Catholique et Français
"L'Eglise ne fait plus usage des anathèmes. Par contre, ici, c'est très régulier : un tel est ceci, tel autre cela. Et bla-bla-bla." (sic !) >>> Très justement, cher Etienne bis, lorsque dans une classe le professeur dit un jour : "A compter de maintenant, chacun, chaque élève pourra dire ce qui lui plait ! Que deux et deux font cinq, dix ou cent ou même que l'on n'en sait rien et l'on n'en …More
"L'Eglise ne fait plus usage des anathèmes. Par contre, ici, c'est très régulier : un tel est ceci, tel autre cela. Et bla-bla-bla." (sic !) >>> Très justement, cher Etienne bis, lorsque dans une classe le professeur dit un jour : "A compter de maintenant, chacun, chaque élève pourra dire ce qui lui plait ! Que deux et deux font cinq, dix ou cent ou même que l'on n'en sait rien et l'on n'en peut rien savoir ! Et l'on pourra même quitter la salle de classe si l'envie nous en prend !", eh bien, à compter de ce jour chaque élève, enfin "libre" et heureux, chante ce qui lui plait et le soutient mordicus et rageusement contre tous les autres ! C'est la foire d'empoigne, "1789 dans la classe" ! Pourtant, dans cette classe de cinglés, il y en a un, tout au fond, un seul et unique, qui amasse contre lui la colère de tous les autres réunis pour le faire taire, réconciliés pour cette cause commune et pressante :c'est celui qui continue à soutenir, quoi qu'il en coûte, malgré ses camarades, malgré le professeur, que deux et deux font quatre ! Comme disait Nicolas Boileau, je crois : "Tout protestant est un pape la Bible à la main !" Ou, plus près de nous, pourquoi croyez-vous que Notre Dame de Fatima a parlé à soeur Lucie de "désorientation diabolique" ? 😉
Etienne bis
L'Eglise ne fait plus usage des anathèmes.
Par contre, ici, c'est très régulier : un tel est ceci, tel autre cela.
Et bla-bla-bla.
AJPM
- Et pourquoi veux-tu m'arrêter ?
- Parce que tu vas tout dévoiler
De tel ou tel blog torpillé
À cause de leur fidélité
À la sainte Église catholique.
- À quoi donc faut-il que je m'applique ?
À la détruire de fond en comble
Pour la reléguer dans les combles.
Montfort AJPM
- Je me suis fais l'intervieweur
Pour bien amuser les liseurs
Afin qu'ils lisent mes lisures
Et qu'ils comprennent l'imposture
De tout ce fatras de pédants
Qui ne sont que des ignorants
Mais qui se croient tout permis...
- Arrête-là, je te le dis !
GChevalier
- Les infiltrés sont nombreux ?
- Plus qu'en peuvent voir tes yeux.
Et d'ailleurs nous sommes tous les deux
Des infiltrés, n'est-ce pas, mon vieux ?
- Ah ! ben sûr que ça c'est vrai !
- Donc ne fais donc pas exprès
De me poser des questions
Dont tu connais les répons.
montfort.kingeshop.com
- Voilà qui est clair et précis,
Mais je le savais déjà.
- Tu le savais déjà ?
Nous le savions, plutôt dis,
Car ce grand garnement
Qu'est le Arnaud Xavier,
Est dans le premier rang
De tous nos infiltrés.
GChevalier
- Xavier Arnaud, un franc-maçon ?
Oh ! je le sais depuis longtemps
Puisque c'est nous-mêmes qui l'ont
Mis ainsi au premier rang.
Donc, tu ne m'apprends rien du tout :
Comme je te l'ai dit déjà,
XA est l'un de nos loups
Sous les auspices de François.
Montfort AJPM
- Moi je vais t'en dire plus.
- Tu ne peux pas m'en dire plus.
- Erreur ! Les loges de toute la terre,
Ne le sais-tu pas, sont sans frontière ?
- Oh ! je le sais mieux que toi !
- Ne sais-tu donc pas que ce gars-là,
Partout l'on connaît son nom
Puisqu'il est un franc-maçon ?
AJPM
Le vrai mérite pour une âme ne consiste pas à recevoir avec patience des reproches qu'elle mérite ;
Quand je fais des reproches à quelqu'un, dit Antéchrist, il n'a qu'à se tenir à carreau, sinon je le descends !