Clicks839
fr.news
2

L'évêque Nann s'excuse auprès de Gänswein, se bat pour l'"Eglise du Concile"

Critiquer l'archevêque Gänswein était une "grave erreur", écrit l'évêque Caravelí Reinhold Nann, 59 ans, du Pérou, sur ReinholdNann.Blogspot.com (17 février).

Il a été surpris par les réactions, a supprimé son billet et s'excuse auprès de Mgr Gänswein, en citant "les événements au Vatican" comme raison de l'article.

Selon Nann, il y a deux "points de vue de l'Église". Il y a la "guerre de l'Église de la culture" où un reste saint se ferme derrière des murs contre le "monde du mal". Et il y a l'"Église du Concile" qui construit des ponts vers ce monde [maléfique].

Nann s'engage à faire tous les efforts possibles pour soutenir l'"Église du Concile" qui a été un désastre ambulant depuis le début.

Image: © reinholdnann.blogspot.com, #newsAtiledibkl

GChevalier
En général, les conciliaires sont plats comme des galettes : quand ils disent une chose bien, ce qui leur arrive quelquefois, une seconde après ils se perdent en excuses et rampent ventre à terre, en adoration devant le monde comme leur a appris le maudit Vatican II.
Gérard de Majella
Ha j'en connais un qui vas vitupéré contre cette tète sur une pic , c'est monsieur plu de peine de morts , le vaillant "républicain " pourtant eux ils ne ce sont pas gêne de tètes sanglante, François un politique vas vous remonter les bretelles .