Clicks653
natale07

DANGER REIKI

Comité doctrinal de la Conférence épiscopale des États unis, le 26 mars 2009
(Sous la présidence de Mgr William E. Lori, évêque de Bridgeport.)
Les évêques américains ont fait un communiqué courageux en se prononçant explicitement sur le reiki. La Conférence épiscopale française n’a jamais pris position sur le reiki ou autres thérapies dérivantes, alors que des éléments contraires à l’anthropologie chrétienne y sont manifestes. Cette frilosité ne rend pas service à une juste Pastorale dans ce domaine. En effet, voici ce que dit ce comité avec l’approbation de la Conférence épiscopale des Etats Unis : « S’il peut arriver que des gens tombent dans la superstition par ignorance, il est de la responsabilité de ceux qui enseignent au nom de l’Église d’anéantir cette ignorance autant qu’ils le peuvent ». « L’on fait courir des dangers importants à sa santé spirituelle en recourant au Reiki. »

« La Reiki-thérapie, médecine alternative originaire du Japon, est dépourvue de caractère scientifique et est inappropriée aussi bien à être utilisée dans les hôpitaux, cliniques et centres de retraites catholiques que par des représentants de l’Église. »
« Croire dans la Reiki-thérapie présente, pour un catholique, un problème insoluble ». « Dire que l’on prend soin de sa propre santé physique ou de celle des autres, par l’utilisation d’une technique sans fondement (ni même plausibilité) scientifique, est de façon générale imprudent
. »
« Un(e) catholique qui met sa confiance dans le Reiki risque de se situer dans le domaine de la superstition. »

Pour les chrétiens, c’est en priant le Christ Seigneur et Sauveur que l’on peut prétendre à la guérison donnée par Dieu, alors que l’essence du Reiki ne repose pas du tout sur la prière, mais sur une technique transmise du ‘maître Reiki’à son élève, technique qui une fois maîtrisée permettra de produire les résultats escomptés. »
« La Reiki-thérapie ne peut être soutenue ni par les découvertes en sciences naturelles ni par la foi chrétienne. »
« L’on fait courir des dangers importants à sa santé spirituelle en recourant au Reiki. »

Lancée par MIKAO USUI, le Reiki est une méthode de guérison magique surnaturelle, par l'Energie Universelle, au moyen de rites, mantras et imposition des mains.

Selon la définition des maîtres Reiki, références au bouddhisme, à la cabale, à la sorcellerie (Wicca) et à la Théosophie.

Père James Manjackal, Missionnaire de St François de Sales
..........En Croatie, Bosnie, Allemagne, Autriche et Italie, j’ai eu des cas clairs d’individus possédés par le pouvoir de l’obscurité qui criaient : « Je suis Reiki, je suis le Seigneur Yoga ». Ils s’identifiaient eux-mêmes à ces concepts comme s’ils étaient des personnes alors que je dirigeais une prière de traitement pour eux. Par la suite j’ai du faire une prière de libération sur eux pour les libérer de la possession du malin.

www.info-sectes.org
Notre avis: le Reiki n'est en réalité qu'une faction rivale à toutes les autres utilisant le produit bouddhiste "Energie Universelle", très en vogue actuellement.
Les seules différences entre tous les "inventeurs" de la même méthode, c'est le nom du gourou fondateur et certains termes de vocabulaire.

