Clicks709

L’ANTÉCHRIST a INSTALLÉ MOLOCH au COLISÉE

Album ACTU
>>> Le CAS d'un PAPE HÉRÉTIQUE : comme FRANÇOIS est HÉRÉTIQUE, APOSTAT & IDOLÂTRE, concluez !

* * *


Une STATUE GÉANTE de MOLOCH
a été DRESSÉE à l'ENTRÉE du COLISÉE de ROME


Moloch, justement, c'est le dieu que vénère le Bohemian Grove.

Les touristes qui visitent le Colisée de Rome de nos jours sont en état de choc. Une gigantesque statue d'une divinité cananéenne païenne connue sous le nom de "Molech" a été érigée juste à l'entrée. Dans l'Antiquité, ceux qui servaient Molech lui sacrifiaient littéralement leurs enfants, et apparemment cela impliquait de les brûler à mort. Et maintenant, une statue massive de cette idole païenne est la pièce maîtresse d'une nouvelle "exposition archéologique" au Colisée romain de renommée mondiale. Oui, c'est exactement le même Colisée où d'innombrables chrétiens ont été martyrisés pour leur foi qui abrite aujourd'hui l'une des divinités païennes les plus monstrueuses que le monde ait jamais vues.

Je sais que cela semble presque trop étrange pour être vrai, mais c'est en train de se produire. Ce qui suit provient du communiqué de presse officiel de cette "exposition"...

« Une reconstitution de la terrible divinité Moloch, liée aux religions phénicienne et carthaginoise et représentée dans le film Cabiria de 1914 (réalisé par Giovanni Pastore et écrit par Gabriele D'Annunzio) sera placée à l'entrée du Colisée pour accueillir les visiteurs de l'exposition. »

Ils appellent cette énorme statue "Moloch", mais selon Wikipédia, cet ancien dieu païen était aussi connu sous le nom de "Molech, Milcom, ou Malcam"...

« Moloch[a] est le nom biblique d'un dieu cananéen associé au sacrifice d'enfants, par le feu ou la guerre. Le nom de cette divinité est aussi parfois épelé Molech, Milcom, ou Malcam. »

Pour les besoins de cet article, j'utiliserai le nom "Molech", car c'est le nom qui sera le plus familier à la majorité de mes lecteurs.

Les organisateurs de cette "exposition" auraient pu choisir de placer Molech dans un coin sombre où personne ne l'aurait vraiment remarqué, mais au lieu de cela, ils ont délibérément décidé de le mettre en scène dans un lieu où 100% des visiteurs du Colisée le verraient immédiatement.

Une femme qui a récemment visité le Colisée a raconté à LifeSiteNews ce dont elle a été témoin...

« "Nous étions tellement excités le jour où nous avons décidé d'aller au Colisée", a déclaré Alexandra Clark à LifeSiteNews par courriel. Elle et sa sœur Tiffany avaient hâte de visiter le site du martyre chrétien.

"Mais dès que nous y sommes arrivés, la vue qui nous a accueillis a été horrifiante ! La colossale statue païenne de Moloch montait la garde à l'entrée. Il a été placé à cet endroit de choix pour que tous ceux qui entraient dans le Colisée aient à le passer", poursuit-elle.
»

Comment peut-on permettre une chose pareille ?

Et ce qui rend cela encore plus choquant, c'est que le Colisée est en fait contrôlé par le Vatican. Ce qui suit vient de Breaking Israel News...

« Une source proche de l'affaire l'a dit à Breaking Israel News : "Il n'est pas possible qu'une telle chose puisse se faire sans la permission directe des plus hauts niveaux du Vatican. Le Colloseum de Rome appartient au Vatican, et plus particulièrement au diocèse de Rome, également appelé le Saint-Siège. Si quelqu'un veut y faire quoi que ce soit, il doit obtenir l'autorisation du bureau du diocèse de Rome. Cette exposition, intitulée "Cathargo : le mythe immortel", ne pouvait y être tenue que si des autorisations étaient accordées à des niveaux élevés." »

Ce n'est pas qu'une divinité ancienne aléatoire. Dans Lévitique 18:21, le peuple d'Israël est spécifiquement mis en garde contre le sacrifice de ses enfants à cette idole monstrueuse...

« Tu ne laisseras passer aucun de tes descendants par le feu jusqu'à Moloc, et tu ne profaneras point le nom de ton Dieu : Je suis le Seigneur. »

Et dans Jérémie 32:35, on nous dit que c'est précisément ce que beaucoup de gens d'Israël ont fini par faire quand ils sont tombés loin du Seigneur...

« Ils bâtirent les hauts lieux de Baal, qui sont dans la vallée de Hinnom, fils de Hinnom, pour faire passer leurs fils et leurs filles par le feu jusqu'à Moloc, ce que je ne leur avais pas ordonné, et qui ne m'était pas venu à l'esprit, de faire cette abomination, pour faire périr Juda. »

Pourquoi diable quelqu'un penserait-il que de telles pratiques valent la peine d'être célébrées ?

Selon le ministère de l'apologétique chrétienne et de la recherche, la façon dont ces bébés seraient tués était vraiment horrible...

