fr.news
1742K

Quand Jean-Paul II louait la Pachamama...

Jean-Paul II a fait référence à la déesse andine Pachamama dans une homélie du 11 mai 1988 lors de son voyage en Bolivie. Il a parlé de Dieu qui prend soin des oiseaux, des lis et de l'herbe, et a …
apvs
Fragilité et diversion argumentaire
Comme pseudo 62 décrit bien ses propres discours :

effectivement, cette digression sur le terme "haïr" nous a amené très loin du sujet, qui est une constatation affligée du Christ, en termes sans équivoques, concernant le sort final de Judas : "Il eût mieux valu pour cet homme de ne pas naître ! ". C'est le verbe être ( tourné à la négative) qui est ici …
More
Fragilité et diversion argumentaire
Comme pseudo 62 décrit bien ses propres discours :

effectivement, cette digression sur le terme "haïr" nous a amené très loin du sujet, qui est une constatation affligée du Christ, en termes sans équivoques, concernant le sort final de Judas : "Il eût mieux valu pour cet homme de ne pas naître ! ". C'est le verbe être ( tourné à la négative) qui est ici employé, et jamais dans la bouche du Christ, il n'est employé que dans son sens original. Si cette affirmation n'annonçait pas la damnation finale de Judas, elle serait tout simplement privée de sens.

Faiblesse argumentaire de pseudo 62 :

- d'un côté, il prétend que c'était sous le coup d'une très forte émotion que le Christ dit cela , DE MANIERE EXAGÉRÉE, à Judas ( alors que le Christ ne parle jamais ainsi à la légère ) ;

- et de l'autre, il appelle à sa rescousse le docteur de l'Eglise saint Jean Chrysostome , disant exactement l'inverse : que le Christ lui parlait ainsi avec une extrême douceur, donc avec une pleine lucidité dans le choix des mots...

C'est sincèrement cocasse d'entendre ensuite mon contradicteur parler de la faiblesse de mes arguments qu'il choisit d'ignorer, histoire de faire diversion :))))

Lorsque le Christ fustigea saint Pierre en ces termes : "PASSE DERRIÈRE MOI, SATAN ! TU ME FAIS OBSTACLE ! CAR TES PENSÉES NE SONT PAS CELLES DE DIEU, MAIS CELLES DES HOMMES ! ", quel plus magnifique exemple nous donnait-Il de ce que peut être la haine positive dont Il parlait !

Je souhaite de "bonnes faiblesses argumentaires" à mon pseudo contradicteur 62 :))
Psaume 62
Mais qué fragilité ? :)))) pseudo 62 n'a qu'à mieux lire ci-dessous plutôt que de se boucher les oreilles tel l'aspic...

Fragilité et diversion argumentaires en effet. Les termes matériellement blessants ou insultants échangés entre les uns et les autres ne concernent pas le fond du sujet traité mais l'examen de conscience individuel en rapport avec des réactions personnelles dans un contexte …More
Mais qué fragilité ? :)))) pseudo 62 n'a qu'à mieux lire ci-dessous plutôt que de se boucher les oreilles tel l'aspic...

Fragilité et diversion argumentaires en effet. Les termes matériellement blessants ou insultants échangés entre les uns et les autres ne concernent pas le fond du sujet traité mais l'examen de conscience individuel en rapport avec des réactions personnelles dans un contexte donné. Par parenthèse, je n’ai jamais traité le contradicteur « aux quatre lettres » de "commentateur de merde" ( son imagination est certes foisonnante ) mais de "péteux" (= ridiculement prétentieux dans ses lectures catégoriques de passages difficiles de l'Evangile comme s'il détenait la vérité infuse et comme s'il avait toutes les compétences requises pour s'exprimer catégoriquement ).

"Et s'ils ne vous écoutent toujours pas, retirez-vous d'ici en secouant la poussière de vos pieds."

Cette règle de conduite recommandée par le Seigneur n’a strictement rien à voir avec une incitation à une quelconque haine ad personam. Les sophismes et acrobaties rhétoriques de « quatre lettres » sont cocasses.
apvs
Que les lettres apvs détournent ainsi la discussion vers des considérations et attaques personnelles, en dit long sur la fragilité de ses arguments :))) …
😀 😀 😀

Mais qué fragilité ? :)))) pseudo 62 n'a qu'à mieux lire ci-dessous plutôt que de se boucher les oreilles tel l'aspic...

Que les lettres apvs bla bla bla...

Mais nous somme bien au contraire au plein cœur du sujet ! C'est touchant …More
Que les lettres apvs détournent ainsi la discussion vers des considérations et attaques personnelles, en dit long sur la fragilité de ses arguments :))) …
😀 😀 😀

Mais qué fragilité ? :)))) pseudo 62 n'a qu'à mieux lire ci-dessous plutôt que de se boucher les oreilles tel l'aspic...

Que les lettres apvs bla bla bla...

Mais nous somme bien au contraire au plein cœur du sujet ! C'est touchant tellement c'est drôle :))

"Et s'ils ne vous écoutent toujours pas, retirez-vous d'ici en secouant la poussière de vos pieds."
Ce qu'on aime, on s'y attache, on le respecte. Ce que l'on hait, on le quitte, avec dédain. Mais ici, il s'agit non pas d'une haine mauvaise, humaine, mais d'une haine selon l'esprit, celle du mal qui persiste dans l'inconverti. Afin que ce soit pour lui un témoignage.

Et sur ce...
Psaume 62
Apvs : C'est bien de se condamner sois même, mais aller jusque là !!? N'est-ce pas le pseudo 62 qui ne cesse d'employer les termes de "bouffon", "vipère" , "péteux", "commentateur de merde" etc etc à l'égard de ses propres contradicteurs ? Montrant ainsi qu'il estime avoir envers eux ( ou plutôt mais c'est la même chose, envers leur mentalité) une forme de "haine positive" qu'il défend comme …More
Apvs : C'est bien de se condamner sois même, mais aller jusque là !!? N'est-ce pas le pseudo 62 qui ne cesse d'employer les termes de "bouffon", "vipère" , "péteux", "commentateur de merde" etc etc à l'égard de ses propres contradicteurs ? Montrant ainsi qu'il estime avoir envers eux ( ou plutôt mais c'est la même chose, envers leur mentalité) une forme de "haine positive" qu'il défend comme bonne ? Cocasse :))))

Que les lettres apvs détournent ainsi la discussion vers des considérations et attaques personnelles, en dit long sur la fragilité de ses arguments :))) … Au passage, que peut valoir ce type de reproche de la part d’un inscrit qui a usé sans complexe de ce type de termes à l’encontre de ses contradicteurs et qui n’a fait qu’aimer et qu’applaudir aux termes insultants et injurieux de ses amis ? Rien qu’hypocrisie.

A supposer que St François ait éprouvé de la haine envers son père à un stade de son cheminement spirituel, il n'empêche que la haine ad personam n’est jamais positive et elle n’est jamais commandée par Notre Seigneur, quoi qu’en disent les quatre lettres apvs. Et ce malgré les apparences trompeuses de Ses paroles : « Si quelqu’un vient à moi sans haïr son père, sa mère, sa femme... »

En revanche, répétons-le, la haine envers les affections humaines déréglées et envers tout mal est très positive et est commandée par Notre Seigneur.
Psaume 62
Pseudo 62 me hait tellement, qu'il refuse de se rappeler mon existence humaine

Par mon emploi pédagogique et ironique de l’expression « les quatre lettres apvs » à l’endroit de mon frère en Jésus-Christ « apvs », je désire simplement lui signifier que son emploi régulier des qualificatifs « pseudo 62 » et « 62 » à la place de « Psaume 62 » n’est peut-être pas une bonne chose.

Qui a dit qu'on …More
Pseudo 62 me hait tellement, qu'il refuse de se rappeler mon existence humaine

Par mon emploi pédagogique et ironique de l’expression « les quatre lettres apvs » à l’endroit de mon frère en Jésus-Christ « apvs », je désire simplement lui signifier que son emploi régulier des qualificatifs « pseudo 62 » et « 62 » à la place de « Psaume 62 » n’est peut-être pas une bonne chose.

Qui a dit qu'on ne s'amusait pas sur Gloria.tv ?

Pas moi ! 😀
apvs
Non, quoi qu’en disent les quatres lettres « apvs » 😀 😀 😀
Pseudo 62 me hait tellement, qu'il refuse de se rappeler mon existence humaine, me considérant non comme une personne, mais... comme 4 lettres :))))))))))))))))
Et immédiatement, il vient vous affirmer : " Non, non et non, il n'y a aucune forme de haine positive ( celle qui consiste à haïr le mal ) recommandée par le Christ ! Non, non …
More
Non, quoi qu’en disent les quatres lettres « apvs » 😀 😀 😀
Pseudo 62 me hait tellement, qu'il refuse de se rappeler mon existence humaine, me considérant non comme une personne, mais... comme 4 lettres :))))))))))))))))
Et immédiatement, il vient vous affirmer : " Non, non et non, il n'y a aucune forme de haine positive ( celle qui consiste à haïr le mal ) recommandée par le Christ ! Non, non et non !
😀 😀 😀
Cocasse :)) Qui a dit qu'on ne s'amusait pas sur Gloria.tv ?
Psaume 62
Pour en revenir aux paroles magistérielles précitées de Pie XI des années 1930 ***. De quelles catégories de personnes pouvait-il parler en évoquant « l’immense majorité » des hommes qui dans le monde croient en un Dieu, en « l’idée de la Divinité », en plus de « tous ceux qui se glorifient de porter le nom du Christ », à savoir tous les hommes se disant chrétiens ?

D’après cet article de Wikip…More
Pour en revenir aux paroles magistérielles précitées de Pie XI des années 1930 ***. De quelles catégories de personnes pouvait-il parler en évoquant « l’immense majorité » des hommes qui dans le monde croient en un Dieu, en « l’idée de la Divinité », en plus de « tous ceux qui se glorifient de porter le nom du Christ », à savoir tous les hommes se disant chrétiens ?

D’après cet article de Wikipédia, la population mondiale était alors d’environ 2 milliards. Europe 20 %; Amérique 13 %; Afrique 9 %; Asie 55 % fr.wikipedia.org .

Définition de l’adjectif « immense » (majorité) : « Qui est très vaste, présente une étendue considérable ».

Parmi la population mondiale de cette époque, il y avait donc une nette majorité d’Asiatiques (55 %). Population asiatique qui était composée d’une petite minorité de chrétiens et d’une très grande majorité de personnes nées dans des cultures liées au confucianisme, au taoïsme, à l’animisme, à l’islam, au bouddhisme, à l’hindouisme, au sikhisme, au jaïnisme, au shintoïsme, zoroastrisme, au bahaïsme et au yézidisme.

Peut-être Pie XI signifia-t-il par là prophétiquement et en creux que les crédos religieux plus ou moins gravement erronés ne reflètent pas forcément les expériences religieuses individuelles des croyants sincères pouvant intuitivement, de façon droite et humble, prier dans leurs coeurs la Divinité malgré quelques croyances erronées subsistant au niveau de leur intellect ? Croyants sincères qui admettent des valeurs morales justes et transcendantes parce que précisément ils se soumettent à un ordre divin qui les transcende ?

Pour rappel : « Car il faut que vienne d’abord l’apostasie, et que se révèle l’Homme de l’impiété, le fils de perdition, celui qui s’oppose, et qui s’élève contre tout ce que l’on nomme Dieu ou que l’on vénère, et qui va jusqu’à siéger dans le temple de Dieu en se faisant passer lui-même pour Dieu. celui qui s’oppose, et qui s’élève contre tout ce que l’on nomme Dieu ou que l’on vénère, et qui va jusqu’à siéger dans le temple de Dieu en se faisant passer lui-même pour Dieu. » (St Paul)

Il me semble que le souverain pontife Jean-Paul II, dès lors qu’il voulut impulser un élan commun de résistance à l’athéisme matérialiste, ne pouvait pas diplomatiquement se permettre, en tant que chef spirituel et politique de l’Église, de discriminer et montrer du mépris envers plusieurs catégories de croyants en refusant d’inviter certains représentants des grandes traditions religieuses de l’humanité.

***
« Dans une telle union d’esprits et de forces, ceux-là, naturellement, doivent être les premiers qui se glorifient du nom de chrétiens, fidèles à la glorieuse tradition des temps apostoliques, quand la multitude des croyants n’avait qu’un cœur et qu’une âme (Ac. IV, 32) ; mais que tous ceux qui admettent encore un Dieu et lui adressent leurs adorations apportent, eux aussi, leur concours sincère et cordial, afin d’éloigner de l’humanité le grand danger qui la menace tout entière. La croyance en Dieu est, en effet, sur la terre le fondement inébranlable de tout ordre social et toute autorité humaine ; tous ceux donc qui ne veulent pas de l’anarchie et du terrorisme doivent s’employer énergiquement à empêcher les ennemis de la religion d’atteindre leur but si fortement et si ouvertement proclamé. » ( Caritate Christi Compulsi, Lettre Encyclique du Pape Pie XI, 3 mai 1932 )

« APPEL À TOUS CEUX QUI CROIENT EN DIEU 72. Dans ce combat engagé dans la puissance des ténèbres contre l'idée même de la divinité, nous gardons l'espérance que la lutte sera vaillamment soutenue, non seulement par ceux qui se glorifient de porter le nom du Christ [ Nota : à savoir y compris les chrétiens non catholiques ], mais aussi par tous les hommes, et ils sont l'immense majorité dans le monde, qui croient encore en Dieu et L'ADORENT. Nous renouvelons donc l'appel lancé, il y a cinq ans, dans Notre Encyclique Caritate Christi, que tous les croyants s'emploient avec loyauté et courage " à préserver le genre humain du grave péril qui le menace ". Car, disions-nous alors, " la foi en dieu est le fondement inébranlable de tout ordre social et de toute responsabilité sur la terre; aussi tous ceux qui ne veulent pas de l'anarchie et du terrorisme, doivent travailler énergiquement à empêcher la réalisation du plan ouvertement proclamé par les ennemis de LA RELIGION. » ( Lettre encyclique Divini Redemptoris, Pape Pie XI, 1937 )
apvs
Non, quoi qu’en disent les quatres lettres « apvs » à travers des acrobaties rhétoriques auxquelles il ne doit pas vraiment croire lui-même, il n’existe aucune forme de haine positive ad personam, aucune haine positive qui soit dirigée contre des personnes.