DOCTRINE DU REIKI
La technique du Rei-Ki vise à repérer la cause de troubles du patient, à remédier à ses carences vibratoires et énergétiques, et à rétablir son équilibre global, en particulier par l'utilisation des symboles, liés eux-mêmes " aux archétypes de la Réalité, et puissamment chargés de l'énergie vitale universelle ". On apprend ces symboles directement de l'enseignement des maîtres Reiki au cours de séminaires Reiki. Le nom du premier symbole Reiki se traduit par : "Energie, viens !" On le trace sur le corps du patient au lieu opportun, en le répétant mentalement trois fois, à l'abri de tout regard. On peut l'utiliser également pour envoyer de l'énergie sur quelqu'un à distance, pour purifier une pièce, pour protéger d'une influence négative. On peut également tracer le symbole Reiki sur l'eau, sur une lettre à l'usage du destinataire), sur du tissu (à placer sur la partie malade).
Le deuxième symbole Reiki se traduit : "J'ai la clé" . Il est utilisé pour le traitement mental afin de détendre le mental conscient et de faire émerger les souvenirs inconscients. Le troisième symbole signifie : "Le Bouddha qui est en moi entre en contact avec le Bouddha qui est en toi" ; il est utilisé principalement pour les traitements à distance.
FONCTIONNEMENT DU REIKI
Le traitement reiki de base comporte un cycle de quatre thérapies (de quinze à vingt minutes) pendant quatre jours consécutifs. Il est appliqué avec la main droite (ou inversé si l'initiation a été faite sur la main gauche) sur le patient assis ou couché sur une table de massage Reiki les yeux fermés. Le thérapeute reiki en particulier, visualise l'énergie qui pénètre par le chakra du sommet du crâne, le remplit et déborde de sa main pour pénétrer le patient, répète mentalement trois fois une phrase telle que :
- "Tu es rempli de lumière, d'énergie, d'amour" - ; il termine les soins en caressant trois fois l'aura de haut en bas.
Dans cette pratique Reiki on retrouve les notions classiques de thérapie par l'Energie Universelle, la lumière et le son, de Pensée positive, sur fond de Bouddhisme (parfois dans une perspective anti-catholique).
(Extrait du "Dictionnaires des groupes religieux aujourd"hui". Jean Vernette . PUF 1995)

