01:52
SALMAN RUSHDIE DÉNONCE LES COMPROMISSIONS OCCIDENTALES… avec transcription. www.islam-et-verite.com/salman-rushdie-denonce-compromissions-occidentales/ L’ayatollah Hassan Saneii, à la tête…More
SALMAN RUSHDIE DÉNONCE LES COMPROMISSIONS OCCIDENTALES… avec transcription.

www.islam-et-verite.com/salman-rushdie-denonce-compromissions-occidentales/

L’ayatollah Hassan Saneii, à la tête de la fondation du 15 de Khordad, soumise à l’autorité du guide de la révolution iranienne, a lancé une fatwa condamnant à mort Salman Rushdie, avec une prime pour celui qui exécutera la sentence portée en 2003 de 2,8 millions de dollars US à 3 millions de dollars US. Le même groupe déclare le 14 février 2006 par communiqué de presse : « La fatwa de l’imam Khomeiny à propos de l’apostasie de Salman Rushdie restera en vigueur éternellement », et en septembre 2012, il porte la récompense pour le meurtre de Salman Rushdie à 3,3 millions de dollars US…

Salman Rushdie:
D'autres auteurs, philosophes, journalistes ont été attaqués, tués, torturés, emprisonnés,
durant ces même années. Pour les mêmes accusations. Il était inquiétant de constater la
réticence des gens à voir ce qui se passait comme un problème plus vaste. Malheureusement,
les leaders religieux d'Occident ont été les chefs de file de ce déni. Le Vatican a été
extrêmement hostile à mon égard. Et le Grand Rabbin du Royaume-Uni, le Cardinal de New-York,
l'archevêque de Cantorbéry. Ils trouvaient plus facile de défendre la religion peu importe
leur religion plutôt que de défendre la liberté... Cela m'a appris quelque chose!
Et aujourd'hui, après toutes ces années, je crois que nous n'avons pas encore retenu la leçon.
Nous apprenons encore les mauvaises leçons : que nous devons apaiser ces forces
au lieu de les affronter et les défier. Je crois que la culture où nous pouvons avoir cette
conversation est une chose merveilleuse. Dans une grande partie du monde, les gens n'ont pas
ces libertés. Mais ils les désirent tous. Et il se trouve que nous les avons. Nous sommes
dépositaires de ces libertés. Nous devons être les gardiens de ce monde qui existe,
de cette culture à maturité que nous pouvons appeler "société ouverte". "Dans une société ouverte",
les gens doivent accepter certaines choses. Ainsi, des gens diront constamment des choses
qui vous déplairont. Tous les jours, vous entendrez des choses que vous détesterez et que
vous pourriez trouver offensantes. La seul réponse est: "Et alors?"
Toute autre réponse menace le monde en train d'être construit.

"Deal with it !" Il faut répondre : "Habituez-vous".