C'est bien de se condamner sois même, mais aller jusque là !!? N'est-ce pas le pseudo 62 qui ne cesse d'employer les termes de "bouffon", "…More
Non, quoi qu’en disent les quatres lettres « apvs » à travers des acrobaties rhétoriques auxquelles il ne doit pas vraiment croire lui-même, il n’existe aucune forme de haine positive ad personam, aucune haine positive qui soit dirigée contre des personnes.

C'est bien de se condamner sois même, mais aller jusque là !!? N'est-ce pas le pseudo 62 qui ne cesse d'employer les termes de "bouffon", "vipère" , "péteux", "commentateur de merde" etc etc à l'égard de ses propres contradicteurs ? Montrant ainsi qu'il estime avoir envers eux ( ou plutôt mais c'est la même chose, envers leur mentalité) une forme de "haine positive" qu'il défend comme bonne ? Cocasse :))))

Saint François, quant à lui, ne haïssait pas son père dans le sens par exemple de souhaiter sa mort, MAIS SON ATTITUDE S'APPARENTAIT BIEN À UNE FORME DE HAINE, PUISQU'IL DESIRA QUITTER SON GÉNITEUR SANS JAMAIS PLUS LE REVOIR NI AVOIR AUCUNE FORME DE COMMERCE AVEC LUI, RENONÇANT À EN RECEVOIR LE MOINDRE HÉRITAGE.

ET EN EFFET, LE CHRIST LUI COMMANDAIT DE HAÏR LA MAUVAISE VIE QU'IL AVAIT EÛT SOUS L'INFLUENCE DE SON PATERNEL, LES LIENS NÉFASTES QUI LE RETENAIENT À SON AUTORITÉ CONCURRENÇANT CELLE DE DIEU, DE HAÏR LE MAL QUI ETAIT EN SON PÈRE, et non pas de haïr humainement un homme.
apvs
Mais JAMAIS, JAMAIS dans l'Évangile ( et c'est le grave dénie du protestantisme ) le Verbe ÊTRE n'est sujet à la relativisation. Lorsque le Christ dit : JE SUIS, c'est parce qu'IL EST. Et seul Dieu est Celui qui est.

Lorsque le Christ dit : " Ceci EST mon Corps" , c'est parce que l'humble morceau de pain qu'Il tenait entre ses mains divines lors de la Cène avait cessé d'être du pain autrement …
More
Mais JAMAIS, JAMAIS dans l'Évangile ( et c'est le grave dénie du protestantisme ) le Verbe ÊTRE n'est sujet à la relativisation. Lorsque le Christ dit : JE SUIS, c'est parce qu'IL EST. Et seul Dieu est Celui qui est.

Lorsque le Christ dit : " Ceci EST mon Corps" , c'est parce que l'humble morceau de pain qu'Il tenait entre ses mains divines lors de la Cène avait cessé d'être du pain autrement qu'en apparence, pour devenir REELLEMENT son Corps crucifié et ressuscité.

Lorsque le Christ dit : " Vous ÊTES la Lumière du monde", c'est parce que grâce à Lui vivant dans ses disciples, ceux-ci sont RÉELLEMENT devenus la Lumière du monde qu'est le Christ. Ils sont REELLEMENT divinisés.

Lorsque le Christ dit : "Je SUIS avec vous chaque jour, jusqu'à la fin du monde", c'est parce que REELLEMENT, par le divin sacrifice de la Messe, par tous ses sacrements, par sa présence en chaque baptisé, par la toute puissance de sa Resurrection, IL EST AVEC NOUS REELLEMENT CHAQUE JOUR JUSQU'À LA FIN DU MONDE.

Et lorsque la Vérité dit que NE PAS ÊTRE eût été préférable pour Judas, c'est bien parce que TRÈS REELLEMENT, en n'étant pas, c'est sûr il n'aurait pas connu la vie, MAIS AU MOINS IL N'AURAIT PAS SOUFFERT !

ALORS QUE LE FAIT D'ÊTRE, ALLAIT ENTRAINER POUR JUDAS ENSATANISÉ UNE ÉTERNITÉ DE SOUFFRANCE ATROCE, QUE LE CHRIST SAVAIT POUR LUI INÉLUCTABLE... CE QUI NE L'EMPÊCHA PAS DE LE LUI DIRE AVEC RÉSIGNATION ET GRANDE DOUCEUR, PUISQU'IL AVAIT TOUTE L'ÉTERNITÉ POUR LE PUNIR.
apvs
Et du reste, le lien donné par le pseudo 62 au sujet de Judas renvoie à la réponse ordonnée que je lui avait adressée.
Psaume 62
Non, quoi qu’en disent les quatres lettres « apvs » à travers des acrobaties rhétoriques auxquelles il ne doit pas vraiment croire lui-même, il n’existe aucune forme de haine positive ad personam, aucune haine positive qui soit dirigée contre des personnes. C’est pourquoi le Seigneur nous commande par ailleurs d’aimer même nos ennemis et de ne pas nous laisser vaincre par leur haine ad …More
Non, quoi qu’en disent les quatres lettres « apvs » à travers des acrobaties rhétoriques auxquelles il ne doit pas vraiment croire lui-même, il n’existe aucune forme de haine positive ad personam, aucune haine positive qui soit dirigée contre des personnes. C’est pourquoi le Seigneur nous commande par ailleurs d’aimer même nos ennemis et de ne pas nous laisser vaincre par leur haine ad personam. En revanche il existe une haine positive des mauvaises et déréglées affections humaines, des mauvais liens humains, des mauvaises passions humaines, du péché et du mal en général.
apvs
Et non : en s'obstinant à comparer ce qui n'est pas comparable, mon pseudo contradicteur 62 s'enferme dans son erreur qui est comme le chemin tout tracé vers l'hérésie.

En effet oui, il y a bien une nuance à apporter sur la force de certains verbes hébreux, en lisant l'Evangile, en particulier ce verbe "haïr" : comment Celui qui nous commande de nous aimer les uns les autres comme Lui-même nous …
More
Et non : en s'obstinant à comparer ce qui n'est pas comparable, mon pseudo contradicteur 62 s'enferme dans son erreur qui est comme le chemin tout tracé vers l'hérésie.

En effet oui, il y a bien une nuance à apporter sur la force de certains verbes hébreux, en lisant l'Evangile, en particulier ce verbe "haïr" : comment Celui qui nous commande de nous aimer les uns les autres comme Lui-même nous a aimé pourrait-Il nous commander ensuite de haïr nos proches ?

Et pourtant, LORSQU'ON AIME QUELQU'UN, ON S'Y ATTACHE AVEC PASSION, AU POINT DE VOULOIR TOUJOURS VIVRE SOUS LE MÊME TOIT QUE LUI, DE PARTAGER TOUT AVEC L'ÊTRE AIMÉ : ET C'EST BIEN AINSI QU'UN ÊTRE NORMALEMENT CONSTITUÉ AIME SES PARENTS, DEPUIS SON ENFANCE.
SI UN ENFANT AIME UN AMI, IL NE VA PAS POUR AUTANT QUITTER SES PARENTS POUR ALLER VIVRE AVEC LUI, OU ALORS, C'EST QU'IL A BASCULER DANS LA HAINE DE SA FAMILLE, OU BIEN......... DANS L'HOMOSEXUALITÉ.... CE QUI EST SENSIBLEMENT COMPARABLE.

Mais si quelqu'un découvre le Christ et se met à l'aimer, mais pas au point de vouloir absolument TOUT quitter pour Lui, même ses affections les plus légitimes, alors en vérité le Christ l'affirme : cet homme n'est pas digne d'être son disciple, car son cœur n'est pas dégagé de toute affection naturel pour se donner à l'Amour surnaturel de Dieu. L'amour des hommes et de lui-même ( sa propre vie ) fait une concurrence déloyale à l'Amour jaloux du Bon Dieu voulant être aimé par-dessus toute chose.

Si le Christ n'avait pas parlé ainsi, comment par exemple un saint Francois d'Assise aurait-il pu agir A L'EGARD DE SON PROPRE PÈRE À QUI IL DEVAIT LA VIE ET LA FORTUNE ?

OUI, OUI, C'ÉTAIT BIEN UNE FORME DE HAINE, MAIS DE HAINE POSITIVE, QUI ANIMA SAINT FRANCOIS LORSQU'IL SE DÉPOUILLA DE TOUS SES VETEMENTS AFIN DE TOUT RENDRE À SON PATERNEL , POUR MANIFESTER JUSQU'À QUEL POINT IL VOULAIT SE SÉPARER DÉFINITIVEMENT DE LUI ET N'APPARTENIR QU'À DIEU, ET NE PLUS APPELER DU NOM DE "PÈRE" QUE CE DERNIER, COMME NOTRE SEIGNEUR LE RECOMMANDE AILLEURS.

OUI, OUI, C'ÉTAIT BIEN LA UNE FORME DE HAINE, MAIS POSITIVE, ENVERS SA PROPRE VIE, QUE DE DÉSIRER POSITIVEMENT LA SOUFFRANCE PLUTÔT QUE L'AISANCE MATÉRIELLE, AFIN DE MIEUX RESSEMBLER ET AIMER SON DIVIN RÉDEMPTEUR, JUSQU'À RECEVOIR SES STIGMATES.
Psaume 62
Aller à la messe n'indique pas spécifiquement "TOUS" les dimanches.

Aller à la Messe signifie aller à la Messe le dimanche, être un pratiquant très régulier. Ce que n’étaient déjà plus la grande majorité des Français durant la décennie 1950-1960. 33 % en France rurale et 17-20 % en France urbaine.

Merci pour ton aveu timide d'impuissance ! Bouffon !

Tu peux toujours fantasmer ! Aucun « aveu …More
Aller à la messe n'indique pas spécifiquement "TOUS" les dimanches.

Aller à la Messe signifie aller à la Messe le dimanche, être un pratiquant très régulier. Ce que n’étaient déjà plus la grande majorité des Français durant la décennie 1950-1960. 33 % en France rurale et 17-20 % en France urbaine.

Merci pour ton aveu timide d'impuissance ! Bouffon !

Tu peux toujours fantasmer ! Aucun « aveu timide » là non plus. Les « uppercuts » que tu prends à n’en plus finir, surtout envoyés contre toi-même, tu peux toujours imaginer me les avoir envoyés si cela peut te consoler. LOL

Il est donc vrai de dire

Il est donc parfaitement faux de dire que « avant Vatican II et son relativisme, la quasi totalité des Français allaient à la Messe »
Psaume 62
La défendre, et qui plus est y persister avec endurcissement, est évidemment un péché gravissime indigne d'un catholique.

Ton péché de calomnie est d’autant plus grave que tu y persistes de façon lâche et perverse, malgré toutes mes précisions que tu as feint de ne pas comprendre jusqu’à même persister à dire avec ta congénère que je suis « pro-unions civiles homosexuelles » et un lgbtiste. Si …More
La défendre, et qui plus est y persister avec endurcissement, est évidemment un péché gravissime indigne d'un catholique.

Ton péché de calomnie est d’autant plus grave que tu y persistes de façon lâche et perverse, malgré toutes mes précisions que tu as feint de ne pas comprendre jusqu’à même persister à dire avec ta congénère que je suis « pro-unions civiles homosexuelles » et un lgbtiste. Si tu joues, ça n'est pas drôle du tout. Si tu ne joues pas, va te faire soigner.

On ne peut pas se prétendre catholique et défendre dans le même temps une telle opinion. Tu n'es pas catholique.

Venant d’une vipère, je ne peux que décrypter et traduire ces paroles comme suit : je suis un bon catholique et mon opinion est catholique. Comme quoi la vérité sort involontairement de la bouche des vipères, dès lors qu'on sait bien la décrypter.
Spina Christi 2
Sur ce...

🤗
Spina Christi 2
Psaume 62

"Mon opinion ne relève aucunement du péché. Elle n’est aucunement une approbation de l’homosexualité."

Une opinion en faveur de la tolérance à une forme d'union civile pour "couples" homosexuels évidemment promeut la légalisation et la banalisation de l'acte homosexuel.
Cette opinion, progressiste, est donc, même si dans l'air du temps et très prisée dans ce monde de dégénérés, …
More
Psaume 62

"Mon opinion ne relève aucunement du péché. Elle n’est aucunement une approbation de l’homosexualité."