LE REIKI ET LES LEMURIENS
Selon les adeptes de cette croyance, le Reiki serait très ancien.
Dès l'origine de l'humanité, le Reiki existait en chaque homme primitif de la civilisation MU.
Ne cherchez pas ce mot dans vos manuels d'histoire, il s'agit là des abracadabrantes élucubrations ésotériques sur les origines du monde et des êtres vivants, circulant dans les milieux Théosophiques, Rose-Croix et Anthroposophiques s'inspirant, avec quelques variantes, de l'Hindouisme.
Ainsi selon cette Genèse revue et corrigée, les gens de Mu, lors de leur émigration vers le Tibet et l'Inde, ont apporté avec eux le Reiki. Les continents de MU et de l'Atlantide ayant été engloutis, de graves disruptions culturelles auraient ensuite provoqué la perte de ce savoir.
Seule, une minorité d'élus garda le secret du Reiki.
BOUDDHA ADEPTE DU REIKI
Au 6ème siècle A.V. J.C. Bouddha aurait réactivé cette connaissance du Reiki, qui fut ensuite relancée par le Bouddhisme Tibétain!
Lorsque les maîtres Reiki parlent d'illumination c'est faire de la spiritualité à bon marché. Cela plaît et le Tibet se vend bien en ce moment.
Et certains en disant que le Reiki est vieux de 2 500 ans en même temps qu'il est le produit du Vajrayana tibétain, qui date du 10ème siècle, ne craignent pas le paradoxe.
Il est difficile d'être un guide sur des chemins que l'on connaît mal.
Le JAPON NOUVELLE TERRE PROMISE DU REIKI
Certains idéologues du Reiki prétendent qu'on ne peut guérir qu'en utilisant des symboles japonais, ou exclusivement d'un certain langage ou d'une certaine tradition. Ceci, dénote plutôt étroitesse d'esprit que rigueur ou respect.
C'est une insulte aux multiples autres cultures et visions de l'homme développées par l'humanité durant son histoire.
Usui en tant que Japonais aurait-il, par son enseignement nippo-centrique , "colonisé" les esprits occidentaux notamment, en y insufflant un nationalisme messianique typique à cette époque impériale Japonaise. On retrouve des orientations similaires à la Nichiren Soshu, à la Soka GAKKAI, et à Mahikari , sectes japonaises dont la dernière citée est guérisseuse.
Je sens que les français vont consommer japonais. (réflexion personnelle)
L'EVANGILE SELON SAINT USUI
Selon l'écrivain et "chercheur" allemand (adepte des conceptions ésotériques de l'histoire évoquées plus haut) Holger KERSTEN, dans son Livre "Jésus lived in India", (une référence pour certains maîtres Reiki) Jésus aurait, peu après sa naissance, été soustrait à la vindicte d'Hérode, pour être éduqué en Egypte, puis en Inde. Devenu adulte il serait revenu à Jérusalem converti au bouddhisme et guérisseur Reiki. Mais l'Eglise chrétienne aurait soigneusement dissimulée cette vérité.
Cette théorie prône l'existence d'un véritable miracle historique, puisque l'Eglise dès le départ était déchirée, divisée en une multitude d'obédiences pour des raisons doctrinales bien moins fondamentales que celle-ci.
Selon Kersten, la communion et l'unanimité étaient réalisées entre toutes les factions de l'Eglise autour d'un mensonge et d'une magouille.
Si après cela vous restez chrétien, c'est que vous êtes très peu recommandable.
Espérons que vous ayez compris la leçon et que vous vous intéresserez au Reiki via le bouddhisme... Comme Jésus en somme.
Mais la chose a été fort bien dissimulée, car en effet, les Evangiles et les pères de l'Eglise ne laissent apparaître aucune trace d'enseignement bouddhiste. On y découvre seulement des conceptions banalement Judaïsantes et parfois hellénisantes. Curieux non ! De la part d'un prophète juif dont les paroles et actes ont été rapportés en grec ?
Mieux documenté que nos historiens, Kersten (et beaucoup d'autres adeptes du continent MU) parvient à faire la "preuve de la survie de Jésus après sa crucifixion et de sa fuite en Inde à Kashgar."
En ce qui nous concerne, nous pensons que le message d'USUI et de ses successeurs se résume à ceci : "Hindouistes, Bouddhistes, Chrétiens, unissez-vous sous notre bannière".
Bref, au Reiki on ratisse large.
MIKAO USUI L'AVATAR DE SYNTHESE
Enfin, après 19 siècles, un nouveau sauveur de nos corps malades et défaillants est né. Il s'agit de MIKAO USUI, le redécouvreur du Reiki.
Usui aurait été pasteur, (ou moine catholique pour d'autres), recteur de l'université chrétienne "Doshisha" de Kyoto à la fin du 19ème siècle.

Ses élèves lui ayant demandé de leur montrer la méthode guérison qu'employait Jésus, Usui se lança pour une période de 10 ans en quête de cette fameuse méthode.
Les autorités chrétiennes du Japon lui ayant remonté les bretelles, sans doute parce qu'il semblait ne rien comprendre aux conceptions chrétiennes du miracle (Dieu y est souverain et ne fonctionne pas comme un distributeur automatique de super pouvoirs), et que les recherches dans lesquelles il s'engageait pour répondre aux questions de ses étudiants s'orientaient plutôt vers la sorcellerie que vers la foi monothéiste. Chose que l'on peut comprendre dans le contexte Shintoïste Japonais.
Après avoir cherché en vain à travers le monde le fameux "truc" dont Jésus usait pour guérir les malades, de guerre lasse il finit par se rabattre sur le bouddhisme pour y trouver la recette magique.
Il suffisait de convertir le Jésus historique en adepte de Bouddha pour rester cohérent avec la question de départ. Usui aurait obtenu lors de son périple de recherche, une licence de théologie (un doctorat selon d'autres biographes) à l'université chrétienne "Divinity School" de Chicago.
Notons toutefois que cette biographie du gourou Mikao Usui comporte certainement des éléments de "Légende dorée".
Ainsi le maître Reiki William Rand, ayant fait des recherches sur Usui, n'a trouvé aucune mention de Mikao Usui à l'université de DO SHISHA au Japon, que ce soit comme directeur, professeur ou élève.
De plus, il ne trouva aucune trace de son nom comme élève de l'université de Chicago ou comme titulaire d'une licence ou d'un doctorat.
Après cette parenthèse, revenons en a la biographie de maître USUI.

