Clicks14
jili22

GRAND CATÉCHISME HISTORIQUE (pour adulte), contenant en abrégé l'Histoire Sainte et la Doctrine Chrétienne, Leçon XLIX : De la vie des Apôtres

GRAND CATÉCHISME HISTORIQUE (pour adulte), contenant en abrégé l'Histoire Sainte et la Doctrine Chrétienne, Leçon XLIX : De la vie des Apôtres

PREMIÈRE PARTIE

Contenant en abrégé l'Histoire Sainte et la Doctrine Chrétienne

LEÇON XLIX

De la vie des Apôtres

Crucifiement de Saint Pierre (Caravage)

Les Apôtres souffrirent des peines incroyables dans la prédication de l'Évangile. Ils étaient toujours en voyage et vivaient pauvrement, ou du travail de leurs mains, ou des aumônes des fidèles. Ils souffraient de grandes fatigues, la faim, la soif, les veilles, le froid, le chaud, les tempêtes, les rencontres des voleurs, et les autres incommodités des voyages, sans compter les jeûnes et les mortifications volontaires qu'ils s'imposaient souvent pour réduire leur corps en servitude, et montrer l'exemple aux fidèles. Ils étaient méprisés des Gentils comme Juifs, et haïs des Juifs comme annonçant une nouvelle doctrine. Ceux qui se convertissaient leur donnaient beaucoup d'occupation pour instruire, catéchiser, exhorter en public et en particulier, baptiser et donner les autres Sacrements, établir des Prêtres et des Diacres, et donner des règlements aux nouvelles Églises. Ils repassaient aux lieux où ils avaient fait des chrétiens, ou leur envoyaient des disciples, et leur écrivaient des lettres pour les confirmer dans la foi, et corriger les abus qui se glissaient. Ceux qui rejetaient leur doctrine, et c'était toujours le plus grand nombre, les chargeaient de calomnies. Ils traitaient leurs miracles d'enchantements, et les appelaient imposteurs et séditieux, qui troublaient l'état en reversant les religions établies, et amenant des nouveautés et des coutumes étrangères. On les menait devant les juges, on les mettait en prison et dans les fers, on les fouettait publiquement ; quelquefois le peuple les poursuivait à coups de pierres. Enfin il leur arriva tout ce que Jésus-Christ leur avait prédit, et ils se trouvèrent haïs de tout le monde à cause de son nom ; mais ils sentirent aussi le courage et la fermeté qu'il leur avait promise et qu'il leur avait donnée, lorsqu'ils reçurent le Saint-Esprit. Loin de succomber à tant de maux, plus ils souffraient, plus ils sentaient de consolation et de joie, sachant bien qu'après le combat la couronne de justice les attendait dans le Ciel, ne comptant pour rien les souffrances de cette vie en comparaison de la future. Enfin, ils souffrirent tous le martyre par divers supplices, et donnèrent constamment leur vie pour le témoignage des vérités qu'ils prêchaient, particulièrement de la résurrection de Jésus-Christ. Saint Pierre fut crucifié, saint Paul eut la tête tranchée, tous les eux à Rome en même jour, sous l'Empereur Néron, le plus méchant de tous les hommes, et le premier des Empereurs qui persécuta les chrétiens.

Tiré du blog : le-petit-sacristain.blogspot.com