Une opinion en faveur de la tolérance à une forme d'union civile pour "couples" homosexuels évidemment promeut la légalisation et la banalisation de l'acte homosexuel.
Cette opinion, progressiste, est donc, même si dans l'air du temps et très prisée dans ce monde de dégénérés, opposée et contraire à la Pensée et à la Parole immuables de Dieu.

La défendre, et qui plus est y persister avec endurcissement, est évidemment un péché gravissime indigne d'un catholique.

On ne peut pas se prétendre catholique et défendre dans le même temps une telle opinion.

Tu n'es pas catholique.
One more comment from Spina Christi 2
Spina Christi 2
Psaume 62
"« Aller à la Messe » signifie aller le dimanche à la Messe, non seulement aux yeux de l’Église mais aussi dans l’esprit du Français moyen."

Aller à la messe n'indique pas spécifiquement "TOUS" les dimanches.

"Je n’ai jamais dit qu'un catholique n’allant pas à la messe tous les dimanches cesse d'être un catholique"
Merci pour ton aveu timide d'impuissance ! Bouffon !

Il est donc …
More
Psaume 62
"« Aller à la Messe » signifie aller le dimanche à la Messe, non seulement aux yeux de l’Église mais aussi dans l’esprit du Français moyen."

Aller à la messe n'indique pas spécifiquement "TOUS" les dimanches.

"Je n’ai jamais dit qu'un catholique n’allant pas à la messe tous les dimanches cesse d'être un catholique"
Merci pour ton aveu timide d'impuissance ! Bouffon !

Il est donc vrai de dire :

"Avant Vatican II et son relativisme, la quasi totalité des Français étaient catholiques, allaient à la Messe, faisaient baptiser leurs enfants, se mariaient à l'Eglise, n'avortaient pas, ne divorçaient pas, envoyaient leurs enfants au catéchisme, leur faisaient faire les communions etc."


🤗
Psaume 62
« Aller à la Messe » signifie aller le dimanche à la Messe, non seulement aux yeux de l’Église mais aussi dans l’esprit du Français moyen.

Je n’ai jamais dit qu'un catholique n’allant pas à la messe tous les dimanches cesse d'être un catholique, donc je n’ai pas à en apporter la preuve, bouffon. J’ai dit qu’un catholique qui n’accomplit pas son devoir dominical cesse d’être un catholique …
More
« Aller à la Messe » signifie aller le dimanche à la Messe, non seulement aux yeux de l’Église mais aussi dans l’esprit du Français moyen.

Je n’ai jamais dit qu'un catholique n’allant pas à la messe tous les dimanches cesse d'être un catholique, donc je n’ai pas à en apporter la preuve, bouffon. J’ai dit qu’un catholique qui n’accomplit pas son devoir dominical cesse d’être un catholique pratiquant et est en état de péché grave aux yeux du Droit de l’Église. Point.
Psaume 62
Mon opinion ne relève aucunement du péché. Elle n’est aucunement une approbation de l’homosexualité. Vipère manipulatrice, peut-être trouveras-tu encore quelque lecteur manipulable pour croire encore à tes calomnies, mais tu ne tromperas pas Dieu !
Spina Christi 2
Psaume 62
"Mon opinion ne relève aucunement d’un péché grave"

Ton opinion qui défend la tolérance à une forme d'union civile pour "couples" homosexuels est une opinion qui s'oppose frontalement et consciemment à la Pensée et à la Parole de Dieu qui dit que l'acte de chair homosexuel est une abomination.

De fait, tu n'es pas catholique.
(Irais-tu à la messe tous les dimanches)
Psaume 62
Tu n’as pas peur de te couvrir de ridicule, bouffon, en agitant encore le même joujou de calomnie pour enfumer la discussion ! LOL Inutile de tenter de me culpabiliser, vipère enragée. Mon opinion ne relève aucunement d’un péché grave. Inutile que je réponde à nouveau en détail à ta calomnie usée jusqu'à la corde d'infamie. Je suis un catholique pratiquant et très joyeux de l'être, ne t'en …More
Tu n’as pas peur de te couvrir de ridicule, bouffon, en agitant encore le même joujou de calomnie pour enfumer la discussion ! LOL Inutile de tenter de me culpabiliser, vipère enragée. Mon opinion ne relève aucunement d’un péché grave. Inutile que je réponde à nouveau en détail à ta calomnie usée jusqu'à la corde d'infamie. Je suis un catholique pratiquant et très joyeux de l'être, ne t'en déplaise !
Spina Christi 2
Psaume 62

"Oui, tu as donc bien écrit : "la quasi totalité des Français allaient à la Messe".

Oui, j'ai donc bien écrit : "la quasi totalité des Français allaient à la Messe".

N'y seraient-ils allés que quelques fois dans l'année (aux messes d'obligation par exemple) qu'il est vrai de dire "la quasi totalité des Français allaient à la Messe".

Dire "la quasi totalité des Français vont à la …
More
Psaume 62

"Oui, tu as donc bien écrit : "la quasi totalité des Français allaient à la Messe".

Oui, j'ai donc bien écrit : "la quasi totalité des Français allaient à la Messe".

N'y seraient-ils allés que quelques fois dans l'année (aux messes d'obligation par exemple) qu'il est vrai de dire "la quasi totalité des Français allaient à la Messe".

Dire "la quasi totalité des Français vont à la mer" indique t-il une fréquence ? Non !
Idem pour ma phrase qui dit ce qu'elle dit : Avant V2 la quasi totalité des Français allaient à la Messe.
Point barre.

Et tu n'as toujours pas apporté la preuve (inexistante) qu'un catholique qui ne vas pas à la messe tous les dimanches cesse d'être un catholique !


🤗 🤗 🤗 🤗 🤗 🤗
Spina Christi 2
@Psaume 62

Il est bien vrai, vipère, qu'il est hautement plus scandaleux et grave de prêcher la tolérance pour une forme d'union civile abominable pour "couples" homo que de ne pas aller à la messe tous les dimanches !

"Cette tolérance serait certes un péché grave... Mais ma tolérance, telle que je l’ai explicitée..."... c'est à dire, je te cite : "tolérance à une forme d'union civile unisex…More
@Psaume 62

Il est bien vrai, vipère, qu'il est hautement plus scandaleux et grave de prêcher la tolérance pour une forme d'union civile abominable pour "couples" homo que de ne pas aller à la messe tous les dimanches !

"Cette tolérance serait certes un péché grave... Mais ma tolérance, telle que je l’ai explicitée..."... c'est à dire, je te cite : "tolérance à une forme d'union civile unisexe" est très exactement .... une tolérance pour une forme d'union civile abominable pour "couples" homosexuels.
Point barre.

Tu n'es donc pas catholique ! Irais-tu à la messe tous les dimanches !
Psaume 62
Oui, tu as donc bien écrit : "la quasi totalité des Français allaient à la Messe". Ce qui est faux et ce à quoi j'ai répondu précédemment, bouffon. D'autre part, j'avais répondu hier indirectement dans un commentaire à ta suite de questions relatives à saint Padre Pio, bouffon.
Spina Christi 2
Psaume 62
"Initialement tu as écrit, entre autres choses, que « les Français allaient la Messe » « avant Vatican II et son relativisme »"

Initialement, j'ai écrit très exactement ceci (tu peux vérifier) :

"Avant Vatican II et son relativisme, la quasi totalité des Français étaient catholiques, allaient à la Messe, faisaient baptiser leurs enfants, se mariaient à l'Eglise, n'avortaient pas, …
More
Psaume 62
"Initialement tu as écrit, entre autres choses, que « les Français allaient la Messe » « avant Vatican II et son relativisme »"

Initialement, j'ai écrit très exactement ceci (tu peux vérifier) :

"Avant Vatican II et son relativisme, la quasi totalité des Français étaient catholiques, allaient à la Messe, faisaient baptiser leurs enfants, se mariaient à l'Eglise, n'avortaient pas, ne divorçaient pas, envoyaient leurs enfants au catéchisme, leur faisaient faire les communions etc."

Qu'est-ce que tu ne comprends pas ?????
"Etre catholique" ?

Déjà expliqué !
"Aller à la messe" ?

Cela signifie t-il dans ma phrase d'y aller TOUS les dimanches ? Non, ça signifie "aller à la messe". Point barre.
C'est toi, le bouffon bouffeur de chapeau qui t'es pris les écailles dans ton propre piège EN ETANT INCAPABLE DE JUSTIFIER, DE PROUVER OU DE CITER LE DROIT CANON (et pour cause !) QUI MONTRERAIT QU'UN CATHOLIQUE QUI N'ASSISTE PAS A TOUTES LES MESSES TOUS LES DIMANCHES N'EST PLUS UN CATHOLIQUE !

Si tous les catholiques trouvés à pécher gravement étaient exclus du Corps Mystique du Christ, qui resterait-il, abruti ??! Toi peut-être ?

Et la Miséricorde de Dieu, alors ?
Et la confession, et la pénitence, et la repentance, c'est uniquement pour un pape baiseur de coran ou un autre bénisseur d'idoles païennes ?


"Si des études d’opinion approfondies..."
Elles l'ont été !
Et que disent-elles ?
Ceci :
Jusqu'au milieu des années 60 (c'est à dire Vatican II et la nouvelle messe réformée), la quasi-totalité des Français affichaient une religion. Presque tous, parce qu'ils étaient baptisés à 96 %, se disaient catholiques. Près de la moitié d'entre eux pratiquaient régulièrement (ce qui ne signifie pas TOUS les dimanches, crétin !); les sacrements (baptêmes, mariages religieux) étaient observés PAR PLUS DE 90 % de la population, et les funérailles à l'église concernaient 95 % des sépultures.


"Tu m’as offert un moment de rire après celui d’hier où tu as réussi l’exploit abracadabrantesque de faire dire au saint Padre Pio ..."
Et moi je ris toujours devant ton incapacité à répondre à ces simples questions :

1) Saint Padre Pio a t-il donné la communion dans la main ?

2) Saint Padre Pio a t-il donné la communion à un fidèle debout ?

3) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion d'un (ou d'une) laïc ?

4) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion debout et dans la main ?

5) Saint Padre Pio s'est-il contenté de la seule confession du Confiteor ?
Psaume 62
Il est bien vrai, vipère, qu'il est hautement plus scandaleux et grave de prêcher la tolérance pour une forme d'union civile abominable pour "couples" homo que de ne pas aller à la messe tous les dimanches !

Cette tolérance, vipère, telle que tu l’a résumée et déformée mensongèrement plusieurs fois avec ta congénère, serait certes un péché grave. Mais ma tolérance, telle que je l’ai explicitée, …More
Il est bien vrai, vipère, qu'il est hautement plus scandaleux et grave de prêcher la tolérance pour une forme d'union civile abominable pour "couples" homo que de ne pas aller à la messe tous les dimanches !

Cette tolérance, vipère, telle que tu l’a résumée et déformée mensongèrement plusieurs fois avec ta congénère, serait certes un péché grave. Mais ma tolérance, telle que je l’ai explicitée, n’a rien à voir avec ce que tu suggères dans le but de faire taire toutes mes justes paroles qui mettent en lumière ton égarement lefebvriste. Ta calomnie est un aveu involontaire de défaite, bouffon. Je ne prendrai jamais comme directeur de conscience une vipère dont les calomnies ont pour père le diable. LOL !
Spina Christi 2
@Psaume 62

"Même si, Ô bouffonne, ce dit "catholique pratiquant ", est pro-unions civiles homosexuelles et trouve de quoi sustenter sa foi -libérée- de part les dogmes antichrists talmudiques et islamiques ????"

Il est bien vrai, vipère, qu'il est hautement plus scandaleux et grave de prêcher la tolérance pour une forme d'union civile abominable pour "couples" homo que de ne pas aller à la …
More
@Psaume 62

"Même si, Ô bouffonne, ce dit "catholique pratiquant ", est pro-unions civiles homosexuelles et trouve de quoi sustenter sa foi -libérée- de part les dogmes antichrists talmudiques et islamiques ????"

Il est bien vrai, vipère, qu'il est hautement plus scandaleux et grave de prêcher la tolérance pour une forme d'union civile abominable pour "couples" homo que de ne pas aller à la messe tous les dimanches !
Psaume 62
C’est une PERFIDIE et une CONTRE-VÉRITÉ que de suggérer que l’on doive la libéralisation du rite latin ancien de la Messe, désormais dite forme « extraordinaire » du rite romain, à la position schismatique de Marcel Lefebvre. Car c’est au contraire à la faveur du refus du schisme de la part d’une partie des prêtres et des laïcs étant proches de la FSSPX, suite à la condamnation solennelle de S. …More
C’est une PERFIDIE et une CONTRE-VÉRITÉ que de suggérer que l’on doive la libéralisation du rite latin ancien de la Messe, désormais dite forme « extraordinaire » du rite romain, à la position schismatique de Marcel Lefebvre. Car c’est au contraire à la faveur du refus du schisme de la part d’une partie des prêtres et des laïcs étant proches de la FSSPX, suite à la condamnation solennelle de S. S. Jean-Paul II dans une Lettre apostolique www.vatican.va/content/vatican.html , que le Siège Apostolique put continuer son œuvre pastorale ( en continuité avec le protocole d’accord de Mai 1988 salve-regina.com_"Ecclesia_Dei" , accepté puis refusé brutalement par Lefebvre ) en direction des baptisés catholiques dits traditionalistes.