USUI ILLUMINE PAR UN RAYON
Comme nous le disions, devenu bouddhiste et moine dans un monastère Zen du Japon Usui persévéra dans sa quête de la recette magique de guérison.
Et un jour, comme tous les grands prophètes, après une retraite ascétique de macérations de 21 jours sur la montagne, bien sûr sacrée, de Kuriyama, il redécouvrit les anciennes méthodes de guérison qui avaient été perdues.
Alléluia ou plutôt Eurêka !
Là où des milliers de saints, philosophes, d'ascètes bouddhistes et hindouistes pendant 2 500 ans se sont échinés à étudier les textes sacrés, à s'astreindre à des règles de vie spirituelle très difficiles, en passant à côté de la révélation du "système de guérison rapide et facile", Usui après 21 Jours de jeûne et d'étude est visité, comme Bouddha lui-même, par un rayon lumineux porteur des symboles sanscrits qu'il avait potassé dans les textes sacrés.
Une bien belle affaire, le christianisme, le bouddhisme, l'hindouisme se retrouvent "syncrétisés" au nom d'une certaine efficacité thérapeutique sous l'égide du Reiki tout neuf.
LES COUPS SOURNOIS DES REIKISTES ENVERS LEURS CONCURRENTS
Ce brave Usui, se parant des plus beaux atours de ces religions, ne les en a pas moins disqualifiées. Pour le bouddhisme et l'hindouisme parce que leurs textes sacrés sont incompréhensibles à ceux qui ne bénéficient pas de lumières divines, et pour le christianisme parce que le vrai enseignement de Jésus (converti au bouddhisme selon le Reiki) est perdu.
Dans les ouvrage de propagande du Reiki, le ton employé pour parler des plus proches concurrents orientaux dont la doctrine se fonde aussi sur la croyance en l'Energie Universelle, est condescendant.
De sorte que pour le Yoga, on nous fera comprendre que c'est bien gentil, ça peut guérir aussi, mais la voie est très longue, très difficile, élitiste pour aboutir à un résultat thérapeutique semblable ou moindre que celui du Reiki . Et par dessus le marché le Reiki offre un idéal de vie, sans faire payer de supplément.
C'est malheureusement ce que prétendent d'autres gourous, tels que Maître Dang, Nirmala Devi, et les adeptes de Mahikari.
NIRVANA ET SUPER POUVOIRS EN SOLDE
Utilisant les mêmes ficelles et la même méthode dite énergétique (sauf qu'il lui donne son nom) Usui et, par la suite, ses zélateurs prétendront comme tous les autres gourous cités plus haut, être les meilleurs, les plus rapides, les plus accessibles et les plus efficaces.
Maints animateurs de stage Reiki affirment pouvoir transformer n'importe qui et en un rien de temps en guérisseur émérite, et en maître.
Enfin encore, s'agit-il là de la publicité diffusée par nombre de maîtres Reiki...
Il suffit de mettre 1 000 ou 4 000 EUR dans la machine à distribuer les super pouvoirs, et le tour est joué en quelques mois.
Mais la guerre de l'Energie Universelle fait rage, sachez que Maître Dang (Fondateur de l'H.U.E.) casse les prix ; il offre gratuitement les 3 premiers niveaux de guérison énergétique toute puissante, rapide et facile, avec en prime la possibilité d'échapper à l'apocalypse nucléaire imminente, à quiconque s'engage tout de suite.
PROPAGATION DU MESSAGE REIKI
Revenons en à Usui. Après ses 21 jours de jeûne, et étant devenu capable de guérir comme Bouddha et Jésus,(et comme tous ses concurrents actuels) grâce à la lumière divine qui avait frappé son " Troisième il " et avoir eu l'apparition des symboles du Reiki, il propagea la bonne nouvelle thérapeutique.
Cette histoire de sa vie est gravée sur sa pierre tombale dans un temple de Kyoto. Nous imaginons que ceci peut être l'occasion pour les adeptes Reiki de faire un pèlerinage.
Usui vécut selon ses disciples, dans les quartiers pauvres de Kyoto où il guérissait à tour de bras.
La charité envers les pauvres manquait à son auréole prophétique. Puis il quitta les quartiers déshérités, blasé de constater que les pauvres lui en voulaient de les avoir guéri de leurs infirmités et de ne plus pouvoir mendier.
C'est ainsi que la plupart des maîtres Reiki justifient le prix élevé de l'initiation qu'ils assènent actuellement à leurs disciples qui viennent pour apprendre le Reiki.
Les pauvres ne payaient pas Usui pour ses prestations et n'appréciaient donc pas la guérison.
Usui prit alors son bâton de pèlerin pour diffuser le Reiki à travers le Japon. C'est ainsi qu'il rencontra en 1925 Chujiro HAYASHI, un officier de marine de 47 ans.
Usui mourut en 1930, après avoir formé 18 maîtres (le nombre varie selon les sources).
Son successeur, Chujiro HAYASHI, a formé 16 maîtres et a aussi ouvert une clinique de guérisseurs à Tokyo.