« Les anciens chauffaient cette idole avec du feu jusqu'à ce qu'elle brille, puis ils prenaient leurs nouveau-nés, les plaçaient sur les bras de l'idole, et les regardaient brûler à mort. Je ne peux m'empêcher de comparer le massacre de l'avortement d'aujourd'hui au sacrifice des enfants par ces anciens païens. Dans les deux cas, la vie innocente est détruite pour le bien du parent. »

Au cours des dernières années, il semble y avoir eu un effort concerté pour mettre en place des symboles des anciennes religions païennes au Moyen-Orient dans des endroits clés partout dans le monde. Cela comprend l'érection de l'"arc de Baal" à Washington D.C. et à New York.

Mais contrairement à certaines de ces autres "expositions", celle-ci va durer beaucoup plus longtemps que quelques jours.

En fait, on nous dit que cette statue de Moloch restera debout au Colisée de Rome jusqu'au 29 mars 2020...

« La statue de Moloch, vénérée par les Cananéens et les Phéniciens, fait partie d'une exposition consacrée au grand rival de la Rome antique, la ville de Carthage. L'exposition à grande échelle, intitulée Carthago : Le mythe immortel court jusqu'au 29 mars 2020. »

C'est dans presque cinq mois.

Il est intéressant de noter que Rome vient d'être frappée par un tremblement de terre de magnitude 4,4. Il est extrêmement inhabituel qu'un tremblement de terre d'une telle ampleur se produise là-bas, et il a vraiment secoué un grand nombre de personnes.

Je n'ai aucune idée s'il y a un lien, mais j'ai pensé qu'il valait la peine de le partager avec vous tous.

Sans aucun doute, il est vraiment abominable qu'une gigantesque statue de Moloch se trouve aujourd'hui juste à l'entrée du Colisée où tant de chrétiens ont été brutalement massacrés par les Romains.

Malheureusement, peu de gens parlent de cette histoire, et encore moins s'en fâchent.

* * * * * *

MOLECH AU COLISÉE DE ROME

La statue du dieu païen Molech a été placée à l’entrée du Colisée à Rome, où des chrétiens ont été égorgés et ont nourri des lions.
Par Geoffrey Grider – Le 8 novembre 2019

« Une reconstitution de la terrible divinité Moloch, liée aux religions phénicienne et carthaginoise et présentée dans le film Cabiria de 1914 (réalisé par Giovanni Pastore et écrit par Gabriele D’Annunzio) sera placée à l’entrée du Colisée pour accueillir les visiteurs de l’exposition » a déclaré un communiqué de presse sur l’exposition. La statue de Moloch a été érigée neuf jours avant l’ouverture du synode amazonien, sujet à controverse depuis le début, après la tenue, dans les jardins du Vatican, de la déesse païenne «Pachamama» en présence du Pape François et des prélats de haut rang.

Une reconstruction de l’idole païenne Molech, qui demandait des sacrifices d’enfants, a été postée à l’entrée du Colisée de Rome dans le cadre d’une exposition historique laïque.

Lorsque nous pensons à des choses mentionnées dans l’Ancien Testament, telles que les Écritures concernant le dieu païen des sacrifices d’enfants Molech, nous avons tendance à penser à cela dans le passé ancien, poussiéreux et lointain. Pourtant, Molech continue de faire partie du paysage de la fin des temps au 21ème siècle. En fait, une statue massive de Molech a été érigée et placée devant le Colisée romain de tous les lieux, dans le cadre d’une exposition sur Carthage. Vous vous souvenez du Colisée, c’est là que le gouvernement romain, qui s’est transformé en Église Catholique Romaine vers 325 après Jésus-Christ, a massacré des chrétiens croyants et les a donnés en nourriture aux lions. Ah Rome, c’était de bons moments.

« Ils m’ont tourné le dos, ils ne m’ont pas regardé ; On les a enseignés, on les a enseignés dès le matin ; Mais ils n’ont pas écouté pour recevoir instruction. Ils ont placé leurs abominations dans la maison sur laquelle mon nom est invoqué, afin de la souiller. Ils ont bâti des hauts lieux à Baal dans la vallée de Ben-Hinnom, pour faire passer à Moloc leurs fils et leurs filles : Ce que je ne leur avais point ordonné ; Et il ne m’était venu à la pensée qu’ils commettraient de telles horreurs pour faire pécher Juda. » (Jérémie 32:33-35)

Neuf jours à peine après le placage de Molech devant l’entrée du Colisée romain, le responsable de l’Église Catholique Romaine organisait un culte païen consacré à Pachamama, la déesse Mère Terre. Dans mon esprit, les deux événements sont inextricablement reliés. Lorsque Molech est de retour sur le trône à Rome et que le pape romain bénit les idoles païennes du Vatican, vous savez que la fin de toutes choses est proche. Le vol n° 777 sur Titus213 Airlines est prêt maintenant pour l’embarquement…

Une STATUE de l’ANCIEN DIEU des SACRIFICES des ENFANTS, MOLECH, EXPOSÉE à ROME.
DE LIFE SITE NEWS

Détail du dieu païen Moloch qui accueille les visiteurs au Colisée de Rome dans le cadre d'une exposition inaugurée le 27 septembre 2019.

