Clicks1.6K
fr.news
1

Les deux évêques sont morts

L'archevêque grec-orthodoxe Boulos Yazigi et l'archevêque syrien-orthodoxe Mar Gregorios Yohanna Ibraim, tous deux d'Alep, en Syrie, sont morts.

Tous deux ont été enlevés en avril 2013 et détenus jusqu'en décembre 2016, date à laquelle ils ont été assassinés.

Une enquête menée par Mansur Salib, un chercheur syrien résidant aux États-Unis, est arrivée à cette conclusion (medium.com/@salibmansur, 11 janvier).

Les meurtriers étaient des militants de Nour al-Din al-Zenki, un groupe terroriste salafiste financé et armé à la fois par l'Arabie saoudite et les États-Unis.

Les deux archevêques ont quitté Alep à bord d'une camionnette Toyota avec l'intention d'aller s'occuper de la libération de deux prêtres kidnappés, le père catholique arménien Michael Kayyal et le père orthodoxe grec Maher Mahfouz qui avaient été enlevés par des terroristes jihadistes antigouvernementaux.

Cependant, le supposé accord était un piège. Les terroristes ont tué le chauffeur Fatha 'Allah Kabboud, un catholique de rite latin, père de trois enfants. Les deux évêques ont été enlevés.

L'enquête est principalement basée sur le témoignage de Yassir Muhdi, un des geôliers des deux évêques qui a été capturé plus tard par les forces gouvernementales syriennes.

Psaume 62
" Les deux archevêques (orthodoxes) ont quitté Alep à bord d'une camionnette Toyota avec l'intention d'aller s'occuper de la libération de deux prêtres kidnappés, le père catholique arménien Michael Kayyal et le père orthodoxe grec Maher Mahfouz qui avaient été enlevés par des terroristes jihadistes antigouvernementaux "

Saint courage. Plaise au Seigneur Dieu d'accueillir ces frères chrétiens …More
" Les deux archevêques (orthodoxes) ont quitté Alep à bord d'une camionnette Toyota avec l'intention d'aller s'occuper de la libération de deux prêtres kidnappés, le père catholique arménien Michael Kayyal et le père orthodoxe grec Maher Mahfouz qui avaient été enlevés par des terroristes jihadistes antigouvernementaux "

Saint courage. Plaise au Seigneur Dieu d'accueillir ces frères chrétiens dans Son Paradis.