Clicks748
fr.news
1

François nomme des prélats compromis à des postes où ils peuvent faire chanter autri

Les cas de Mgr. Gustavo Zanchetta et Mgr. Battista Ricca montrent que le pape François protège ses amis sans tenir compte de son engagement déclaré à rendre des comptes, a noté Phil Lawler sur CatholicCulture.org (11 janvier).

Zanchetta et Ricca ont toutes deux été accusés de grave inconduite homosexuelle, mais François a trouvé un emploi au Vatican où ils sont chargés de détecter l'inconduite d'autrui,

"Tous deux étaient des cibles potentielles évidentes de chantage. Et ils ont été placés dans des positions où ils pourraient avoir amplement l'occasion de faire chanter d'autres personnes."

Selon l'avocat de François, le Vatican a reculé sur deux fronts cruciaux : la lutte contre les abus homosexuels et la quête de la transparence financière.

Il conclut que dans ce pontificat, "la cause de la réforme est morte, à moins que la réforme ne commence avec le pontife lui-même".

Image: Battista Ricca, Gustavo Zanchetta, #newsGvpwmoptis
Quand comprendra-t-on que l'Antéchrist est un homo, un pédo et un corrompu, et tout ça au plus haut niveau ?