De plus, la Messe ancienne ne fut jamais abolie dans les faits et dans le Droit de l’Église. Dans les années 70 et 80 des communautés catholiques, certes très minoritaires, en dehors de la FSSPX, étaient en effet autorisées par l’Autorité apostolique à célébrer la Messe selon l’ancien rite. Certes, la Fraternité fondée par Lefebvre contribua à sa mesure et d’une certaine façon à ce que la Messe tridentine fasse un retour en grâce dans l’Église [ spécialement par la volonté de Benoit XVI, partisan d’une « réforme de la réforme » liturgique, qui comprit pastoralement dans le contexte des abus liturgiques post-conciliaires, que ce retour en grâce pourrait corriger progressivement ces graves abus et contribuer à l’enrichissement mutuel des deux formes du seul rite romain ], mais l’acte schismatique de 1988 ne contribua pas lui-même à ce retour en grâce, sinon indirectement du fait que Dieu sait toujours tirer des faiblesses et du mal quelque bien et parfois quelque grand bien pour les hommes humbles de bonne volonté.

Le problème de la schismatisante FSSPX est qu’elle est généralement sous la domination de l’esprit d’arrogance et de jugement téméraire dont témoignent d’ailleurs les « quatre lettres » apvs. Elle s’est vue parfois, plus ou moins explicitement, en sauveuse et en propriétaire de « la Tradition ». Rien de bon ne peut sortir de l’esprit d’orgueil, d’arrogance et de jugement téméraire à l’encontre de l’Autorité de l’Eglise. Rien, aussi pieuses que soient les apparences.

Marcel Lefebvre, en ayant accusé le Pape [ « doux Christ sur la terre » selon Ste Catherine de Sienne qui pourtant était contemporaine du Grand Schisme d’Occident et des graves divisions et scandales moraux du haut clergé de l’époque ] d’être un antéchrist voire l’antéchrist pour avoir initié la rencontre d’Assise de 1986, et en ayant nommé lui-même ses évêques en 1988, succomba à une tentation diabolique, dans sa faiblesse humaine et dans son péché. Voilà la vérité. Il n’en n’est pas d’autre à la lumière de la Foi catholique.
Psaume 62
Quoi qu’en disent aussi faussement qu'avec prétention les quatre lettres obtues et entêtées a.p.v.s, le sens littéral de certaines paroles de Notre Seigneur est trompeur dans certains cas, du fait que Sa Parole s’est incarnée dans une langue donnée qui forcément comporte ses spécificités, ses codes et sa mentalité.

Quand par exemple Jésus dit : « Si quelqu’un vient à moi sans haïr son père, sa …More
Quoi qu’en disent aussi faussement qu'avec prétention les quatre lettres obtues et entêtées a.p.v.s, le sens littéral de certaines paroles de Notre Seigneur est trompeur dans certains cas, du fait que Sa Parole s’est incarnée dans une langue donnée qui forcément comporte ses spécificités, ses codes et sa mentalité.

Quand par exemple Jésus dit : « Si quelqu’un vient à moi sans haïr son père, sa mère, sa femme, ses enfants et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple », il ne signifie en rien qu’il faille haïr les membres de sa famille et soi-même mais qu’il faut Le préférer par-dessus tous, de tout notre être.

L’emploi du verbe « haïr » est un « sémitisme », une expression idiomatique de l’araméen (et de l’hébreu) pour exprimer l’idée de « préférer à ». Sémitisme qui se retrouve ailleurs, par exemple dans ces paroles en Malachie 1, 2-3 : « Oracle, parole du Seigneur à Israël par Malachie. Je vous ai aimés, dit le Seigneur. Et vous dites : En quoi nous as-tu aimés ? Esaü n'est-il pas frère de Jacob ? dit le Seigneur. Cependant j'ai aimé Jacob, Et j'ai eu de la haine pour Esaü ». Entendre donc : j’ai préféré Jacob à Esaü.

Objectivement, ce type de paroles signifient littéralement que Dieu éprouve de la haine pour des personnes et qu’Il nous appelle à haïr des personnes. Ce qui est parfaitement faux. Les paroles de Jésus-Christ n’en demeurent pas moins toujours véridiques et indestructibles. Charge à l’Église de bien les interpréter dans l’Esprit Saint reçu.

Il se trouve que l’Église n’oblige nullement à croire que ces paroles de Jésus à l’endroit de Judas “ Il vaudrait mieux que cet homme-là ne soit pas né ! ” , -paroles littéralement et apparemment dures mais en fait profondément animées de douceur et de compassion toutes divines- , fussent en soi une prophétie sur sa damnation éternelle, et ce pour toutes les raisons que j’ai développées dans cette série d’articles . Un exégète hébraïsant reconnu du XVIe siècle, Jean Maldonat, vit dans cette expression de Jésus une hyperbole relevant d’un sémitisme, hyperbole visant évidemment à frapper l’esprit de Judas et à lui inspirer du repentir.

Laissons les quatre lettres schismatisantes s'enfermer dans sa logique inepte et distribuer, si tel est son malheureux désir, des cartons rouges d'hérésie grave à quiconque professe des opinions qui n'ont pas l'heur de complaire à Ses Croyances.
Psaume 62
Spina Christi 2,

Initialement tu as écrit, entre autres choses, que « la quasi totalité des Français allaient la Messe » « avant Vatican II et son relativisme ». Or, « aller la Messe » signifie accomplir son devoir dominical. Ton propos est donc FAUX

De plus, un catholique baptisé qui n’accomplit pas son devoir dominical n’est pas un véritable catholique pratiquant aux yeux de l’Église. Il …More
Spina Christi 2,

Initialement tu as écrit, entre autres choses, que « la quasi totalité des Français allaient la Messe » « avant Vatican II et son relativisme ». Or, « aller la Messe » signifie accomplir son devoir dominical. Ton propos est donc FAUX

De plus, un catholique baptisé qui n’accomplit pas son devoir dominical n’est pas un véritable catholique pratiquant aux yeux de l’Église. Il est même en état de péché grave au regard du Droit de l’Église.

Si des études d’opinion approfondies avaient été réalisées auprès des Français baptisés catholiques (l’immense majorité l’était) des années 50-60, ainsi que cela se fait à notre époque, il est fort probable qu’elles auraient montré le caractère superficiel et sociologique du catholicisme d’une bonne partie d’entre eux qui, répétons-le, étaient déjà très minoritaires dans l’accomplissement du devoir dominical. Et ce, même avant l’exode rural massif, l’urbanisation triomphante et l’invasion dans les foyers de toutes sortes de médias (notamment la TV) qui propagèrent massivement la culture de l’incrédulité et de l’immoralité.

Ainsi que le dit sous forme de paraboles Notre Seigneur, la foi et la vertu qui ne sont pas bien établies sur des bases solides, qui ne sont pas enracinées dans de la bonne terre, ne résistent pas aux courants contraires. Le propos de mon commentaire était donc pertinent.

Merci vipère bouffonne pour ton sketch involontaire. Tu m’as offert un moment de rire après celui d’hier où tu as réussi l’exploit abracadabrantesque de faire dire au saint Padre Pio qu’il fût en creux contre les directives du concile Vatican II tout en ayant écrit explicitement le contraire !
Psaume 62
perceval2507 : Même si, Ô bouffonne, ce dit "catholique pratiquant ", est pro-unions civiles homosexuelles et trouve de quoi sustenter sa foi -libérée- de part les dogmes antichrists talmudiques et islamiques ????

Tu fais encore ta vilaine menteuse en abusant du « Ô », tel allah dans le Coran ! Que répondre à tes bêtes provocations calomnieuses habituelles ? Eh bien ceci : ravale ton venin !
Spina Christi 2
Psaume 62
"Catholique pratiquant » signifie du point de vue de l’Église ( et non du point de vue de tel ou tel critère de sociologie actuelle ) le fait d'assister à la Messe dominicale, de se confesser et de communier au moins une fois l’an à Pâques. Et bien entendu le fait de faire baptiser ses enfants, de se marier religieusement et de demander des funérailles religieuses."

Qu'est-ce qu'un "…More
Psaume 62
"Catholique pratiquant » signifie du point de vue de l’Église ( et non du point de vue de tel ou tel critère de sociologie actuelle ) le fait d'assister à la Messe dominicale, de se confesser et de communier au moins une fois l’an à Pâques. Et bien entendu le fait de faire baptiser ses enfants, de se marier religieusement et de demander des funérailles religieuses."

Qu'est-ce qu'un "catholique" ?

Une personne, baptisée, qui confesse sa Foi catholique.

Qu'est-ce que la Foi catholique ?

Adhérer aux enseignements de l'Église portant sur les vérités que Dieu a révélées par son Fils.
La Foi catholique se caractérise par la définition des voies d'accès à ces vérités et au salut qu'elles portent en elles : la Révélation, l'Église et la Tradition, qui forment un tout indivisible.

Donc, je répète (ouvres bien tes pupilles fendues) :


Avant Vatican II et son relativisme, la quasi totalité des Français étaient catholiques.
Et comment sait-on qu'ils étaient catholiques ?
Parce que, baptisés, ils confessaient ouvertement et publiquement leur Foi catholique.
Comment la confessaient-ils ?
En allant à la Messe (pas nécessairement tous les dimanches), en faisaient baptiser leurs enfants, en se mariant à l'Eglise, en n'avortant pas, en ne divorçant pas, en envoyant leurs enfants au catéchisme, en leur faisaient faire les communions etc.


Que cela te chiffonne ne change rien à cette réalité : la pratique, les sacrements (baptêmes, mariages religieux) étaient observés PAR PLUS DE 90 % de la population, et les funérailles à l'église concernaient 95 % des sépultures.

Maintenant, prépares-toi un chapeau à avaler !
Quant au fait de ne pas assister à la messe tous les dimanches, si cela représente évidemment un péché, qui contrevient au catéchisme, il n'excommunie absolument pas de fait celui qui commet ce péché, QUI DONC DEMEURE CATHOLIQUE !

Alors, bouffon, soit tu me trouves un texte du Droit Canonique qui stipule clairement que tout catholique qui ne va pas à la messe TOUS les dimanches n'est plus catholique mais excommunié de fait, soit tu te bouffes ce chapeau !

Bon appétit !


🤗
perceval2507
Psaume 62 : " Un catholique qui n’accomplit pas son devoir dominical n’est pas un véritable catholique pratiquant aux yeux de l’Église, il est même en état de péché grave au regard du Droit de l’Église. Et il risque d’apostasier totalement à terme. POINT BARRE, bouffon."

=> Même si, Ô bouffonne, ce dit "catholique pratiquant ", est pro-unions civiles homosexuelles et trouve de quoi sustenter …More
Psaume 62 : " Un catholique qui n’accomplit pas son devoir dominical n’est pas un véritable catholique pratiquant aux yeux de l’Église, il est même en état de péché grave au regard du Droit de l’Église. Et il risque d’apostasier totalement à terme. POINT BARRE, bouffon."

=> Même si, Ô bouffonne, ce dit "catholique pratiquant ", est pro-unions civiles homosexuelles et trouve de quoi sustenter sa foi -libérée- de part les dogmes antichrists talmudiques et islamiques ????
apvs
La vie de saint Jean-Paul II ne se résume pas à cette initiative des rencontres d’Assise
La vie de François ne se résume pas non plus au culte de la pachamama organisée par lui au Vatican devant la tombe de saint Pierre : mais cette initiative en sera très certainement l'emblème. Et aussi effroyable que cela puisse paraître aux oreilles d'un catholique, CELA LUI VAUDRA PEUT-ÊTRE D'ETRE CANONISÉ …More
La vie de saint Jean-Paul II ne se résume pas à cette initiative des rencontres d’Assise
La vie de François ne se résume pas non plus au culte de la pachamama organisée par lui au Vatican devant la tombe de saint Pierre : mais cette initiative en sera très certainement l'emblème. Et aussi effroyable que cela puisse paraître aux oreilles d'un catholique, CELA LUI VAUDRA PEUT-ÊTRE D'ETRE CANONISÉ PAR LA CONCILIAIRE PRO-MORT PRO-HOMOSEXUALITE PRO-ISLAMISATION, AU CRI DE :

"- C'EST QUI L'PAPE À LA PA PA PA PA PA PA PACHAMAMAAAAAAA ?!?!"

"- C'EST FRANCOIS !!!"
😈
apvs
N'en déplaise à mon pseudo contradicteur 62 : admettons qu'aujourd'hui, il ne restait qu'un seul et unique évêque qui refuse obstinément, à la différence de TOUS les autres, de rendre ouvertement un culte à la pachamama ( dans le cas où François en ferait une institution ), alors IL FAUDRAIT, par prudence et pour la sauvegarde de l'Église catholique, que cet unique évêque prenne des initiatives …More
N'en déplaise à mon pseudo contradicteur 62 : admettons qu'aujourd'hui, il ne restait qu'un seul et unique évêque qui refuse obstinément, à la différence de TOUS les autres, de rendre ouvertement un culte à la pachamama ( dans le cas où François en ferait une institution ), alors IL FAUDRAIT, par prudence et pour la sauvegarde de l'Église catholique, que cet unique évêque prenne des initiatives fortes en faveur de la sauvegarde de l'Église, et particulièrement que, SANS RENIER la papauté le moins du monde, mais au contraire afin de lui rester fidèle, il en vienne possiblement à sacrer des évêques, eux aussi fidèles à la Tradition chrétienne catholique.

