Clicks488
fr.news
4

François crée 13 nouveaux cardinaux

Le 25 octobre, le pape François a annoncé la création de 13 nouveaux cardinaux lors d'un consistoire le 28 novembre.

9 ont moins de 80 ans et voteront lors du prochain conclave. Deux d'entre eux travaillent à la Curie romaine :

le Maltais Mario Grech, 63 ans, secrétaire général du Synode des évêques,

Italien Marcello Semeraro, 72 ans, Préfet de la Congrégation des Causes des Saints.

Les autres sont :

Antoine Kambanda, 61 ans, de Kilgali, Rwanda
Wilton Gregory, 72 ans, de Washington DC, États-Unis,
Jose Advincula, 68 ans, de Capiz, Philippines,
Celestino Aós Braco, 75 ans, de Santiago du Chili,
Cornelius Sim, 69 ans, de Brunei
Augusto Paolo Lojudice, 56 ans, de Sienne, Italie
Mauro Gambetti, Gardien du Sacro Convento franciscain à Assise

Les quatre autres cardinaux élus ont plus de 80 ans : Esquivel (Mexique), Tomasi (Italie), Cantalamessa (Italie), Feroci (Italie)

Les archevêques importants laissés de côté sont ceux de Los Angeles, Paris, Venise et Milan. Cornelius Sim de Brunei a dans ce petit pays musulman les responsabilités d'un curé de paroisse.

Image: © Mazur, CC BY-NC-SA, #newsOngwzjuqts

Claudius Cartapus
François va t-il prendre le temps d'aller voir le pape Benoît XVI avec sa nouvelle brochette de cardinaux nommés pour finaliser leurs nominations, comme la fois précédente ? Le siège papal et le pouvoir papal, c'est deux choses distinctes inséparables. C'est comme la forme de la croix. Il y a l'horizontale, mais aussi la verticale ! François n'a que le siège, le pouvoir terrestre, l'horizontale. …More
François va t-il prendre le temps d'aller voir le pape Benoît XVI avec sa nouvelle brochette de cardinaux nommés pour finaliser leurs nominations, comme la fois précédente ? Le siège papal et le pouvoir papal, c'est deux choses distinctes inséparables. C'est comme la forme de la croix. Il y a l'horizontale, mais aussi la verticale ! François n'a que le siège, le pouvoir terrestre, l'horizontale. Benoît XVI a le pouvoir vertical que Jésus a confié à Pierre. Si François veut des nominations valides, il doit passer par le pape qui a le pouvoir vertical. Légalement, tant que Benoît XVI est vivant, François ne peut être le seul maître à bord de la barque, parce que le pouvoir vertical lui échappe. Et même si Benoît XVI mourrait, le pouvoir vertical ne retombe pas automatiquement sur François. L'Esprit Saint ne reposera pas pour autant sur François à ce moment. François devra alors démissionner IMMÉDIATEMENT pour procéder à un nouveau conclave, et ainsi élire un vrai successeur plein et entier qui ramassera alors tous les pouvoirs complets du pape, pouvoirs horizontal et vertical, et non distinctement. Il me semble que c'est la base pour comprendre le problème. 🤔
Théophile Maizière
Encore quelques cocos begoglianistes. Humainement, plus rien ne peut empêcher l'écroulement de l'édifice
Encore que ces Messieurs n'ont pour seule légitimité que les murs qu'ils occupent depuis octobre 1958.
Paul1977
Mais l'édifice ne s'est-il pas déjà écroulé, il y a 60 ans ?
Théophile Maizière
Disons qu'il vacillait et que maintenant, il s'écroule. Le Concile, c'est l'exécution: l'Eglise est fusillée, et François est celui qui donne le coup de grâce. Voir mes articles en cliquant sur mon nom, puis sur nouvelles.