Hawayo TAKATA, celle qui exporta le Reiki
Au départ le Reiki ne devait pas être transmis aux non-japonais. Cependant Hawayo TAKATA une jeune veuve des Iles Hawai, vint se faire soigner à la clinique Reiki de Tokyo en 1935. Elle y aurait été guérie par le Reiki.
Après bien des tergiversations, elle fut initiée finalement comme maître Reiki chez elle en 1938 par Hayashi lui-même, venu constater et sanctionner la bonne diffusion du produit thérapeutique sur place.
Hayashi était si satisfait qu'il la désigna comme successeur.
Mais tout de même, il lui tira l'oreille parce qu'il fallait absolument faire payer les formations et les initiations Reiki, contrairement à ce qu'elle faisait. Plus tard, Hawayo TAKATA eut une vision de son patron et courut à son chevet au Japon. Elle y ouvrit un second centre de guérison Reiki à Hilo.
En 1941, la guerre menaçant, le staff de HAYASHI décida d'exporter le Q.G. à l'étranger pour des raisons de sécurité. Hawayo fut donc chargée de prendre l'affaire en main. Tant et si bien que le Reiki parvint aux Etats-Unis par son intermédiaire.
Le 10 Mai 1941, en présence de ses élèves Chujiro HAYASHi se suicida "par arrêt volontaire des battements de son cur", comme Ron Hubbard le gourou de l'Eglise de Scientologie.
Peut-être aurait-il été trop gênant pour la postérité que celui qui avait la clé de la guérison universelle soit banalement mort de maladie comme tout le monde.
La guerre ayant fortement amoindri le Reiki au Japon, c'est Takata Hawayo qui le fera renaître de ses cendres aux Etats-Unis, au Canada puis en Europe jusqu'en 1980 où elle mourut. Elle aurait initié 22 Maîtres Reiki.
Conformément à la doctrine en vigueur Takata faisait toujours payer les formations Reiki à ses élèves, (les pauvres sont vraiment mesquins). Les professeurs qu'elle a formé continuent à faire payer des prix élevés: apprendre le Reiki est hors de portée pour la plupart des gens.
Certains maîtres Reiki cependant échappent à ce principe, ce qui les rend tout à fait honorables.
GUERRE DE SUCCESSION ET D'ECOLES REIKI
Depuis le mort de Takata Hawayo, le Reiki a subi beaucoup de changements en occident. Phyllès FURUMOTO, la petite fille d'USUI, nommée grand Maître de Reiki Usui traditionnel est en concurrence avec l'anti-Grand-Maître du Reiki, Barbara WEBER RAY. Formée elle aussi par Hawayo Takata, elle fonde en 1982 l'Américan international REIKI Association.
L'affaire étant juteuse, plusieurs autres branches du REIKI sont apparues. Evidemment chacune de ces branches affirme offrir la meilleure voie , mais en réalité selon certains maîtres REIKI, toutes les méthodes fonctionnent pareillement car elles proviennent toutes d'Hawayo TAKATO.
LA BRANCHE ARISTOCRATIQUE DU REIKI
C'est celle de Phyllis Lee FURUMOTO, la petite fille de TAKATA.
On se bouscule au portillon de cette branche appelée "Reiki Ryoho USUI", et même si l'on y met le prix, l'initiation au REIKI III peut atteindre les 60 000 F, et en plus, on y est pas sûr d'être accepté. Les candidats qui veulebnt apprendre sont sélectionnés sur dossier.