Pourquoi ? PARCE QUE LE FUTUR PAPE, CHOISI PARMIS LES ÉVÊQUES, DOIT NECESSAIREMENT ETRE UN VRAI CATHOLIQUE, ET NON PAS UN ADORATEUR D'IDOLE, OU LE SUIVEUR D'UNE NOUVELLE RELIGION MONDIALE.

C'est ainsi que monseigneur Lefebvre, considérant que le pape était invinciblement empêché d'acquiescer à ces ordinations épiscopales, dans l'urgence du les effectuer.

Un schismatique aurait renié ostenciblement le pape lui-même, et se serait déclaré hors de son autorité, ce qu'en simple et bon fils de l'Église mgr Lefebvre ne fit jamais : et aujourd'hui, TOUS les prêtres qui célèbrent encore le rite tridentin le lui doivent. C'est pourquoi il n'y a pas lieu de se mettre à la place de Dieu pour juger "schismatique" quelqu'un qui oeuvra à la sauvegarde de la Tradition catholique, empêchant la progression des fruits abominables que l'on cueille aujourd'hui sur l'arbre conciliaire.

D'autre part, les paroles ci-dessous des papes concernent LA RELIGION dans son sens noble, c'est à dire la connaissance intuitive d'une RELATION POSITIVE ENTRE L'HOMME ET DIEU :

- OR LE BOUDDHISME est une négation, non seulement de l'inexistence de Dieu, mais aussi de l'existence personnelle de l'homme après sa mort ( il se dissoudra - au mieux - dans "le grand tout" ) ET N'EST DONC EN AUCUN CAS UNE "RELIGION"

- L'ISLAMISME quant à lui, vise précisément à ABOLIR le rapport positif entre l'homme et le dieu-alla, qui est tellement solitaire, lointain, et écrasant ses créatures indignes de lui ( forcément : il a en horreur l'Incarnation ! ) qu'il faut bien se garder de tout amour filial à son égard. Et nul ne peut méconnaître les fruits abominables d'un tel esprit sectaire et criminel. LA RELIGION ET LE CRIME ETANT PAR NATURE IRRÉCONCILIABLES, IMPOSSIBLE D'OCTROYER CE TITRE À L'ISLAM.

Voilà donc avec quoi "saint" JPII prétendit faire alliance, contre TOUT les avis de ses saints prédécesseurs, y compris Pie XI. Rien à voir avec la citation qui en est fait plus bas.
apvs
Le Christ annonça plusieurs fois sa Passion aux apôtres : n'en déplaisent aux commentateurs de seconde zone, CHACUNE de ces annonces signifiait A ELLE SEULE que le Christ allait donner sa vie sur la croix : car Il est la Vérité qui ne ment pas, en qui on peut mettre sa foi. Tel est l'enseignement catholique, et non la pensée d'une ou de quatre lettre, qui s'autoproclame "valeur étalon".

De …
More
Le Christ annonça plusieurs fois sa Passion aux apôtres : n'en déplaisent aux commentateurs de seconde zone, CHACUNE de ces annonces signifiait A ELLE SEULE que le Christ allait donner sa vie sur la croix : car Il est la Vérité qui ne ment pas, en qui on peut mettre sa foi. Tel est l'enseignement catholique, et non la pensée d'une ou de quatre lettre, qui s'autoproclame "valeur étalon".

De même, le Christ annonça que "LÀ OÙ IL SERAIT (au ciel), LÀ SERAIENT AUSSI SES APÔTRES" : et comme par enchantement, tous le croient sans difficulté, car il semble effectivement qu'il y ait grand avantage à le croire !

Mais les mêmes qui croient aux Paroles apparemment "faciles" du Christ ne peuvent pas croire dès qu'il s'agit de Paroles difficiles, c'est tout à fait étonnant !

Le Christ annonça PLUSIEURS FOIS la damnation finale de Judas : et chacune d'entre elles suffisait à nous en donner la certitude. Si Jésus notre Seigneur s'était contenté de nommer Judas comme "le fils de la perdition" , cela impliquait la perdition de ce dernier.

COMBIEN PLUS lorsque la Vérité proclame : " Il eût mieux valu pour cet homme de ne pas naître ! ".

On doit croire la Vérité, ou bien La renier. C'est soit l'un, soit l'autre.
Psaume 62
La vie de saint Jean-Paul II ne se résume pas à cette initiative des rencontres d’Assise que je considère personnellement comme une erreur grave malgré sa droite intention présumée visant à montrer au monde que LA religion (cf. citations du pape Pie XI plus bas) *** peut oeuvrer à la paix et au bien commun face à l'athéisme et au nihilisme matérialistes. Aucun Saint ne se révolta contre l’…More
La vie de saint Jean-Paul II ne se résume pas à cette initiative des rencontres d’Assise que je considère personnellement comme une erreur grave malgré sa droite intention présumée visant à montrer au monde que LA religion (cf. citations du pape Pie XI plus bas) *** peut oeuvrer à la paix et au bien commun face à l'athéisme et au nihilisme matérialistes. Aucun Saint ne se révolta contre l’Autorité suprême de l’Église, en désobéissant par exemple à un ordre formel d’un Pape qui est le seul à pouvoir nommer les évêques. Tous les Saints, excepté l’Immaculée et Vierge Marie, commirent des erreurs plus ou moins graves. Je le répète, quoi que l’on pense des rencontres d’Assise, rien ne justifie au regard de la Foi catholique qu’un baptisé catholique en prenne prétexte pour commettre des actes de révolte et de schisme contre l’Autorité de l’Église. Les sacres de 1988 de l’archevêque Lefebvre mort excommunié furent un péché très grave. Ils furent dénoncés à juste titre ainsi que la sédition lefebvriste par le pape saint Jean-Paul II dans une Lettre apostolique www.vatican.va . Tous les actes de schisme dans l’histoire furent commis au nom du Bien, de la Foi et de Dieu. L’enfer est pavé de pieuses et bonnes intentions...

« Même si le Pape était Satan incarné, nous ne devons pas nous révolter contre lui... Je sais très bien que beaucoup tentent de se justifier en fanfaronnant : « Ils sont tellement corrompus et font toutes les oeuvres du mal ! » Mais Dieu a ordonné que, même si les prêtres, les pasteurs et le Christ-sur-terre [ Nota : càd dans son esprit le Pape ] étaient le mal incarné, nous leur devons obéissance et soumission, non pas à cause de leur personne, mais par amour pour Dieu et pour l'obéissance que nous devons avoir envers Lui. » (Sainte Catherine de Sienne)

***
« Dans une telle union d’esprits et de forces, ceux-là, naturellement, doivent être les premiers qui se glorifient du nom de chrétiens, fidèles à la glorieuse tradition des temps apostoliques, quand la multitude des croyants n’avait qu’un cœur et qu’une âme (Ac. IV, 32) ; mais que tous ceux qui admettent encore un Dieu et lui adressent leurs adorations apportent, eux aussi, leur concours sincère et cordial, afin d’éloigner de l’humanité le grand danger qui la menace tout entière. La croyance en Dieu est, en effet, sur la terre le fondement inébranlable de tout ordre social et toute autorité humaine ; tous ceux donc qui ne veulent pas de l’anarchie et du terrorisme doivent s’employer énergiquement à empêcher les ennemis de la religion d’atteindre leur but si fortement et si ouvertement proclamé. » ( Caritate Christi Compulsi, Lettre Encyclique du Pape Pie XI, 3 mai 1932 )

« APPEL À TOUS CEUX QUI CROIENT EN DIEU 72. Dans ce combat engagé dans la puissance des ténèbres contre l'idée même de la divinité, nous gardons l'espérance que la lutte sera vaillamment soutenue, non seulement par ceux qui se glorifient de porter le nom du Christ [ Nota : à savoir y compris les chrétiens non catholiques ], mais aussi par tous les hommes, et ils sont l'immense majorité dans le monde, qui croient encore en Dieu et L'ADORENT. Nous renouvelons donc l'appel lancé, il y a cinq ans, dans Notre Encyclique Caritate Christi, que tous les croyants s'emploient avec loyauté et courage " à préserver le genre humain du grave péril qui le menace ". Car, disions-nous alors, " la foi en dieu est le fondement inébranlable de tout ordre social et de toute responsabilité sur la terre; aussi tous ceux qui ne veulent pas de l'anarchie et du terrorisme, doivent travailler énergiquement à empêcher la réalisation du plan ouvertement proclamé par les ennemis de LA RELIGION. » ( Lettre encyclique Divini Redemptoris, Pape Pie XI, 1937 )
Psaume 62
tantôt émettait une opinion sur le saint Evangile qu'il faudrait qualifier d'infaillible, alors même que cette opinion personnelle nie la véracité d'une des déclarations de notre Seigneur Jésus-Christ ! Je crois que ceux qui y comprennent quelque chose sont somme toute heureux d'exister.

Réponse : N’en déplaise aux chères quatre lettres « apvs » qui n’a pas cessé de prendre ses jugements personn…More
tantôt émettait une opinion sur le saint Evangile qu'il faudrait qualifier d'infaillible, alors même que cette opinion personnelle nie la véracité d'une des déclarations de notre Seigneur Jésus-Christ ! Je crois que ceux qui y comprennent quelque chose sont somme toute heureux d'exister.

Réponse : N’en déplaise aux chères quatre lettres « apvs » qui n’a pas cessé de prendre ses jugements personnels sur la sainte Ecriture pour l’Etalon Vérité et qui a accusé calomnieusement d’hérésies très graves celui qui avait l’audace de le contredire, ces paroles du Christ Jésus à l’attention de l’Iscariote ne signifient pas par soi-même l’annonce de la damnation de Judas - bien que la Tradition sacrée ait toujours cru en sa damnation éternelle -, ainsi que le déclara à titre personnel (et non de manière infaillible) saint Jean-Paul II [ Citation du livre « Entrez dans l’espérance » : « Même si le Christ dit, à propos de Judas qui vient de le trahir : “ Il vaudrait mieux que cet homme-là ne soit pas né ! ” cette phrase ne doit pas être comprise comme la damnation pour l’éternité. » ], et ainsi que je l’ai expliqué dans cette série d’articles, et tout récemment, en filigrane et indirectement, dans le dernier commentaire que j’ai laissé sur cette publication.

Je suis très fier d’être ainsi un hérétique aux côtés de saint Jean-Paul II aux yeux de « quatre lettres » lefebvristes, et de saper prétendument avec ce Saint, à cause de cette interprétation soi-disant hérétique (LOL !) les fondements du saint Evangile et de la Vérité.
apvs
Mais qu'importe pour notre pseudo contradicteur : dans son esprit, le "saint" faisait tantôt une grave erreur prudentielle, et tantôt, émettait une opinion sur le saint Evangile qu'il faudrait qualifier d'infaillible, alors même que cette opinion personnelle nie la véracité d'une des déclarations de notre Seigneur Jésus-Christ ! Je crois que ceux qui y comprennent quelque chose sont somme toute …More
Mais qu'importe pour notre pseudo contradicteur : dans son esprit, le "saint" faisait tantôt une grave erreur prudentielle, et tantôt, émettait une opinion sur le saint Evangile qu'il faudrait qualifier d'infaillible, alors même que cette opinion personnelle nie la véracité d'une des déclarations de notre Seigneur Jésus-Christ ! Je crois que ceux qui y comprennent quelque chose sont somme toute heureux d'exister. ☕
apvs
Pseudo 62 a écrit :

Je pense pour ma part que saint Jean-Paul II prit un risque démesuré, qu’il put commettre une grave erreur prudentielle en organisant ces rencontres multi-religieuses, mais que son intention était très droite"

Aucun saint ne provoqua un affaiblissement du culte catholique par ses "graves erreurs prudentielles", commises avec une "intention très droite" !

C'est vrai, certa…
More
Pseudo 62 a écrit :

Je pense pour ma part que saint Jean-Paul II prit un risque démesuré, qu’il put commettre une grave erreur prudentielle en organisant ces rencontres multi-religieuses, mais que son intention était très droite"

Aucun saint ne provoqua un affaiblissement du culte catholique par ses "graves erreurs prudentielles", commises avec une "intention très droite" !

C'est vrai, certains de leurs actes, pourtant pleinement justifiés, ne furent pas par la suite couronnés de succès, et ce par la faute des hommes. Tel saint Bernard prêcha avec une ferveur sans faille la croisade contre les musulmans infidèles, et du au final constater l'échec de cette sainte initiative. Cela ne disqualifia pas sa première intention qui était sainte et juste.

D'autres saints voulurent fonder un ordre religieux, et en furent empêcher, de même certains voulurent intégrer tel monastère sans y parvenir. Mais leur intention de départ était en pleine conformité avec la Volonté divine.

Tous les saints furent suscités par Dieu pour RELEVER son Église, la consolider, lui faire produire de nouveaux bons fruits : saint François d'Assise en est l'exemple par excellence. "VA, FRANÇOIS, ET RESTAURE MON EGLISE QUI, COMME TU LE VOIS, TOMBE EN RUINE", lui dit le Christ à San Damiano.

