Clicks330

GOOGLE a DÉMONÉTISÉ le SITE conservateur LIFE SITE NEWS

La position dominante de Google sur le marché de la publicité lui permet de punir financièrement les sites web avec lesquels il est en désaccord, comme le montre l’exemple de LifeSiteNews.

Cette forme de censure suit le modèle d’autres imposées par Google et ses plateformes comme YouTube : les cibles des interdictions et de la déplateformation sont supprimées sans explication valable, et sans pratiquement aucun recours.

LifeSiteNews, qui a été banni de Google Ads, Google Ad servers, Google News et Google Discover, doit donc supposer que la cause probable est l’exploration de ce que son auteur Gualberto Garcia Jones a appelé la moralité, la légalité et la science derrière les vaccins contre le coronavirus.
Le site a informé le Media Research Center (MRC) de cet incident de censure mardi, révélant que Google leur avait dit que LifeSiteNews était interdit d’accès à une foule de ses services pour “contenu dangereux ou dégradant” – en ne citant toutefois qu’un exemple de ce type de contenu.

Il s’agit d’un article publié début février, dans lequel figure une interview du Dr David Martin, ancien professeur de l’Université de Virginie, qui a parlé des vaccins et a donné des détails sur la différence entre la vaccination et la thérapie génique.

Selon LifeSiteNews, Google n’a pas déclaré que l’article contenait des erreurs factuelles, mais seulement que le géant “interdit tout contenu de site qui contredit ou va à l’encontre du consensus scientifique ou médical et des meilleures pratiques fondées sur des preuves”.
Mais le site – qui a déclaré que les conséquences financières de l’interdiction de son activité sont massives – a également noté que si le raisonnement de Google sur les questions médicales et scientifiques devait être universellement adopté, il “ferait stagner le consensus scientifique en paralysant le débat ouvert “.

LifeSiteNews, qui ne serait que l’une des cibles de Google parmi les sites dont la politique éditoriale est pro-vie, a également fait face à la censure du géant par le passé, en faisant supprimer sa chaîne YouTube, perdant ainsi 300 000 abonnés.

Dans son courriel à MRC, M. Jones a déclaré que le site avait sauvegardé toutes ses vidéos YouTube, mais que le déménagement de YouTube avait coupé la communication avec des centaines de milliers d’abonnés.
Sans doute pour ces raisons et d’autres similaires, LifeSiteNews a décidé de signer une lettre que le MRC enverra aux 50 procureurs d’État américains, les pressant de lancer une enquête sur Google, Facebook et autres et sur la façon dont ces énormes sociétés ont monopolisé le marché.
La lettre les accuse en outre d'”utiliser leur influence pour collecter des données sur les utilisateurs, supprimer des contenus et faire taire ceux qui expriment des idées et des croyances contraires aux leurs”.

Traduction de Reclaim The Net par Aube Digitale

>>> "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !" 🙏

>>> VACCINATION COVID-19, le CRIME PARFAIT

>>> Feuille de route de la Tyrannie mondiale

>>> L’ANTÉCHRIST et le TEMPS de la FIN du MONDE d’après les Écritures commentées par les Pères