Clicks875
fr.news
6

Le chef des évêques français rêvent de femmes cardinaux

L'archevêque de Reims Eric de Moulins-Beaufort, 58 ans, président des évêques de France, a courroucé l'idéologie du féminisme. S'adressant à la revue Noosphère, il espère "que le Saint-Siège sera un jour dirigé par le pape entouré d'un collège de cardinaux dans lequel il y aura des femmes".

Il pense que rien n'empêche les femmes "d'occuper des fonctions beaucoup plus importantes dans le fonctionnement de l'institution, tout étant une question de compétence" - comme si ceux qui veulent être grands dans l'Eglise pouvaient y parvenir grâce à ces "institutions".

Il est également favorable à la formation de diacres féminins, mais il affirme en même temps que la succession apostolique des Ordres est réservée aux hommes.

Au sujet de l'islam, Moulins-Beaufort a fait la remarque correcte que la propagation de la religion "dépend fortement de la croissance démographique" et a remarqué à propos des musulmans qu'"ils ont beaucoup d'enfants - c'est bon pour eux".

Image: Eric de Moulins-Beaufort, © Julien Spiewak, CC BY-SA, #newsZpblpycebt

Siagrius
J'aimerai avoir plus de précision sur l'extrait du discours de Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort. Pour deux raisons : la première c'est que cela fixerait le texte et d'autre part pour la seconde que nous risquerions d'avoir des surprises. Je rappellerai à Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, que le dogme interdit de cardinalat les femmes.

Comme tout homme, même les évêques et a fortiori …More
J'aimerai avoir plus de précision sur l'extrait du discours de Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort. Pour deux raisons : la première c'est que cela fixerait le texte et d'autre part pour la seconde que nous risquerions d'avoir des surprises. Je rappellerai à Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, que le dogme interdit de cardinalat les femmes.

Comme tout homme, même les évêques et a fortiori les archevêques doivent pouvoir rêver, Monseigneur, mais parfois ils doivent savoir en rester là…

J'en convient, la mode actuelle est au "Tout-en-un"
La femme ne semble être qu'un objet de consommation sur le mode :

"L'Epoux ; le Titre ; la cure ; les enfants (fils d'évêque, quelle perspective !) ; avec possibilité de promotion si affinités".

Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort, je vous rappelle qu'il ne faut pas confondre remédier à la crise des vocations et remédier au déficit de la natalité ; ce que vous semblez faire.
Siagrius.
A Abondance, trois cents ans après la fermeture de l'abbaye par saint François de Sales pour cause de droit de cuissage abusif, la plus grosse injure était encore "Fils de moine !" Je pose la question : Pourquoi alors que saint François de Sales fut canonisé entre autre pour cela, de nos jour trouve-on méritoire de transformer les monastères en lupanars. Qu'en pensez-vous, Monseigneur Eric de Moulins-Beaufort ?
Etienne bis
Mgr s'adresse à la "Noosphère".
L'idée a été inventée par Theilard de Chardin.
Mais... Aujourd'hui, c'est quoi ?
Peut-être un cercle de grosses têtes en voie de disparition. (Le cercle et les têtes...)
Aube de la Force
Notre-Dame de Paris les a vus défiler, toute cette lignée désabusée et abjecte d'évêques arrivistes et entêtés. Tous,sévissent contre les Catholiques, où qu'ils se trouvent. A Reims, un fléau, cet évêque,! O Marie, qui aimez vos enfants, ternissez la puissance des ennemis de Votre Divin Fils et chassez les hors de NOS CATHÉDRALES.
Siagrius
Ils y a eu de grands archevêques à Paris et à Reims, mais il y en a eu de moins grands. Ils est regrettables que certains soient francs-maçons car une bonne partie des évêques de France est dans une loge. C'est là le drâme du catholicisme français : le pourrissement du clergé.
Panetier
Ah s'il pouvait rêver du salut des âmes, ne nourrir spirituellement les âmes et de faire aimer Jésus.
Il porte un habit ecclésiastique, il a reçu le sacrement de l'ordre, il a la charge d'un troupeau.
On attend son message évangélique et qu'il donne les sacrements au milieu des prêtres qu'il dirige...
Au lieu de cela, Mgr délivre un message païen à une revue païenne !
Pitoyable !
Aube de la Force
Ils reprennent à leur compte toutes les passions du siècle et son derisoire absolutisme, ces évêques.