Et il y eut bien un "avant" et un "après" saint François, dans le catholicisme : un après BÉNÉFIQUE ! Sinon, jamais ce dernier n'aurait été canonisé.

Les rencontres interreligieuses d'Assise ont, elles, apportées une telle dose de ténèbre au sein de l'Eglise, que, bien loin d'être dissipées, ELLES CONTINUENT DE S'ÉPAISSISSENT ! Il est totalement contraire à l'usage catholique de canoniser celui par qui tout cela est arrivé !

Mgr Lefebvre, devant un tel désastre parfaitement comparable à l'époque avec la présente adoration de la déesse pachamama, aurait dû donc se dire :
" Ne disons rien, faisons comme si de rien n'était : CAR CELUI QUI PERMET AUJOURD'HUI TOUS CES TROUBLES SERA BIENTÔT CANONISÉ !!! "
🤦 🤦 🤦

J'invite volontiers le brillant auteur de se raisonnement farfelu à l'appliquer aujourd'hui à François :
"Surtout, pas un geste, pas un mot de réaction à l'encontre de son culte pachamamique idolâtre : car François son auteur pourrait bientôt être canonisé, qui sait ? Vu qu'à ses yeux, il a des intentions droites..." 🤦 🤦 🤦
Thierry73
@avecrux.avemaria J'ai bien aimé votre commentaire Véronique... celui que vous avez adressé tout à l'heure à @Spina Christi 2. On a chacun son mentor... 👏
Bonne nuit avec la Sainte Famille ! Je vous aime bien parce que vous faites de réels efforts pour devenir sainte 👏 Il faut que je vous imite 🤗
avecrux.avemaria
Oui, imitez-moi ! Je veux devenir une Sainte et je le deviendrai ! Oh oui, soyez en sûr parce que Jésus nous l'ordonne ! Sérieux ! Pas de fausse humilité pour ma part ! 😉 🙏 Souhaitez-vous contester l'ordre Divin de Jésus-Christ ? 🤨 Adressez une lettre à votre messager (ange) qui se chargera de la transmettre au Chef des Armées... Saint Michel Archange 😁 Voilà une bise fraternelle 😘
avecrux.avemaria
@Psaume 62 Paix et bien Mani 🤗 Non, je ne te lirai pas. Tu peux toujours courir. Sérieux ! 🙏
Psaume 62
@avecrux.avemaria
Mayonnaise ! Bouillabaisse ! Purée ! Tu fais encore du boudin, le bb et la B.B. comédienne ! Je ne vais pas m'en remettre ma Véronique ! Pitié ! LOLLL
😀
Paix et bien quand même !
🤗 🙏
apvs
Comme je te comprends, ma chère petite sœur :)) ne perds pas ton précieux temps en le faisant, courageuse petite mère ! Que Dieu te bénisse et te garde, et te rende au centuple pour toutes les humiliations que tu subis pour son Nom + Paix et bien 😇 🤗
avecrux.avemaria
@apvs Paix et bien petit frère 🤗 tu m'as manqué ! 🙏 Papillon ! Tu exagères aucune humiliation subie... Il m'envoie balader parce que je le mérite vu comment j'agis avec lui 🥴 Franchement je ne peux souffrir ses commentaires. Pouah ! Non merci. Autrement, ça va pour ta petite famille mon doux petit frère, stp ? Nous sommes en plein nettoyage de la chapelle pour l'arrivée de Mgr. Voilà une bise …More
@apvs Paix et bien petit frère 🤗 tu m'as manqué ! 🙏 Papillon ! Tu exagères aucune humiliation subie... Il m'envoie balader parce que je le mérite vu comment j'agis avec lui 🥴 Franchement je ne peux souffrir ses commentaires. Pouah ! Non merci. Autrement, ça va pour ta petite famille mon doux petit frère, stp ? Nous sommes en plein nettoyage de la chapelle pour l'arrivée de Mgr. Voilà une bise fraternelle. 😘
PS : stp, petit frère, peux-tu par amour pour notre amitié supprimer ton commentaire ? C'est une supplication. 🙏
avecrux.avemaria
@apvs Coucou mon petit frère, dis-moi, c'est quoi twitter et VK stp ? J'aime bien embêter tout le monde sur ça mais je ne sais même pas ce que c'est. Est-ce que c'est comme whats app ?
Psaume 62
Spina Christi 2,
LOL ! Hypocrite, voilà maintenant que tu te réfères aux critères du monde, de la sociologie profane, pour définir ce qu’est un catholique pratiquant et non à la définition qu’en a toujours donnée l’Église, définition qui est évidemment la mienne et celle de mon commentaire.

Relis ça : pour la décennie « 1950-1960, les taux moyens de pratique dominicale sont différents selon …More
Spina Christi 2,
LOL ! Hypocrite, voilà maintenant que tu te réfères aux critères du monde, de la sociologie profane, pour définir ce qu’est un catholique pratiquant et non à la définition qu’en a toujours donnée l’Église, définition qui est évidemment la mienne et celle de mon commentaire.

Relis ça : pour la décennie « 1950-1960, les taux moyens de pratique dominicale sont différents selon la France rurale à laquelle s’intéresse Boulard (33 %) ou la France urbaine (17-20 %) ».

Un catholique qui n’accomplit pas son devoir dominical n’est pas un véritable catholique pratiquant aux yeux de l’Église, il est même en état de péché grave au regard du Droit de l’Église. Et il risque d’apostasier totalement à terme. POINT BARRE, bouffon.
Spina Christi 2
Psaume 62
Même devant l'évidence flagrante tu trouves à essayer de redire, quitte à étaler publiquement ta plus mauvaise foi habituelle !

"Durant la première moitié du XXe siècle, l'Église catholique jouissait encore d'une grande prégnance au sein de la société française ; la pratique était élevée, les sacrements (baptêmes, mariages religieux) étaient pratiqués PAR PLUS DE 90 % de la populati…
More
Psaume 62
Même devant l'évidence flagrante tu trouves à essayer de redire, quitte à étaler publiquement ta plus mauvaise foi habituelle !

"Durant la première moitié du XXe siècle, l'Église catholique jouissait encore d'une grande prégnance au sein de la société française ; la pratique était élevée, les sacrements (baptêmes, mariages religieux) étaient pratiqués PAR PLUS DE 90 % de la population, et les funérailles à l'église concernaient 95 % des sépultures."

Autrement dit, ainsi que je l'ai écrit :
"Avant Vatican II et son relativisme, la quasi totalité des Français étaient catholiques, allaient à la Messe, faisaient baptiser leurs enfants, se mariaient à l'Eglise, n'avortaient pas, ne divorçaient pas, envoyaient leurs enfants au catéchisme, leur faisaient faire les communions etc."


"Catholique pratiquant »"
C'est toi qui sort de ton chapeau (enfin, de ce qu'il en reste !) le mot "pratiquant".

Moi, j'ai parlé clairement d'"être catholique", savoir : aller à la messe (pas forcément TOUS les dimanches), faire baptiser ses enfants, se marier à l'Eglise, ne pas avorter, ne pas divorcer, envoyer ses enfants au catéchisme, leur faire faire les communions (privée, solennelle etc.), ce qui évidemment implique de fait la Foi en Jésus Ressuscité, en la Présence réelle et en l'observance de ses préceptes.

Maintenant si tu veux faire le kéké et te prendre un énième uppercut, le terme "catholique pratiquant" implique, outre ce que je viens de citer, d'aller à la messe au moins une fois par mois.

Or "pratiquant" n'est pas synonyme de (vrai) "catholique" tout court car selon une étude récente, 63% des "pratiquants" en France approuvent l'avortement -qui est un meurtre- et plus du tiers des "pratiquants" aux USA ne croient pas en la Présence réelle du Seigneur dans l'Eucharistie.

Si un tiers des français allaient à la messe TOUS les (chaque !) dimanche, il n'en demeure pas moins vrai que PLUS DE 90% d'entre-eux observaient rigoureusement les Sacrements et allaient régulièrement à la Messe.
Autrement dit, et là tu peux finir ton chapeau, la quasi totalité des Français étaient catholiques !


"Pour mesurer l'ampleur de la crise que connaît le catholicisme, il faut se reporter à la situation qui était encore la sienne au milieu des années 60. La quasi-totalité des Français affichaient une religion. Presque tous, parce qu'ils étaient baptisés à 96 %, se disaient catholiques. Près de la moitié d'entre eux pratiquaient régulièrement. Le rôle éminent du clergé dans son magistère moral, reconnu par tous, demeurait grâce à de puissantes institutions sociales
(...) On a assisté au cours des trente dernières années à un véritable effondrement de la pratique. Les travaux pionniers du chanoine Boulard, qui datent des années 60, font état de taux de pratique religieuse encore très élevés.
(...) De toute évidence, les pourcentages d'observance dominicale (la présence à la messe le dimanche) et pascale (la participation annuelle à l'Eucharistie au cours de la période de Pâques) ont subi une chute vertigineuse. En une trentaine d'années, et malgré le poids de la tradition et de l'habitude, les pratiques religieuses ont été bouleversées. Le taux moyen de messalisants réguliers (allant à la messe tous les dimanches) était d'environ 45 % vers 1960. "
(Sciences Humaines)

🤗
avecrux.avemaria
Ok je reprends les mots de Thierry 😁 😎 pour te les attribuer mon cher frère en Christ bien-aimé Spina Christi 2 👏

"Merci mon très cher Ami pour ce précieux enseignement que tu me transmets aujourd'hui. Oui j'ai lu avec un très grand intérêt tous tes commentaires de la veille et les ai likés.

Je suis très heureuse tous les éclaircissements apportés et évidemment tu avais as compris que tu étai…
More
Ok je reprends les mots de Thierry 😁 😎 pour te les attribuer mon cher frère en Christ bien-aimé Spina Christi 2 👏

"Merci mon très cher Ami pour ce précieux enseignement que tu me transmets aujourd'hui. Oui j'ai lu avec un très grand intérêt tous tes commentaires de la veille et les ai likés.

Je suis très heureuse tous les éclaircissements apportés et évidemment tu avais as compris que tu étais es une des deuxième personnes sur laquelle je m'appuyais avec confiance sur ce site ! En union de prière ! Que le Seigneur te bénisse mon Frère en Christ !
"

Bon ! ça fait un peu fayot mais ça rend bien quand même. 🥴
avecrux.avemaria
Aïe... je n'ai pas lu l'ensemble de tes commentaires Spina Christi. Ca passe quand même ? 🥴
aupetite
Pape opus dei
Psaume 62
« Catholique pratiquant » signifie du point de vue de l’Église ( et non du point de vue de tel ou tel critère de sociologie actuelle ) le fait d'assister à la Messe dominicale, de se confesser et de communier au moins une fois l’an à Pâques. Et bien entendu le fait de faire baptiser ses enfants, de se marier religieusement et de demander des funérailles religieuses.

Or, avant Vatican II, voici …More
« Catholique pratiquant » signifie du point de vue de l’Église ( et non du point de vue de tel ou tel critère de sociologie actuelle ) le fait d'assister à la Messe dominicale, de se confesser et de communier au moins une fois l’an à Pâques. Et bien entendu le fait de faire baptiser ses enfants, de se marier religieusement et de demander des funérailles religieuses.

Or, avant Vatican II, voici les chiffres sur « la pratique durant la décennie 1950-1960 : les taux moyens de pratique dominicale sont différents selon la France rurale à laquelle s’intéresse Boulard (33 %) ou la France urbaine (17-20 %) (Recension par Claude Langlois de l’ouvrage de Guillaume Cuchet, « Comment notre monde a cessé d’être chrétien. Anatomie d’un effondrement » Paris, Éditions du Seuil, 2018, 283 p. ) journals.openedition.org

Durant la décennie 1950-1960, la pratique dominicale moyenne en France était donc même loin d’être majoritaire sur l’ensemble de la France, en zones rurales et a fortiori en zones urbaines… L'un des motifs de la réforme liturgique conciliaire était même de tenter de juguler une nette tendance à la baisse moyenne de la pratique religieuse durant cette décennie. Tentative qui sera totalement vaine en Occident comme on peut le constater avec du recul, mais qui porta toutefois des fruits en d'autres régions du monde.

