Clicks8

Chapelet Mystères Douloureux

Les Mystères Douloureux sont récités et médités le Mardi et le Vendredi. Les quinze promesses du Saint Rosaire faites par la Très Sainte Vierge au bienheureux Alain de la Roche En l’an de grâce 1475,…More
Les Mystères Douloureux sont récités et médités le Mardi et le Vendredi. Les quinze promesses du Saint Rosaire faites par la Très Sainte Vierge au bienheureux Alain de la Roche En l’an de grâce 1475, le frère dominicain Alain de la Roche met noir sur blanc les événements miraculeux qu’il a vécus quelques années auparavant: en particulier, ce que la Sainte Vierge avait promis «à tous ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire» 1. A tous ceux qui réciteront dévotement mon Rosaire, je promets ma protection toute spéciale et de très grandes grâces. 2. Celui qui persévérera dans la récitation de mon Rosaire recevra quelques grâces signalées. 3. Le Rosaire sera une armure très puissante contre l’enfer; il détruira les vices, délivrera du péché, dissipera les hérésies. 4. Le Rosaire fera fleurir les vertus et les bonnes œuvres et obtiendra aux âmes les miséricordes divines les plus abondantes ; il substituera dans les cœurs l’amour de Dieu à l’amour du monde, les élevant au désir des biens célestes et éternels. Que d’âmes se sanctifieront par ce moyen! 5. Celui qui se confie en moi par le Rosaire, ne périra pas. 6. Celui qui récitera pieusement mon Rosaire en considérant ses mystères, ne sera pas accablé par le malheur. Pécheur, il se convertira; juste, il croîtra en grâce et deviendra digne de la vie éternelle. 7. Les vrais dévots de mon Rosaire seront aidés à leur mort par les secours du Ciel. 8. Ceux qui récitent mon Rosaire trouveront pendant leur vie et à leur mort, la lumière de Dieu, la plénitude de ses grâces et ils participeront aux mérites des Bienheureux. 9. Je délivrerai très promptement du purgatoire les âmes dévotes à mon Rosaire. 10. Les véritables enfants de mon Rosaire jouiront d’une grande gloire dans le Ciel. 11. Ce que vous demanderez par mon Rosaire, vous l’obtiendrez. 12. Ceux qui propageront mon Rosaire seront secourus par moi dans toutes leurs nécessités. 13. J’ai obtenu de mon Fils que tous les confrères du Rosaire aient pour frères, en la vie et à la mort, les Saints du ciel. 14. Ceux qui récitent fidèlement mon Rosaire sont tous mes fils bien-aimés, les frères et sœurs de Jésus-Christ. 15. La dévotion à mon Rosaire est un grand signe de prédestination. " Notre-Dame du Rosaire" (Fatima, 13 octobre 1917) A chacune de ses six apparitions, notre Mère du Ciel a tenu à répéter sa demande, toujours dans les mêmes termes, avec la même insistance : "Récitez le chapelet tous les jours !" C'est dire à quel point cette belle prière, tellement traditionnelle dans l'Eglise, plaît souverainement à son Cœur de Mère. La Vierge de Fatima vient nous révéler que le chapelet, loin d'être une dévotion tout à fait secondaire et facultative, est la condition la plus ordinaire pour obtenir infailliblement toutes les grâces que nous lui demandons. Oui, elle est la Médiatrice de toutes grâces, de par le bon plaisir de son Fils. Mais ce torrent de faveurs qu'elle retient dans son Cœur, elle ne veut le dépenser sur chacune de nos âmes, de nos familles, de nos patries et sur le monde, qu'en réponse à l'imploration humble et suppliante de nos innombrables chapelets. Si, de même qu'à Lourdes, elle voulut apparaître à la Cova da Iria tenant à la main cet instrument béni, guide de notre prière, c'était pour nous montrer qu'il était le plus sûr moyen, parce que le plus facile, le plus humble, pour gagner son Cœur et obtenir ses grâces. Tel est bien l'esprit du message de Fatima qui, sur ce point, ne fait que reprendre et développer celui de Lourdes, mais avec plus de vigueur encore. (Frère Michel de la Sainte Trinité. Toute la vérité sur Fatima. Tome 1) La décadence qui existe dans le monde est sans nul doute la conséquence du manque de prière. Ce fut en prévision de cette désorientation que la Vierge a recommandé avec tant d'insistance la récitation du chapelet. Et comme le chapelet est, après la sainte liturgie eucharistique, la prière la plus propre à conserver la foi dans les âmes, le démon a déchaîné sa lutte contre lui. Malheureusement, nous voyons les désastres qu'il a causés. (…) Nous ne pouvons et nous ne devons pas nous arrêter ni laisser, comme dit Notre Seigneur, les fis des ténèbres être plus avisés que les fils de la Lumière. Le rosaire est l'arme la plus puissante pour nous défendre sur le champ de bataille. (Lettre de sœur Lucie de Fatima à un prêtre. 26-11-1970) ~ Je ne possède pas les prières ni les images ~