célébrer la Sainte Messe, mais ils sont en train de demander aux révolutionnaires l'autorisation de pratiquer comme sous l'Ancien Régime; au profanateur de Saint Pierre de Rome l'autorisation de célébrer le seul culte que Dieu agrée.