Je me cite : " (...) Cela dit, il est parfaitement inexact de dire que la quasi totalité des Français étaient des catholiques pratiquants avant le concile Vatican II. Ils l’étaient certes majoritairement [ Nota, je corrige et précise : dans certaines régions comme la Bretagne ] avec cependant de grandes disparités selon les régions, mais non quasi unanimement ainsi que l'a montré, statistiques à l’appui, Guillaume Cuchet dans son livre assez récent intitulé Comment notre monde a cessé d’être chrétien. Généralement les Français étaient probablement des pratiquants assez superficiels ou "sociologiques" car il a suffi que le clergé cessa d’utiliser la menace de l’enfer, visant à les inciter à remplir leur devoir dominical, pour que leur pratique commençât à baisser de façon importante ( dans les années 50 et surtout au début des années 60 ) (...) ".
Thierry73
@Psaume 62 Merci mon très cher Ami pour ce précieux enseignement que tu me transmets aujourd'hui. Oui j'ai lu avec un très grand intérêt tous tes commentaires de la veille et les ai likés.
Je suis très heureux de tous les éclaircissements apportés et évidemment tu avais compris que tu étais la deuxième personne sur laquelle je m'appuyais avec confiance sur ce site ! En union de prière ! Que le …More
@Psaume 62 Merci mon très cher Ami pour ce précieux enseignement que tu me transmets aujourd'hui. Oui j'ai lu avec un très grand intérêt tous tes commentaires de la veille et les ai likés.
Je suis très heureux de tous les éclaircissements apportés et évidemment tu avais compris que tu étais la deuxième personne sur laquelle je m'appuyais avec confiance sur ce site ! En union de prière ! Que le Seigneur te bénisse mon Frère en Christ !
Spina Christi 2
Psaume 62
"il est parfaitement inexact de dire que la quasi totalité des Français étaient des catholiques pratiquants avant le concile Vatican II"

A me citer, autant le faire correctement :

Avant Vatican II et son relativisme, la quasi totalité des Français étaient catholiques, allaient à la Messe, faisaient baptiser leurs enfants, se mariaient à l'Eglise, n'avortaient pas, ne divorçaient …
More
Psaume 62
"il est parfaitement inexact de dire que la quasi totalité des Français étaient des catholiques pratiquants avant le concile Vatican II"

A me citer, autant le faire correctement :

Avant Vatican II et son relativisme, la quasi totalité des Français étaient catholiques, allaient à la Messe, faisaient baptiser leurs enfants, se mariaient à l'Eglise, n'avortaient pas, ne divorçaient pas, envoyaient leurs enfants au catéchisme, leur faisaient faire les communions etc.

Wikipédia (t'y référant toi-même assez régulièrement, tu me le permettras aussi certainement...) :

"Durant la première moitié du XXe siècle, l'Église catholique jouissait encore d'une grande prégnance au sein de la société française ; la pratique était élevée, les sacrements (baptêmes, mariages religieux) étaient pratiqués PAR PLUS DE 90 % de la population, et les funérailles à l'église concernaient 95 % des sépultures."

Funérailles catholiques pour 95% et sacrements pour plus de 90%, oui, il est donc parfaitement exact de dire que la quasi totalité des Français étaient catholiques, allaient à la Messe, faisaient baptiser leurs enfants, se mariaient à l'Eglise, n'avortaient pas, ne divorçaient pas, envoyaient leurs enfants au catéchisme, leur faisaient faire les communions etc.

"Ils l’étaient certes majoritairement"... à 90% !

🤗
Gérard de Majella
Ils était ce n'est plu le cas si il y à un 25% ce doit être un maximum néo cato .
Spina Christi 2
Psaume 62
"Fin d'échange pour moi."

Fin de match suite à uppercut par abandon !

😀 👏 🤗

(Mais s'il devait arriver que tu te contredises pour revenir, n'oublies pas de répondre d'abord :

1) Saint Padre Pio a t-il donné la communion dans la main ?

2) Saint Padre Pio a t-il donné la communion à un fidèle debout ?

3) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion d'un (ou d'une) laïc ?

4)…
More
Psaume 62
"Fin d'échange pour moi."

Fin de match suite à uppercut par abandon !

😀 👏 🤗

(Mais s'il devait arriver que tu te contredises pour revenir, n'oublies pas de répondre d'abord :

1) Saint Padre Pio a t-il donné la communion dans la main ?

2) Saint Padre Pio a t-il donné la communion à un fidèle debout ?

3) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion d'un (ou d'une) laïc ?

4) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion debout et dans la main ?

5) Saint Padre Pio s'est-il contenté de la seule confession du Confiteor ?


🧐
One more comment from Spina Christi 2
Spina Christi 2
Psaume 62
"Quant aux paroles ci-dessous qui lui sont attribuées..."

Le bouffon tente de se justifier...

Réponds déjà à mes questions :


1) Saint Padre Pio a t-il donné la communion dans la main ?

2) Saint Padre Pio a t-il donné la communion à un fidèle debout ?

3) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion d'un (ou d'une) laïc ?

4) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion …
More
Psaume 62
"Quant aux paroles ci-dessous qui lui sont attribuées..."

Le bouffon tente de se justifier...

Réponds déjà à mes questions :


1) Saint Padre Pio a t-il donné la communion dans la main ?

2) Saint Padre Pio a t-il donné la communion à un fidèle debout ?

3) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion d'un (ou d'une) laïc ?

4) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion debout et dans la main ?

5) Saint Padre Pio s'est-il contenté de la seule confession du Confiteor ?


"la réalité des nombreux témoignages de ses fils spirituels"
dont l'une des plus proches a soutenu la FSSPX ! (Petit uppercut au passage !)

"Ceci dit, le Saint eut raison de corriger certaines tenues vestimentaires et certains comportements durant la Messe."
Notamment la génuflexion ... quasiment inexistante aujourd'hui chez les conciliaires "grâce" à Paul VI et sa nouvelle messe

"Cela étant, les Saints n’eurent pas tous les mêmes opinions sur certaines questions pratiques et sur certaines réalités (la danse et les bals, etc.) selon les circonstances et les époques. "
Ben oui, c'est vrai, ça ! Padre Pio c'était quand déjà ? Ah oui, à la fin des années 60 !
Gros naze !


"Du reste, les lois disciplinaires de l’Église en matière liturgique ne sont pas intangibles. Elles ont connu des adaptations et des variantes au cours du temps. Il est plusieurs façons de rendre grâce à Dieu pour ce grand sacrifice de l’Eucharistie ainsi qu’en témoignent d’autres traditions liturgiques multi-séculaires au sein de l’Église catholique."
Alors, imbécile, ne te réfères pas au Saint Padre Pio pour tenter de justifier un truc que tu te vois dans l'obligation de démentir ensuite en te référant à l'évolution ou au "progrès" !

Uppercut !


🤗
Psaume 62
Inutile de t'agiter et d'enfumer certains faits gênants par la répétition de tes mêmes commentaires. Fin d'échange sur ce sujet pour moi.
Spina Christi 2
"Le Père avait coutume d’interrompre avec autorité le murmure des fidèles, et il dévisageait ouvertement quiconque ne maintenait pas une attitude de prière...Si quelqu’un restait debout, même si c’était à cause d’un manque de place dans les bancs, il l’invitait péremptoirement à s’agenouiller pour participer dignement au saint Sacrifice de la Messe".

"Padre Pio, assis dans son confessional ouver…More
"Le Père avait coutume d’interrompre avec autorité le murmure des fidèles, et il dévisageait ouvertement quiconque ne maintenait pas une attitude de prière...Si quelqu’un restait debout, même si c’était à cause d’un manque de place dans les bancs, il l’invitait péremptoirement à s’agenouiller pour participer dignement au saint Sacrifice de la Messe".

"Padre Pio, assis dans son confessional ouvert, s’assurait, toute l’année, que les femmes et les jeunes filles qui se confessaient à lui ne portaient pas des robes trop courtes. Il provoquait même des larmes quand une personne qui avait fait la queue durant des heures pour se confesser, se faisait renvoyer à cause d’une tenue offensente... Alors une âme charitable s’avançait et offrait de l’aide. Dans un coin, on décousait l’ourlet offensant, ou bien on prêtait un manteau à la pénitente. Finalement, le Père permettait parfois à la pénitente humilée d’aller se confesser."

"Avant même la fin du Concile, en février 1965, quelqu’un lui annonça qu’il allait bientôt devoir célébrer la Messe selon le nouveau rite, ad experimentum, en langue vernaculaire, rite qui avait été composé par une commission liturgique conciliaire en vue de répondre aux aspirations de l’homme moderne. Padre Pio écrivit immédiatement au pape Paul VI, avant même d’avoir vu le texte, pour lui demander d’être dispensé de cette expérience liturgique et de pouvoir continuer à célébrer la Messe de saint Pie V. Quand le cardinal Bacci vint le visiter pour lui apporter l’autorisation demandée, Padre Pio laissa échapper une plainte en présence du messager du pape : « Par pitié, mettez fin, vite, au Concile."

"En 1966, le Père Général (des Franciscains) vint à Rome un peu avant le chapitre spécial qui devait traiter des constitutions, en vue de demander au Padre Pio ses prières et bénédictions. Il rencontra Padre Pio dans le cloître. ‘Padre, je suis venu pour recommander à vos prières le chapitre spécial pour les nouvelles constitutions...’ Il avait à peine prononçé les mots ‘chapitre spécial’ et ‘nouvelles constitutions’ que Padre Pio fit un geste violent et s’écria : ‘Tout cela n’est que du non-sens destructeur’. ‑ ‘Mais, Padre, après tout, il faut tenir compte des jeunes générations... les jeunes évoluent d’après leurs propres modes... il y a des besoins, des demandes nouvelles...’ – ‘La seule chose qui manque, fit le Padre, c’est l’âme et le coeur, c’est tout, intelligence et amour.’ Il partit pour sa cellule, puis se retourna et dit, en pointant son doigt : ‘Nous ne devons pas nous dénaturer, nous ne devons pas nous dénaturer! Au jugement du Seigneur, saint François ne nous recevra pas comme ses fils!’"
apvs
Mais cher Spina Christi 2, avec pseudo 62 je ne comprends toujours pas : dans ce que vous rapportez, nous découvrons un Padre Pio tout serein vis-à-vis du concile et des nouveautés en tout genre !? 😲 Pour vous résumer, on pourrait dire que le padre Pio gobait tout sans broncher, et se félicitait du saint concile Vatican II, OU EST LE PROBLÈME ? Je ne comprends pas...
Et pourtant, comme pseudo …
More
Mais cher Spina Christi 2, avec pseudo 62 je ne comprends toujours pas : dans ce que vous rapportez, nous découvrons un Padre Pio tout serein vis-à-vis du concile et des nouveautés en tout genre !? 😲 Pour vous résumer, on pourrait dire que le padre Pio gobait tout sans broncher, et se félicitait du saint concile Vatican II, OU EST LE PROBLÈME ? Je ne comprends pas...
Et pourtant, comme pseudo 62, je suis tout plein de bonne foi, en vous disant cela...
👌
Psaume 62
Spina Christi 2,
Quant aux paroles précitées qui lui sont attribuées, elles n’enlèvent rien aux paroles de sa lettre authentifiée dans laquelle il exprima son obéissance envers les directives du Concile Vatican II et envers le Magistère du pape Paul VI. Elles n’enlèvent rien non plus à la réalité des nombreux témoignages de ses fils spirituels qui ne l’entendirent jamais dénigrer le Pape, le …More
Spina Christi 2,
Quant aux paroles précitées qui lui sont attribuées, elles n’enlèvent rien aux paroles de sa lettre authentifiée dans laquelle il exprima son obéissance envers les directives du Concile Vatican II et envers le Magistère du pape Paul VI. Elles n’enlèvent rien non plus à la réalité des nombreux témoignages de ses fils spirituels qui ne l’entendirent jamais dénigrer le Pape, le concile Vatican II et la réforme liturgique.

Il est vain, ridicule et malhonnête de vouloir mettre le saint Padre Pio au service de quelque rébellion contre l’Autorité enseignante et disciplinaire de l’Église. Ceci dit, le Saint eut raison de corriger certaines tenues vestimentaires et certains comportements durant la Messe. Le clergé catholique de notre époque devrait davantage s’inspirer de son exemple pour inciter une partie des fidèles à un minimum de décence vestimentaire (même si l’époque ne la favorise pas du tout), à davantage de silence et de respect durant la sainte Eucharistie.

Cela étant, les Saints n’eurent pas tous les mêmes opinions sur certaines questions pratiques et sur certaines réalités (la danse et les bals, etc.) selon les circonstances et les époques. Du reste, les lois disciplinaires de l’Église en matière liturgique ne sont pas intangibles. Elles ont connu des adaptations et des variantes au cours du temps. Il est plusieurs façons de rendre grâce à Dieu pour ce grand et saint sacrifice de l’Eucharistie ainsi qu’en témoignent d’autres traditions liturgiques multi-séculaires au sein de l’Église catholique. Saint Justin (IIe siècle) conseillait d'être debout pendant la prière eucharistique. Saint Hilaire de Poitiers (IVe siècle) : « Celui qui prie debout court vers Dieu ». Le Ier Concile de Nicée (IVe siècle) interdisait de se mettre à genoux le dimanche. L’autorité de l’Église accepta que des pères jésuites missionnaires en Chine portent des cheveux longs et célèbrent la Messe tête couverte en raison de codes culturels spécifiques et afin ne de ne pas être déconsidérés par les autorités chinoises. La Tradition disciplinaire de l’Église autorisa durant le premier millénaire en certaines régions du monde, que les baptisés communient debout et dans la main - en discriminant d’ailleurs les hommes et les femmes, ces dernières devant mettre un voile sur leurs mains pour communier ! (voir ce débat www.youtube.com ). Et ainsi de suite. Ne pas confondre et résumer la sainte et vivante Tradition avec et à des coutumes et des traditions catholiques régionales et culturelles. Si l’authentique piété se manifeste bien entendu par des gestes (qui peuvent donc varier selon les cultures), elle ne consiste pas à se donner des airs graves et à prendre hypocritement des poses ; elle est avant tout un état d’esprit profond et authentique de dévotion.
Spina Christi 2
Psaume 62
"Ton exégèse..." ne doit pas t'empêcher de répondre à ces questions :

(Tu peux déjà aller te chercher un nouveau chapeau à bouffer, bouffon !)