La statue de Molech, vénérée à la fois par les Cananéens et les Phéniciens, fait partie d’une exposition dédiée à la ville de Carthage, autrefois grande rivale de la Rome antique. L’exposition de grande envergure, intitulée, Carthage : Mythe immortel, se déroule jusqu’au 29 mars 2020.

« Une reconstruction de la terrible divinité Molech, reliée aux religions phénicienne et carthaginoise et présentée dans le film Cabiria de 1914 (réalisé par Giovanni Pastore et écrit par Gabriele D’Annunzio) sera installée à l’entrée du Colisée pour accueillir les visiteurs de l’exposition, » a déclaré un communiqué de presse sur l’exposition.

La statue de Moloch a été érigée neuf jours avant l’ouverture du synode amazonien, sujet à controverse depuis le début, après la tenue, dans les jardins du Vatican, de la déesse païenne «Pachamama» en présence du Pape François et des prélats de haut rang. Lors de la cérémonie, les participants se sont prosternés devant des statuettes en bois de la déesse de la fertilité autochtone en Amérique du Sud. Les statuettes ont été conservées dans le cadre d’une exposition à l’église Santa Maria de Traspontina jusqu’à ce qu’elles soient jetées dans le Tibre par le catholique autrichien Alexander Tschugguel, le 21 octobre. Par la suite, un exemplaire des personnages produits en série a été conservé dans l’église.

.

Certains catholiques sont affligés que le dieu païen Moloch ait été érigé à l'entrée du Colisée, l'un des nombreux amphithéâtres où des chrétiens ont été torturés et exécutés pour le divertissement de la foule païenne.

« Nous étions tellement excités le jour où nous avons décidé d’aller au Colisée », a déclaré Alexandra Clark à LifeSiteNews par courrier électronique. Elle et sa sœur Tiffany avaient hâte de visiter le site des martyres chrétiens.

« Mais au moment où nous sommes arrivés là-bas, le spectacle qui nous a accueilli était horrible ! La statue colossale païenne de Molech montait la garde devant l’entrée. Il a été placé à cet endroit privilégié pour que tous ceux qui entrent dans le Colisée soient obligés de passer devant », a-t-elle poursuivi.

"C'était comme s'ils y avaient mis Moloch pour se moquer du lieu sacré où les saints martyrs ont versé leur sang pour la vraie foi !"

Clark a vu un lien entre l'idole de Moloch et les images de la Pachamama qui ont occupé une place si importante au Synode amazonien récemment conclu.

"Ces deux idoles païennes maléfiques ont exigé des sacrifices d'enfants et elles sont toutes deux venues à Rome à peu près en même temps que le Synode, a-t-elle dit.

Les deux sœurs sont restées près de la statue de Moloch pour mesurer d'autres réactions. Clark a noté que quelques autres personnes, y compris des religieuses, ont été clairement choquées par cette figure géante.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Audio à télécharger : "Le CHAPELET quotidien récité avec vous !"

* Le ROSAIRE : MÉTHODE & EXPLICATION en CANTIQUE par St Louis-Marie Grignion de Montfort (PDF illustré de 12 pages) *

>>> Le Ciel ouvert par les TROIS AVE MARIA du matin et du soir & La NEUVAINE EFFICACE


Susi 47
Si l'homme est dieu tout ce qu'il fait est bon, c'est lui qui fait la vérité......
A se demander s'ils ne vont pas bientôt réaliser des sacrifices humains au grand jour bientôt
paxetlumine and one more user like this.
paxetlumine likes this.
Montfort AJPM likes this.
De l'adoration de Pachamama à celle de Moloch, c'est toujours la même logique : celle de la banalisation du satanisme qui se montre de plus en plus au grand jour, avec la bénédiction des plus hautes autorités ecclésiales. Ce satanisme passe par l'avortement et l'infanticide ("En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits d'entre Mes frères, c'est à Moi …More
De l'adoration de Pachamama à celle de Moloch, c'est toujours la même logique : celle de la banalisation du satanisme qui se montre de plus en plus au grand jour, avec la bénédiction des plus hautes autorités ecclésiales. Ce satanisme passe par l'avortement et l'infanticide ("En vérité, Je vous le dis, toutes les fois que vous l'avez fait à l'un de ces plus petits d'entre Mes frères, c'est à Moi que vous l'avez fait" dit le Christ dans Saint Matthieu (25/40)). L'avortement généralisé dans les sociétés occidentales, la pratique habituelle de l'infanticide chez les Amérindiens, ou les sacrifices humains chez les Phéniciens, tout cela participe de la même logique.La quatrième guerre punique est en cours, et cette fois, Rome s'est alignée sur Carthage. CARTHAGO DELENDA EST !
www.slate.fr/…/amazonie-tribu-…
www.sciencesetavenir.fr/…/le-plus-importa…
Montfort AJPM and one more user like this.
Montfort AJPM likes this.