Synode sur les Synodes : La miséricorde de François consiste en l'amour des démons

"Qu'est-ce qu'un cœur miséricordieux ? C'est un cœur en feu pour toute la création, pour l'humanité, pour les oiseaux, pour les animaux, pour les démons [= diables], et pour tout ce qui existe."

Cette affirmation absurde d'Isaac le Syrien (+700) est citée dans "Vers une spiritualité pour la synodalité", un texte rédigé par le sous-groupe de la commission Spiritualité du Synode, et publié sur Synod.va, le site Internet des Synodes.

Contredisant l'Évangile et le Concile de Constantinople (543), Isaac a affirmé que l'enfer sera vide, que la damnation n'est pas éternelle et que toutes les créatures sont sauvées.

Anthony Stine (@Return To Tradition) commente dans son podcast (ci-dessous) que le texte utilise Isaac pour suggérer que l'Eglise nous dit "d'aimer ce qui est le plus mauvais dans toute la création."

Image: © NAME, CC BY-NC-ND, #newsGworlpmovu

12:22

Joséphine Cyr shares this
1576
Cette affirmation absurde d'Isaac le Syrien (+700) est citée dans "Vers une spiritualité pour la synodalité", un texte rédigé par le sous-groupe de la commission Spiritualité du Synode, et publié sur Synod.va, le site Internet des Synodes.
Etienne bis
Toujours aussi bêtement provocateur. Ce n'est évidemment pas ça son boulot.
Dieu veuille le convertir ou nous en libérer.