1) Saint Padre Pio a t-il donné la communion dans la main ?

2) Saint Padre Pio a t-il donné la communion à un fidèle debout ?

3) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion d'un (ou d'une) laïc ?

4) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-…
More
Psaume 62
"Ton exégèse..." ne doit pas t'empêcher de répondre à ces questions :

(Tu peux déjà aller te chercher un nouveau chapeau à bouffer, bouffon !)

1) Saint Padre Pio a t-il donné la communion dans la main ?

2) Saint Padre Pio a t-il donné la communion à un fidèle debout ?

3) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion d'un (ou d'une) laïc ?

4) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion debout et dans la main ?

5) Saint Padre Pio s'est-il contenté de la seule confession du Confiteor ?


🤗
Psaume 62
Et lu comme ça ? Allez, je te laisse méditer... bouffon !

Ton exégèse de cette lettre, vipère manipulatrice, est évidemment partiale, sélective … et bouffonne ! Plié de rire. Lefebvre commit évidemment des actes de rébellion contre l’Autorité de l’Église et de Papes. A ce point d’auto-aveuglement, c’en est touchant. La rébellion de la massive mouvance progressiste contre l’enseignement de l’…More
Et lu comme ça ? Allez, je te laisse méditer... bouffon !

Ton exégèse de cette lettre, vipère manipulatrice, est évidemment partiale, sélective … et bouffonne ! Plié de rire. Lefebvre commit évidemment des actes de rébellion contre l’Autorité de l’Église et de Papes. A ce point d’auto-aveuglement, c’en est touchant. La rébellion de la massive mouvance progressiste contre l’enseignement de l’Église, notamment contre l’enseignement moral de saint Paul VI exprimé dans son Encyclique "Humane Vitae", [ enseignement que tu avais pourtant toi-même diffamé en prétendant, au travers d’un contresens, que le concile Vatican II et Paul VI aient encouragé la contraception chimique ] ne légitime en rien à l'opposé et pour d'autres raisons la rébellion lefebvriste très minoritaire. Dans ta générosité abrutie, tu n’arrêtes pas de t’envoyer des "uppercuts" à toi-même.
Spina Christi 2
@Psaume 62

Questions :

1) Saint Padre Pio a t-il donné la communion dans la main ?

2) Saint Padre Pio a t-il donné la communion à un fidèle debout ?

3) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion d'un (ou d'une) laïc ?

4) Saint Padre Pio a t-il reçu lui-même la communion debout et dans la main ?

5) Saint Padre Pio s'est-il contenté de la seule confession du Confiteor ?


🤗
Spina Christi 2
Quel est l'abruti qui prétend que les fidèles de la Sainte Messe selon le rite Tridentin ont des tristes mines quand il s'agit plutôt de ferveur ?

Se référer de saint Padre Pio pour tenter de justifier -ou de lui faire penser- ce que ce saint n'a jamais justifié -ni pensé- mérite en retour quelques bons uppercuts (sens figuré !) :

Voilà pour toi, vipère ! (J'espère que tu vas apprécier) :


"…More
Quel est l'abruti qui prétend que les fidèles de la Sainte Messe selon le rite Tridentin ont des tristes mines quand il s'agit plutôt de ferveur ?

Se référer de saint Padre Pio pour tenter de justifier -ou de lui faire penser- ce que ce saint n'a jamais justifié -ni pensé- mérite en retour quelques bons uppercuts (sens figuré !) :

Voilà pour toi, vipère ! (J'espère que tu vas apprécier) :


"Le Père avait coutume d’interrompre avec autorité le murmure des fidèles, et il dévisageait ouvertement quiconque ne maintenait pas une attitude de prière...Si quelqu’un restait debout, même si c’était à cause d’un manque de place dans les bancs, il l’invitait péremptoirement à s’agenouiller pour participer dignement au saint Sacrifice de la Messe".

"Padre Pio, assis dans son confessional ouvert, s’assurait, toute l’année, que les femmes et les jeunes filles qui se confessaient à lui ne portaient pas des robes trop courtes. Il provoquait même des larmes quand une personne qui avait fait la queue durant des heures pour se confesser, se faisait renvoyer à cause d’une tenue offensente... Alors une âme charitable s’avançait et offrait de l’aide. Dans un coin, on décousait l’ourlet offensant, ou bien on prêtait un manteau à la pénitente. Finalement, le Père permettait parfois à la pénitente humilée d’aller se confesser."

"Avant même la fin du Concile, en février 1965, quelqu’un lui annonça qu’il allait bientôt devoir célébrer la Messe selon le nouveau rite, ad experimentum, en langue vernaculaire, rite qui avait été composé par une commission liturgique conciliaire en vue de répondre aux aspirations de l’homme moderne. Padre Pio écrivit immédiatement au pape Paul VI, avant même d’avoir vu le texte, pour lui demander d’être dispensé de cette expérience liturgique et de pouvoir continuer à célébrer la Messe de saint Pie V. Quand le cardinal Bacci vint le visiter pour lui apporter l’autorisation demandée, Padre Pio laissa échapper une plainte en présence du messager du pape : « Par pitié, mettez fin, vite, au Concile."

"En 1966, le Père Général (des Franciscains) vint à Rome un peu avant le chapitre spécial qui devait traiter des constitutions, en vue de demander au Padre Pio ses prières et bénédictions. Il rencontra Padre Pio dans le cloître. ‘Padre, je suis venu pour recommander à vos prières le chapitre spécial pour les nouvelles constitutions...’ Il avait à peine prononçé les mots ‘chapitre spécial’ et ‘nouvelles constitutions’ que Padre Pio fit un geste violent et s’écria : ‘Tout cela n’est que du non-sens destructeur’. ‑ ‘Mais, Padre, après tout, il faut tenir compte des jeunes générations... les jeunes évoluent d’après leurs propres modes... il y a des besoins, des demandes nouvelles...’ – ‘La seule chose qui manque, fit le Padre, c’est l’âme et le coeur, c’est tout, intelligence et amour.’ Il partit pour sa cellule, puis se retourna et dit, en pointant son doigt : ‘Nous ne devons pas nous dénaturer, nous ne devons pas nous dénaturer! Au jugement du Seigneur, saint François ne nous recevra pas comme ses fils!’"
One more comment from Spina Christi 2
Spina Christi 2
Psaume 62

Et lu comme ça ?
Allez, je te laisse méditer... bouffon !


" Sainteté,

Je profite de votre rencontre avec les Pères capitulaires pour m'unir spirituellement à mes confrères et déposer humblement à vos pieds mon affectueux respect, toute ma dévotion envers Votre Auguste Personne, dans l'acte de foi, d'amour et d'obéissance à la dignité de Celui que Vous représentez sur la terre. (…More
Psaume 62

Et lu comme ça ?
Allez, je te laisse méditer... bouffon !


" Sainteté,

Je profite de votre rencontre avec les Pères capitulaires pour m'unir spirituellement à mes confrères et déposer humblement à vos pieds mon affectueux respect, toute ma dévotion envers Votre Auguste Personne, dans l'acte de foi, d'amour et d'obéissance à la dignité de Celui que Vous représentez sur la terre. (Pour info, Mgr Lefebvre non plus n'a jamais été sédévacantiste) L'Ordre des Capucins a toujours été en première ligne pour l'amour, la fidélité, l'obéissance et le dévouement au Siège Apostolique ; je prie le Seigneur qu'il reste ainsi et qu'il continue dans sa tradition de sérieux et d'austérité religieuse, de pauvreté évangélique, d'observance fidèle à la Règle et aux Constitutions, tout en se renouvelant dans la vitalité et dans l'esprit intérieur, selon les Directives du Concile Vatican II, pour être toujours plus prêt à accourir dans les nécessités de la Mère l'Eglise au signe de Votre Sainteté.

Je sais que votre coeur souffre beaucoup ces jours-ci pour le sort de l'Eglise, pour la paix du monde, pour les si grands besoins des peuples, mais surtout pour le manque d'obéissance de certains ("certains" = Lesquel ? Ne seraient-ce pas plutôt ces progressistes déchainés et acharnés à l'oeuvre depuis l'ouverture de Jean XXIII ???????), même catholiques (saint Padre Pio n'était certainement pas sans connaitre l'avis de saint Pie X sur ces catholiques "rénovateurs pire ennemis de l'Eglise" !), à l'enseignement élevé que vous nous donnez, assisté par l'Esprit Saint et au Nom de Dieu. Je vous offre ma prière et ma souffrance quotidienne, comme don modeste, mais sincère, du dernier de vos fils, afin que le Seigneur vous réconforte par Sa Grâce pour continuer le chemin droit et pénible, dans la défense de la Vérité Eternelle qui ne change jamais avec les changements des temps.

Au nom de mes fils spirituels également, et des "Groupes de Prière", je vous remercie pour la Parole claire et décisive que vous avez dite dans la dernière Encyclique "Humane Vitae", et j'affirme à nouveau ma foi, mon obéissance inconditionnelle à vos directives éclairées.

Que le Seigneur veuille accorder le triomphe à la vérité, la paix à son Eglise, la tranquillité aux peuples de la terre, la santé et la prospérité à votre Sainteté, afin que, lorsque ces bourrasques (les fruits de l'arbre) passagères se seront dissipées, le Règne de Dieu triomphe dans tous les cœurs, par votre œuvre apostolique de Pasteur Supême de toute la chrétienté.

Prosterné à vos pieds, je vous prie de me bénir, en même temps que mes confrères, que mes fils spirituels, que les "Groupes de Prière", que mes malades, que toutes les initiatives de bien que nous nous efforçons d'accomplir au Nom de Jésus et avec Votre protection.

De votre Sainteté, le plus humble fils, P. Pio, Capucin. "
Psaume 62
SC2 a écrit : Si seulement tu savais lire avec intelligence...

Réponse : Si seulement tu pouvais arrêter de faire le gamin en t’agitant dans tous les sens pour enfumer les faits qui te dérangent après t’être aveuglé volontairement sur eux, en l’occurrence en plaquant sur la pensée du saint Padre Pio tes propres pensées. Si seulement tu pouvais grandir dans ta tête et dans ton coeur en arrêtant …More
SC2 a écrit : Si seulement tu savais lire avec intelligence...

Réponse : Si seulement tu pouvais arrêter de faire le gamin en t’agitant dans tous les sens pour enfumer les faits qui te dérangent après t’être aveuglé volontairement sur eux, en l’occurrence en plaquant sur la pensée du saint Padre Pio tes propres pensées. Si seulement tu pouvais grandir dans ta tête et dans ton coeur en arrêtant de ruminer le passé que tu déformes au gré de tes rancunes qui n’ont rien de chrétiennes.

(BIS) Citation de cette lettre du saint Padre Pio à l’adresse de S. S. Paul VI, en date du 12/09/1968 :

" Sainteté,

Je profite de votre rencontre avec les Pères capitulaires pour m'unir spirituellement à mes confrères et déposer humblement à vos pieds mon affectueux respect, toute ma dévotion envers Votre Auguste Personne, dans l'acte de foi, d'amour et d'obéissance à la dignité de Celui que Vous représentez sur la terre. L'Ordre des Capucins a toujours été en première ligne pour l'amour, la fidélité, l'obéissance et le dévouement au Siège Apostolique ; je prie le Seigneur qu'il reste ainsi et qu'il continue dans sa tradition de sérieux et d'austérité religieuse, de pauvreté évangélique, d'observance fidèle à la Règle et aux Constitutions, tout en se renouvelant dans la vitalité et dans l'esprit intérieur, selon les Directives du Concile Vatican II, pour être toujours plus prêt à accourir dans les nécessités de la Mère l'Eglise au signe de Votre Sainteté.

Je sais que votre coeur souffre beaucoup ces jours-ci pour le sort de l'Eglise, pour la paix du monde, pour les si grands besoins des peuples, mais surtout pour le manque d'obéissance de certains, même catholiques, à l'enseignement élevé que vous nous donnez, assisté par l'Esprit Saint et au Nom de Dieu. Je vous offre ma prière et ma souffrance quotidienne, comme don modeste, mais sincère, du dernier de vos fils, afin que le Seigneur vous réconforte par Sa Grâce pour continuer le chemin droit et pénible, dans la défense de la Vérité Eternelle qui ne change jamais avec les changements des temps.

Au nom de mes fils spirituels également, et des "Groupes de Prière", je vous remercie pour la Parole claire et décisive que vous avez dite dans la dernière Encyclique "Humane Vitae", et j'affirme à nouveau ma foi, mon obéissance inconditionnelle à vos directives éclairées.

Que le Seigneur veuille accorder le triomphe à la vérité, la paix à son Eglise, la tranquillité aux peuples de la terre, la santé et la prospérité à votre Sainteté, afin que, lorsque ces bourrasques passagères se seront dissipées, le Règne de Dieu triomphe dans tous les cœurs, par votre œuvre apostolique de Pasteur Supême de toute la chrétienté.

Prosterné à vos pieds, je vous prie de me bénir, en même temps que mes confrères, que mes fils spirituels, que les "Groupes de Prière", que mes malades, que toutes les initiatives de bien que nous nous efforçons d'accomplir au Nom de Jésus et avec Votre protection.

De votre Sainteté, le plus humble fils, P. Pio, Capucin. "