L'INITIATION REIKI : UNE FUMISTERIE ?
C'est ce qu'il semble devoir retenir du témoignage de Diane STEIN "Reiki Essentiel" Trédaniel 1997.
Les gris-gris et formules magiques décernées à la chaîne lors des initiations des disciples du Reiki, ne seraient que des patentes commerciales, donnant droit à celui qui en a bénéficié, certificat à l'appui, en payant le prix (surtout), à utiliser la méthode brevetée USUI, selon les normes imposées par les branches fondatrices.
Diane STEIN dans son ouvrage affirme avoir atteint le niveau et la pratique de maître avant d'en avoir l'initiation.
A tel point qu'elle enseignait et pratiquait la guérison Reiki, avant même d'être passée à la caisse, c'est à dire, être initiée.
En conséquence, tout le cinéma d'initiation REIKI ne servirait qu'à s'assurer du versement du prix requis par le disciple (de 2 000 à 9 000 ).
Le certificat d'initiation Reiki permet au nouveau maître, d'enseigner lui-même et de percevoir le prix qu'il aura fixé à ses disciples pour chaque formation Reiki suivie d'une initiation.

Le Reiki est-il une secte?
Le Reiki: secte ou pas secte? C'est un mouvement qui à l'heure actuelle ne devrait pas être considéré en lui-même comme une secte. Toutefois, comme pour le yoga, ou la psychothérapie, certains adeptes ou maîtres Reiki sont membres de sectes dangereuses.
Les scientologues appâtent souvent leurs clients par une approche "psychothérapique", au Sahaja Yoga (secte guérisseuse) et au Mandarom, c'est au travers du yoga ou de la méditation qu'on essayera de vous recruter. Pareillement certains profitent de l'ascendant qu'ils ont sur leurs élèves en tant que maître Reiki pour les attirer vers la secte à laquelle ils appartiennent.
Si votre maître Reiki commence à vous parler d'autre chose que du Reiki, il y a fort à parier que votre initiation Reiki ne soit qu'une étape vers une secte.
D'autres encore, sans être adeptes de sectes, ne voient dans le Reiki qu'un moyen de se faire de l'argent facile.
Une autre catégorie de maîtres Reiki, applique de manière standard et sans discernement leur enseignement à des personnes déstabilisées ou fragilisées psychologiquement.
Les conséquences pourraient en être graves.

Père James Manjackal, Missionnaire de St François de Sales
..........En Croatie, Bosnie, Allemagne, Autriche et Italie, j’ai eu des cas clairs d’individus possédés par le pouvoir de l’obscurité qui criaient : « Je suis Reiki, je suis le Seigneur Yoga ». Ils s’identifiaient eux-mêmes à ces concepts comme s’ils étaient des personnes alors que je dirigeais une prière de traitement pour eux. Par la suite j’ai du faire une prière de libération sur eux pour les libérer de la possession du malin.

www.labonnenouvelle.fr/spip.php

www.vatican.va/…/rc_pc_interelg_…